Acquisition historique pour Bureau Veritas

LA VALEUR À SUIVRELe marché a salué l'accord intervenu entre Bureau Veritas et le britannique Ispicio pour la future acquisition d'Inspectorate, leader mondial dans les tests de matières premières. L'action du français, en hausse de plus de 26% depuis le début de l'année, a inscrit hier en séance un nouveau plus-haut historique à 46,65 euros.Cette opération, plusieurs fois envisagée mais jamais réalisée, est, selon Franck Piedelièvre, PDG de Bureau Veritas, « une opportunité unique ».540 millions d'eurosL'acquisition permettra au groupe français d'entrer sur le marché important du contrôle des matières premières (produits pétroliers, minéreaux, agricoles) et de se renforcer tant aux États-Unis que dans les économies émergentes. Bureau Veritas va ainsi devenir un acteur incontournable de l'évaluation de conformité. Le groupe proposera en effet la gamme de services la plus large du secteur.La transaction, d'un montant de 540 millions d'euros, sera financée par des lignes de crédit déjà existantes ou nouvellement négociées. L'acquisition portera la dette du français à deux fois l'Ebitda (résultat opérationnel) contre 1,4 fois fin 2009. Mais, précise le groupe, ce taux est largement en dessous des accords bancaires. Par ailleurs, tout en doublant la taille de son réseau de laboratoires, des synergies de coûts seront mises en place, et le groupe est confiant dans son expérience pour « accélérer significativement le développement d'Inspectorate ». Prévoyant un chiffre d'affaires de près de 3 milliards d'euros, l'ambition de Bureau Veritas est de détrôner SGS, leader du secteur avec un chiffre d'affaires de 3,3 milliards. J. N.+ 1,11 %

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.