DS9 : le premium français au firmament

La marque automobile française lance enfin sa grande berline statutaire. Au menu: raffinement intérieur, design très haut de gamme et agrément de conduite sans compromis. La DS9 consacre le retour de l'ingénierie automobile française sur le segment très germanique des voitures premium. C'est une réussite absolue.
Nabil Bourassi

3 mn

La DS9 consacre le retour de l'ingénierie automobile française sur le segment très germanique des voitures premium.
La DS9 consacre le retour de l'ingénierie automobile française sur le segment très germanique des voitures premium. (Crédits : DS)

Nous l'avons tant attendue... Pas seulement parce que la commercialisation de la DS9 a eu entre six et neuf mois de retard à cause de la crise du Covid. Mais aussi parce que l'industrie automobile française attend depuis plusieurs décennies son retour sur le segment des grandes berlines premium. Et au vu de la qualité du produit... Cela valait le coup d'attendre.

Le remède anti-premium allemand

Sur le design, d'aucuns vous diront que la DS9 n'a aucune originalité. Pis : qu'elle copie honteusement les berlines allemandes. Selon nous, cette berline, de 4,94 mètres de long tout de même, dispose d'une vraie personnalité absolument distincte des standards auxquels les allemands nous ont habitués. Ses lignes, certes classiques, sont très élégantes et tranchent avec la tonalité austère des berlines teutonnes. Le subtil équilibre des proportions tiraillé entre l'horizontalité qui la rapproche d'une limousine et la verticalité qui muscle sa silhouette, lui confère une allure de voiture statutaire reconnaissable partout. Quant à cette baguette chromée sur le capot, c'est la petite touche inattendue qui sublime le raffinement de cette voiture résolument premium et à la personnalité unique.

DS9

A l'intérieur, c'est un confort premium sans discussions possibles. L'habitacle est généreux à l'avant et, et surtout, à l'arrière. Idéal pour des voitures VIP officielles. L'acoustique, la qualité de l'assise, ce cuir travaillé, la qualité du son Focal Electra... La DS9 coche toutes les cases. Toutes ? Pas tout à fait... On regrette cette planche de bord déjà obsolète avec cet écran tactile tout autour criblé de boutons et raccourcis disgracieux. Dommage, mais loin d'être rédhibitoire.

DS9

Un agrément de conduite au top

On oublie vite ce détail une fois qu'on a pris les commandes de la DS9. On prend alors la mesure du saut qualitatif de cette berline. Avec sa motorisation 225 chevaux, elle assure un agrément de conduite de très haute qualité. La boîte automatique huit rapports passe les rapports sans à-coups et avec une excellente fluidité. Les suspensions assurent un parfait confort pour le conducteur et ses passagers. Mais pour plus d'émotions, il faut aller sur la version E-Tense, hybride rechargeable avec transmission intégrale. Cette fois, la DS9 devient un jouet avec ses 520 Nm de couple moteur cumulés (puissance d'accélération) pour encore plus de dynamisme. Un vrai bonheur !

DS9

La DS9 n'a rien à envier à ses concurrentes les plus directes (BMW Série 5, Audi A6, Mercedes Classe E). Certes, elle ne jouit pas encore du prestige du nom de ces allemandes qui règnent sans partage sur ce segment depuis des décennies, et la DS9 a encore tout à prouver. Mais les faits sont là : voiture très bien dessinée à l'extérieur comme à l'intérieur, des prestations de confort de très haut niveau et une position premium cohérente avec le niveau d'équipement et de qualité perçue. Son prix, d'ailleurs, assume sans complexe cette ambition puisqu'à 47.700 euros, il se situe à quelques encablures de ses concurrents directs.

DS9

DS assoit sa légitimité premium

DS ne s'est pas contenté de tenir sa promesse d'une voiture qui incarne le raffinement à la française. La marque a poussé le niveau de prestations de la DS9 au meilleur niveau qu'on puisse attendre d'un produit premium. Cette réussite technique et design ne laisse plus aucun doute sur la légitimité de DS à incarner une nouvelle approche du haut de gamme automobile.

Nabil Bourassi

3 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 07/06/2021 à 16:30
Signaler
C'est une 508 longue. La 508 est elle-même conçue sur une plate-forme EMP2 qui sert aussi à la 308. Donc la 508 est une 308 à coffre et la DS9 une 308 à coffre pour ceux qui ont de longues jambes à l'arrière. Plus un peu de déco. C'est industrielleme...

à écrit le 07/06/2021 à 8:20
Signaler
Elle ressemble trop à une Peugeot ...

à écrit le 07/06/2021 à 8:05
Signaler
DS9 : la délocalisation impitoyable au firmament. Voiture produite en chine pour des chinois ( qui visiblement préfèrent les allemandes).

à écrit le 06/06/2021 à 23:13
Signaler
DS9 made in china ...pendant que Toyota fabrique des yaris bas de gamme en France en ayant un modèle industriel viable ...chercher l'erreur ...

à écrit le 06/06/2021 à 17:20
Signaler
Il y a là très certainement un pari de CT qui cherche peut être à faire décoller le premium à la française dt le vaisseau amiral est fabriqué en Chine, ds le plus Gd marché du monde , bien plus récent et dc plus ouvert que le MU verrouillé depuis des...

à écrit le 06/06/2021 à 11:02
Signaler
2cv.. traction avant...DS... Du temps d'André Citroën, les voitures ALLAIENT en Chine, par monts et par vaux. Aujourd'hui elles arrivent de Chine par bateaux. Chant du cygne de l'industrie automobile à pétrole en Europe. Qu'en sera-t-il de la future ...

à écrit le 06/06/2021 à 0:37
Signaler
Fabriquée en Chine. Tache indélébile.

le 06/06/2021 à 8:07
Signaler
Combien de salariés " français " dans une usine française ( ou non ) de bagnole ? 2000 ? 2500 ? Et encore en comptant tout le monde. La production mondiale des bagnoles est effectuée pour l'essentiel par des robots et machines outils allemande ...

le 06/06/2021 à 15:51
Signaler
La qualité se fait en très grande partie à la conception produit et à la conception process. Les outils de fabrication sont faits pour éviter dans toute la mesure du possible les erreurs humaines et leurs conséquence sur le produit fabriqué. Ceci dit...

à écrit le 05/06/2021 à 22:54
Signaler
Franchement, si j'avais € 50,000 à mettre dans une voiture, je n'achèterai sûrement pas une made in China!! Heureusement, nous avons Audi, BMW et Mercedes, fabriquées en EU:)

le 06/06/2021 à 15:47
Signaler
C'est beau de rêver ... La dernière Mercedes (GLB) est fabriquée au Mexique et certaines BMW aux Etats Unis ou en ... Chine. TOUS les grands constructeurs sont modialisés.

le 07/06/2021 à 5:53
Signaler
Presque tous les modeles basiques de Mercedes sont equipes de moteurs Renault, excellents au demeurant. Maintenant un haut de gamme de chez Hyndai est loin, tres loin devant Mercedes a prix egal s'entend. Garantie de 7 annees ou 100000 bornes.

à écrit le 05/06/2021 à 19:05
Signaler
Il s'agit malheureusement d'une voiture chinoise. Délocaliser la production en Chine est suicidaire.

à écrit le 05/06/2021 à 19:05
Signaler
Il s'agit malheureusement d'une voiture chinoise. Délocaliser la production en Chine est suicidaire.

à écrit le 05/06/2021 à 18:46
Signaler
Premium ne rime pas forcément avec lieu de fabrication : Apple l'a bien compris. Le plus important est le contrôle de qualité.

à écrit le 05/06/2021 à 17:07
Signaler
par ailleurs il est scandaleux d'acheter du pseudo français fabriqué en asie, mieux vaut acheter du toyota

le 06/06/2021 à 20:17
Signaler
Toyota, c'est une seule usine en France qui assemble des véhicules avec des moteurs made in Poland et des composants importés du Japon ... Nos constructeurs nationaux ont une dizaine de sites majeurs sur le territoire national plus les s/traitants.

à écrit le 05/06/2021 à 17:05
Signaler
le premium (luxe en l'occurence) ) français auto au firmament c'était en 1935 avec Panhard levassor et les moteurs sans soupapes ... rip ... de la belle bagnole .

le 06/06/2021 à 16:23
Signaler
Le moteur Panhard "knight" sans soupapes des années 1920 était du type " à chemises louvoyantes", principe repris 20 ans plus tard sur le 24 cylindres en H Napier Sabre qui motorisait les Hawker Typhoon et Tempest. Très séduisant sur le papier, ce ty...

à écrit le 05/06/2021 à 15:36
Signaler
Revendiquer le luxe français avec une fabrication en Chine, il fallait oser. DS, la marque qui ne décolle pas.

à écrit le 05/06/2021 à 12:23
Signaler
comment les medias peuvent se faire complice d'un mensonge aussi grave un produits 100 pour 100 chinois qui se doit d'etre taxe comme a egalite avec les velos provenant de chine et en esperant que jamais un ministre voir un president francais ne le...

le 06/06/2021 à 2:58
Signaler
Vous etes sur la Tribune.

à écrit le 05/06/2021 à 11:15
Signaler
jamais je n achèterais une voiture produite en Chine. STELLANTIS m a perdu comme client adieu

le 05/06/2021 à 12:12
Signaler
Fais pas l'con domtri, la baraque est cernée ! sors les mains en l'air et rends toi, le juge aux affaires familiales tiendra compte de ton attitude.

à écrit le 05/06/2021 à 9:49
Signaler
A l'extérieur c'est une Audi A4 de 2015. A l'intérieur tout est sur-designé. Sous le capot, un 4 cylindres pathétique dont la puissance est inférieure à celle de la plupart des petites GTI du marché. Un désastre absolu, fabriqué en Chine de surcroît ...

le 05/06/2021 à 12:24
Signaler
Si c'est un désastre absolu pourquoi utilisé ensuite fabriquée en Chine de surcroît ? Fabriquée en France aurait changé quoi au désastre absolu ? Des fois on s'demande. .. Sinon dites plutôt que vous n'avez pas l'envie ou les moyens ou un re...

à écrit le 05/06/2021 à 9:10
Signaler
Je ne sais pas si les clients de chez DS auraient acheté des voitures allemandes si celles-ci n'existaient pas mais par contre je pense qu'il y a une catégorie de consommateurs qui attendaient que les voitures françaises leur offrent quelque chose de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.