La banque Julius Baer supprimera plusieurs centaines de postes

 |   |  263  mots
Julius Baer fait décidément la une ce dimanche. Alors même que la banque suisse a identifié une nouvelle affaire de vol de données, elle annonce également des coupes dans ses effectifs.La banque suisse Julius Baer va supprimer \"plusieurs centaines\" de postes dans le cadre du rachat de l\'activité gestion de fortune hors Etats-Unis de Merrill Lynch, a indiqué dimanche son patron Boris Collardi au journal dominical \"SonntagsZeitung\".\"Les nouveaux employés seront intégrés dans le modèle de Julius Baer (...). Le modèle de Merrill Lynch est beaucoup trop compliqué\", a déclare M. Collardi.Interrogé sur d\'éventuels licenciements, le patron de la banque zurichoise a dit s\'attendre à ce que \"plusieurs centaines de postes\" soient concernés, notamment là \"où les capacités seront adaptées. Nous pourrons le dire dans quelques mois\", précise M. Collardi.Ne pas se faire de faux espoirsM. Collardi annonce s\'être rendu \"cette semaine\" à Genève où il a expliqué aux employés qu\'ils ne devaient pas se faire de \"faux espoirs\".Il a précisé que \"de nombreuses fonctions seront déplacées de Genève à Zurich\", ajoute-t-il.Le 13 août, Julius Baer avait annoncé l\'acquisition de l\'activité de gestion de fortune internationale hors des Etats-Unis de Merrill Lynch. Une acquisition qui lui permet de mettre la main sur une entité comptant 2 000 employés.Elle doit aussi rapporter entre 57 et 72 milliards d\'euros d\'actifs sous gestion supplémentaires d\'ici deux ans à Julius Baer, avait précisé la banque. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :