Xavier Niel, patron d'Iliad

 |   |  147  mots
entendu surMon seul projet d'entreprise c'est de continuer à être juste, c'est-à-dire répartir équitablement la valeur entre les clients, les salariés et les actionnaires, et si avec ce triptyque-là ça marche, tout va bien. Si l'on réserve la totalité de la valeur créée à l'une des parties, l'actionnaire par exemple, eh bien ça ne peut pas résister dans la durée. »Il faut être sérieux. Personne ne peut défendre le maintien de la taxe professionnelle ! Même l'opposition reconnaît, plus en privé qu'en public, que cette taxe était morte depuis la réforme Strauss-Kahn. Le gouvernement propose la contribution complémentaire, c'est-à-dire une taxe sur la valeur ajoutée. C'est une bonne piste? Le texte était imparfait. On l'a amélioré à l'Assemblée, ça va être encore amélioré au Sénat, puis on aura une Commission mixte paritaire. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :