Et si les nouvelles lignes de métro du Grand Paris échappaient à la RATP ? Car Keolis les veut aussi

Des lignes de métro exploitées par un opérateur autre que la RATP ? Pour beaucoup, le scénario semble inconcevable, tant la RATP et le métro parisien ne font qu\'un depuis la création du gestionnaire de l\'ensemble des réseaux de transports parisiens et de banlieue en 1949 ( jusque là le réseau était exploité par des entreprises privés).Et pourtant, à la fin de la décennie, d\'autres opérateurs exploiteront peut-être à nouveau des lignes de métro. Non pas dans Paris intra-muros, où la RATP a vu son monopole d\'exploitation confirmé jusqu\'en ...2039, mais sur les nouvelles lignes de métro automatiques en banlieue parisienne étiquetées lignes 15, 16, 17 et 18, prévues dans le cadre du Grand Paris à partir de 2020.L\'extension des lignes 1 et 14 à la RATPKeolis, la filiale de la SNCF et de la Caisse de Dépôts du Québec est sur les rangs. « Il est normal que l\'extension des lignes 1 et 14, exploitées par la RAPT, lui revienne, en revanche, pour les créations des nouvelles lignes 15, 16, 17 et 18 c\'est ouvert », déclare à La Tribune le PDG de Keolis, Jean-Pierre Farandou. Et de préciser : « Ces lignes seront construites par la société du Grand Paris et le gestionnaire d\'infrastructures sera la RATP. En distinguant la gestion de l\'infrastructure et de son exploitation, le législateur a l\'intention de voir plusieurs entreprises exploiter ces nouvelles lignes. Le STIF (le syndicat des transports d\'Île-de-France, en charge de l\'organisation des transports, ndlr) sera obligé de lancer un appel d\'offres. A ce moment là, Keolis se présentera pour exploiter tout ou partie de ces nouvelles lignes ».Keolis exploite plus de lignes de métro automatiquesPour lui, Keolis est largement légitime sur ce métier. « Avec Lille, Lyon, Rennes, Roissy (le métro qui relie les terminaux de l\'aéroport), nous exploitons plus de 70 kilomètres de lignes de métro automatiques, davantage que la RATP qui n\'exploite que les lignes 1 et 14 du métro parisien. Dans deux ans, ce sera 150 kilomètres avec l\'ouverture du métro d\'Hyderabad en Inde », fait remarquer Jean-Pierre Farandou. Keolis a en effet remporté l\'appel d\'offres pour exploiter ces lignes.Keolis prêt à participer à des PPPBaptisée ligne 15, la ligne automatique qui encerclera Paris sera d\'abord mise en service au sud de Paris entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs à partir de 2020.Les lignes 16, 17 et 18 devraient démarrer à partir de 2025 à l\'est de Paris, la ligne 16 sera mise en service sur le tronçon Noisy-Champs et Le Bourget via Clichy-Montfermeil et Aulnay-sous-Bois. La ligne 17 reliera Le Bourget à Gonesse. A l\'ouest la ligne 18 reliera Massy au Plateau de Saclay.Plusieurs observateurs tablent sur un appel d\'offres vers 2018. Par ailleurs, si certaines lignes devaient être construites en partenariat public-privé (PPP), Keolis se déclare d\'ores et déjà intéressé pour entrer dans un tel schéma.  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.