France Télécom, Prisa et Perdriel s'allient pour briguer Le Monde

 |   |  198  mots
L'investissement de l'opérateur pourrait représenter 50 à 60 millions d'euros. Deux offres concurrentes vont être déposées ce lundi pour la reprise du groupe Le Monde. Le patron du Nouvel Observateur, Claude Perdriel, a finalisé une alliance avec France Télécome;lécom et l'espagnol Prisa, déjà propriétaire de 17 % du capital du quotidien du soir. Le patron de France Télécom, Stéphane Richard, a annoncé dans « Le Journal du dimanche », que, selon l'accord présenté dimanche au conseil d'administration, l'investissement de l'opérateur « pourrait représenter 50 à 60 millions d'euros », et passerait notamment par la reprise des 34 % de Lagardèrerave;re détenus dans Le Monde Inter actif. Reste à savoir combien le trio mettra en tout. Au départ, France Télécome;lécom prévoyait d'investir entre 20 et 25 millions d'euros, sur les 80 millions d'euros proposés par Claude Perdriel. Un montant qui semblait en deçà des besoins du journal. En face, l'alliance entre Pierre Bergé, le patron de Lazard, Matthieu Pigasse et le patron de Free, Xavier Niel dispose d'une enveloppe d'au moins 100 millions d'euros.Les offres seront soumises aux salariés le 25 juin. Le conseil de surveillance tranchera le 28 juin. S. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :