Non, Free n'est plus un trublion

 |   |  1280  mots
DR
DR (Crédits : DR)
La révolution Free en 2003 était fondée sur une philosophie de l'abondance: donner toujours plus à l'abonné sans augmenter le prix. Depuis le lancement de la Freebox Révolution fin 2010 et celui de Free Mobile l'an dernier, l'opérateur montre qu'il a changé d'approche : plus de nouveaux services ou de nouveaux usages et des restrictions à l'illimité.

Depuis 2003 les développements du marché français des télécommunications sont très largement dictés par Free. En lançant son triple-play à 30? par mois il y a 10 ans, non seulement la société du groupe Iliad s?est mise sur les rails d?un succès spectaculaire, mais elle a également pris les rênes du marché en forçant ses concurrents, grands et petits, à se positionner par rapport à elle, tant en termes de prix que de services. Les secousses récentes du marché suite au lancement de Free Mobile ne sont qu?une illustration de plus de la domination psychologique exercée par la société.

Pourtant, cette apparente continuité cache un changement profond de la philosophie de l?entreprise, une sorte de reniement de ses origines qui s?affirme chaque jour un peu plus. Le génie de Niel et de ses acolytes en 2003 ce n?était pas le triple-play (qui était dans les tuyaux chez d?autres opérateurs) ni même le prix unique à 30?.

La révolution de 2003, c?était l?abondance.

Dans un marché habitué de par ses racines dans la téléphonie fixe classique à vendre des ressources rares, Free avait compris que l?IP permettait une approche radicale en fournissant aux clients de l?abondance. On pouvait vendre de l?illimité et dégager quand même des marges positives, au lieu de facturer chaque Megabit/seconde de bande passante, chaque option, chaque micro-service dans l?espoir d?augmenter le revenu moyen par abonné. La technologie le permettait, Free l?a fait. Ils avaient tout compris.

Tous les trois mois, un nouveau service

La confirmation de cette philosophie de l?abondance s?est faite deux ans plus tard, quand Free a annoncé migrer tous ses clients vers l?ADSL 2+ (soit 15 Mégabits par seconde de débit théorique maximal au lieu de 8 Mb/s) automatiquement et sans surfacturation. A partir de ce moment-là, tous les concurrents sur le marché ont couru derrière Free sans jamais pouvoir vraiment suivre la cadence. Le "modèle Free" était en marche, alimenté par la machine à innovation de Rani Assaf, le directeur technique de la société. Tous les trois mois, un nouveau service était offert aux abonnés sans jamais être facturé et sans jamais que le seuil des 30? ne soit franchi : magnétoscope numérique dans la box, wi-fi nouvelle génération, hébergements web, adresse IP fixe, possibilité de moduler la latence de sa connexion, disque dur en ligne, routeur LAN, FTP local, autant de services qui sont devenus des standards du marché parce que Free les a proposé sans les facturer à ses clients.

Le lancement de la Freebox Révolution en décembre 2010 et de Free Mobile début 2012 ont pu sembler s?insérer dans la continuité de cette philosophie, et pourtant ils ont marqué une rupture. D?abord parce que lorsque la box Révolution est sortie, la machine à innover séchait depuis un bon moment. Le dernier service d?envergure, TV Perso, avait été intégré à mi-2007 et avait plutôt déçu. Les spécifications de la nouvelle Freebox elle-même apportaient du nouveau : NAS, replay TV et lecteur blu-ray intégré étaient les principaux. Mais première entorse visible à la philosophie des débuts, si le prix facial restait à 30?, la Freebox Révolution rajoutait 5? par mois d?abonnement, soit une augmentation de 17%. Depuis son lancement, aucun nouveau service significatif n?est venu s?ajouter au package.

Un seul positionnement pour Free Mobile : le prix

Un an plus tard, Free Mobile secouait le marché en proposant des offres à des prix défiant toute concurrence, forçant Orange, SFR et Bouygues Télécom, qui avaient pourtant eu deux ans pour anticiper la venue du nouvel entrant, à réviser leurs offres en catastrophe. Pourtant, là encore, l?abondance n?était que de façade : l?offre mobile de Free de 2012 ne ressemblait en rien à l?offre Triple-Play lancée en 2003 : son seul positionnement était le prix. Aucun nouveau service, aucun nouvel usage.

En prenant un peu de recul, on peut se rendre compte que le changement de philosophie qui a déterminé le lancement de ces deux offres était probablement plus ancien. Par exemple, le point d?échange internet FreeIX lancé par la société en 2000 pour assurer aux acteurs de l?internet Français un point de "peering" (interconnexion) gratuit et minimiser la puissance de négociation des plus gros acteurs du marché, n?acceptait plus de nouveau liens depuis 2006. Il fermera pour de bon en 2011. Or ce point d?échange permettait à Free et à de nombreux autres acteurs de réduire considérablement leurs coûts d?acheminement du trafic.

Depuis quelques mois, bien sûr, il est de plus en plus visible que l?abondance n?est plus au c?ur de la stratégie de l?entreprise. La qualité du service internet de Free se dégrade de façon mesurable depuis l?été 2012, le service de replay TV censé être gratuit pour les abonnés est devenu payant presque tout le temps, et les abonnés, "geeks" ou non, expriment fréquemment et violemment sur les réseaux sociaux leur frustration et leur intention d?aller voir ailleurs si l?herbe est plus? abondante.

Choix délibéré ou dérive graduelle ? 

Les raisons de ce changement de philosophie ne sont pas connues, on ne sait même pas s?il s?agit d?un choix délibéré ou d?une dérive graduelle. L?opérateur Free est de toute façon tellement atypique dans sa structure et ses processus décisionnels qu?il est impossible pour quelqu?un ne se trouvant pas à l?intérieur de comprendre ce qui s?y passe réellement. Ce qui est sûr en revanche, c?est que la machine Free a des ratés. C?est le moment ou jamais pour des concurrents longtemps sous le joug psychologique de Xavier Niel de se défaire de lui et de reprendre l?initiative.

La qualité de service de SFR et de Numéricable est nettement meilleure que celle de Free, des mesures récentes le montrent. Pourquoi, alors que les abonnés de Free se plaignent, ces sociétés ne communiquent-elles pas sur ce point? Free est soupçonné de brider le trafic internet de ses abonnés. Ses concurrents ont donc une fenêtre de tir en or pour reprendre la main et reconquérir des abonnés à l?opérateur en faisant savoir que eux n?imposent pas de telles restrictions. De toute évidence, la transparence n?est plus une arme que Free peut utiliser. Il est temps pour ses concurrents de mettre carte sur table et de démontrer objectivement que le service internet qu?ils proposent est meilleur parce qu?il est transparent, que les clients s?ils signent chez ces opérateurs auront ce pour quoi ils ont payé.

Ne pas le faire serait une erreur majeure : en basculant dans une philosophie de rareté organisée, Free a montré une faiblesse qui peut permettre à ses concurrents d?arrêter d?être suiveurs sur le marché et de reprendre enfin la main.
 

 

* Benoît Felten est le co-fondateur de Diffraction Analysis, société d?expertise et de conseil stratégique en télécommunications, créée avec le cabinet Tactis, spécialiste des projets d?infrastructures et d?aménagement numérique du territoire. Il tient également un blog sur le très haut débit Fiberevolution. L'organisation professionnelle FTTH Council Europe l'a couronné d'un prix le mois dernier pour sa contribution à la cause de la fibre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2013 à 17:57 :
Free internet n'innove pas !!!??? Et le bleutooth avec la dernière mise à jour ? Je ne connais pas ce que propose les autres...mais le bleutooth et les accessoire qui viendrons avec, c'est pas mal comme innovation, non ?
a écrit le 17/03/2013 à 14:06 :
diffraction analysis...
Les cabinets de conseil et d analyse volent bien haut en France. De soit Disant Experts "es", utilisant des prismes difformant la réalité, les chiffres clés et bruts.
Une manière d analyser un cliché digne de gilbert montagne, et a prix prohibitif pour les stratégies d entreprises.
oubliez les cabinets de conseils pour reprendre la barre de votre entreprise, Vous courez a votre dépôt de bilan.
free est et restera le meilleur fai adsl.

numericable ne devrait être pris en compte car Ma Majoritairement coaxial.

numericable que j ai eu 3 ans en coaxial est excellent mais cher.

confronté a un déménagement l adsl était seul disponible. et la meilleure offre était free.
non seulement par le prix, mais cette freebox révolution tout a fait geniale. aujourd hui orange s empêtre depuis 12 ans dans des livebox poitoyables decodeurs inclus. Les concurrents ne sont pas en reste.


soyez réaliste Monsieur. soyez objectif. Tout ce qui vous manque pour votre profession... primé ? Ça ne vole vraiment pas haut alors. ..

a écrit le 17/03/2013 à 12:31 :
l'erreur de free et qui les fera chuter tôt ou tard, c'est d'avoir abandonné son fonds de commerce .....................les NEWSGROUPS qu'ils étaient les seuls à offrir avec l'abonnement .... à suivre.
a écrit le 17/03/2013 à 8:29 :
Bonjour,

Freenaute depuis 2002, je supporte cette société qui a fait une clé de bras aux autres acteurs du marché en baissant drastiquement les tarifs....Free c'était un peu la justice sociale du net après les années RTC où France Telecom nous saignait comme des gorets ( 16 francs --2.40 ?-- de l'heure pour du 56k, 8 francs le soir après....20 heures ), et refusait totalement d'ouvrir la boucle locale à d'autres opérateurs....

Idem pour l'ADSL, puis l'adsl 2+, l'offre triple play....Pas chers et novateurs, l'article l'explique très bien -donc ce n'est pas une critique fondamentale de la société-

Maintenant, ce que dit l'article sur la politique commerciale n'est pas faux...Free commence à nous en glisser dans le dos également...
- TV payante, - et oui, c'est devenu une option- et en effet, ils commencent à ressembler à une offre a tiroir comme leurs petits copains....
- remise à zéro de l'ancienneté quand on déménage...
- débits en baisse en effet - constaté sur 15 mois-...des petits gestes commerciaux qui envoient un signal...

Personnellement, je me suis fait rembourser 3 jours de non service après avoir attendu 38 jours le déménagement de ma ligne, alors que j'avais tout fait dans les délais demandés..Un service d'assistance à la rue, et au total plus de recommandés dépensés que de remboursement...après 11 ans chez eux, ça m'a fait quand même un peu mal là où je pense ( non je n'ai pas mal à la tête :P )...

Quant à FREE Mobile, on en reparlera après 2018, alors qu'ils ne pourront plus utiliser les relais Orange...Ils sont en retard sur le développement de leur propre réseau...très en retard...

Finalement si on lit l'article, que doit on comprendre à mon avis ??? Jeune acteur du marché à la fin des années 90 / début 2000, Free a su trouvé les arguments techniques et financiers pour se faire une clientèle fidèle et quelque part un peu "militante"....( dont moi )...Ces temps sont révolus, voila tout....Personnellement, ayant déménagé en région parisienne, mon intérêt serait de filer chez Numéricable...J'y songe, mais tout de même, j'ai encore l'impression d'avoir une petite dette morale envers Free....et les avancées que la société a permise...

A suivre...

Devenu un "gros pardessus", installé confortablement,
a écrit le 17/03/2013 à 0:35 :
J'ai remplacé un forfait 2h de chez Bouygue à 24?/mois par le Free à 2?/mois quand Free l'a sorti et s'il est vrai que parfois ça marchait mal, je m'en fou... je ne suis pas le SAMU, ni pompier. Maintenant pas de problèmes et merci Free.
a écrit le 16/03/2013 à 18:00 :
sans free, il y aurai moins d?internautes sur la toile, c'est bien eux qui ont révolutionner le marché a cause de tarifs plus qu?intéressent, j'ai free et j'ai toujours compris....
a écrit le 16/03/2013 à 11:43 :
J'ai lu avec beaucoup d'intérêtes les commentaires, car je dois me décider du prochain fournisseur d'internet et de téléphonie mobile. J'avoue que je penche pour Free, faudrait que j'aille dans un de leur showroom pour en avoir le coeur net. Vu la baisse de notre pouvoir d'achat, économiser sur les factures devtéléphone et d'internet, c'est nécessaire.
a écrit le 16/03/2013 à 8:54 :
Alors Ben OÏt, vous avez touché un chèque de la part des autres pour pondre ça ou c'est gratuit?
Vous avez omis (non exhaustivement)
- les hotspots: bornes wifi auxquelles les smartphones se connectent de façon automatique. Avant free mobile il fallait s'identifier sur ces hotspots, maintenant ça se fait tout seul, grace à la sim, super pratique non?
- les appels illimités (transposition de l'offre téléphonique de la box vers le forfait à 19,90), c'est plus qu'une innovation, un forfait similaire chez orange coutait plus de 5 fois ce prix et internet était en option !!

Je suis freenaute depuis 1999 à l'époque des modems rtc et à chaque fois que j'ai fait déménager quelqu'un chez free la personne était trop heureuse ! Je devrais postuler comme commercial chez eux un jour, avant qu'ils n'arrêtent d'innover ;D

Vérifiez vos sources, c'est quand même la base lorsqu'on publie un article de ce genre!
a écrit le 16/03/2013 à 3:12 :
Free est vraiment utile et a aidé des millions de français a avoir une facture petite pour le mobile et aussi internet, sans se ruiner. Les autres ont suivi, après des années de tarifs exagérés (en restant poli) ! Non vraiment, il faut rendre à César...votre article est injuste.
a écrit le 15/03/2013 à 18:24 :
les prix des forfaits telephoniques seraient ils si bas sans free????
Réponse de le 16/03/2013 à 0:38 :
Non et c'est d'ailleurs exactement ce que les trois autres lui reprochent !
Tout le reste n'est que blabla et arrangements entre coquins.
a écrit le 15/03/2013 à 15:22 :
"Mais première entorse visible à la philosophie des débuts, si le prix facial restait à 30?, la Freebox Révolution rajoutait 5? par mois d?abonnement, soit une augmentation de 17%. Depuis son lancement, aucun nouveau service significatif n?est venu s?ajouter au package"
L'auteur ne sait ou ne dit pas que pour 5 euros de plus, vous avez les appels vers les mobiles inclus et l'assistance incluse (contre 0.34ct/min sur l'offre classique). Une omission de taille, et qui représente aussi une innovation par rapport à ce qui existait (ou plutôt qui n'existait pas). Je pense Mr Felten, que c'est votre rôle d'être attentif et d'informer, merci. Mais je trouve que le constat que vous faites ici est un peu prématuré et un peu injuste. La dernière innovation dans l'offre de Free qui date de seulement 4 mois et qui consiste à donner 2 fois plus de temps d'appels pour le même prix modique de 2 euros va toujours dans le sens de ce que vous appelez la philosophie d'abondance.
Concernant un éventuel bridage de Free qui est une suspicion chez tous les journalistes, est chez vous un fait avéré....selon quels éléments svp ? Vous exhortez les concurrents de Free à communiquer sur la transparence en ce domaine et vous vous désolez qu'ils ne le fassent pas. Croyez vous que ce soit par retenue, par respect pour ce concurrent ? Pourquoi ce silence de leur part sur ce sujet...hum, j'ai mon idée, mais je n'ai aucun élément tangible pour l'étayer aussi me garderai-je bien de l'écrire.
Réponse de le 15/03/2013 à 17:53 :
- L'assistance incluse est une blague puisqu'il faut appeler depuis sa Freebox pour bénéficier de la gratuité.
- Vous confondez mobile et Internet, ça fait un moment qu'il n'y a pas eu de grande nouveauté sur leur offre Internet.
- Pour les éléments du bridage, ils sont très simples à trouver, un exemple:
http://www.google.com/publicdata/explore?ds=e9krd11m38onf_&ctype=l&strail=false&bcs=d&nselm=h&met_y=download_throughput&scale_y=lin&ind_y=false&rdim=country_isp&idim=country_isp:250_12844:250_16028:250_12322:250_12566:250_21502&ifdim=country_isp:country:250&tstart=1326927600000&tend=1358550000000&hl=en_US&dl=en_US&ind=false&icfg
a écrit le 15/03/2013 à 13:13 :
Client Free depuis des années, actionnaire depuis son introduction en bourse, je dois hélas admettre que c'est le premier article critique de Free que j'approuve: doucement mais sûrement Free à laissé de côté sa logique d'abondance et de simplicité des forfaits pour une logique de rareté et d'options cachées (et pas toujours claires comme le pass pour le replay). Il ne sont pas encore au niveau de complexité d'un catalogue SFR ou Orange, mais effectivement ils perdent doucement leur différence et donc leur avantage concurrentiel.
Dommage pour, en espérant qu'un jour ils se reprennent.
a écrit le 15/03/2013 à 12:28 :
Tous les opérateurs font du bridage.
a écrit le 15/03/2013 à 12:03 :
Bonjour !
pour moi, l'offre Free internet est la meilleure du marché et moins cher que SFR ! Je suis donc très heureux d'avoir quitté sfr internet pour free !
Free mobile ne m'a coûté que la carte sim ! De ce fait j'ai 2 numéro mobile, l'un chez free et l'autre chez SFR (quelques options en plus justifiant le prix de sfr ) mais les insuffisances de l'un sont compensés par les atouts de l'autre !
merci !
m g
merci !
m g
a écrit le 15/03/2013 à 11:41 :
juste un article à charge, rien de plus.
Les concurrents ont déjà usé l'argument l'argument du bridage, sans succès l'année dernière.

Free communique mieux avec des offres simpleet correspondant au demande du marché
a écrit le 15/03/2013 à 11:17 :
2 eur pour sms illimités et 2h de communication par mois...c'était en 2013 non ?
free est toujours un trublion !
Réponse de le 15/03/2013 à 11:39 :
Perdu, c'était en 2012, en décembre il est vrai.
Pour ce qui concerne la VOIP et l'internet, Free n'est pas forcément le meilleur choix. D'autres opérateurs sérieux avec un sav professionnel (en France SVP) existent, à un prix légèrement inférieur, avec 2 lignes téléphoniques simultanées et la hotline est toujours dispo. Pour ma part, je suis chez ovh et très satisfait.

a écrit le 15/03/2013 à 10:44 :
et dire que des mecs comme ça sont payés pour pondre de tels articles!
ça sert à rien!
Réponse de le 15/03/2013 à 11:39 :
et dire que des mecs prennent le pseudo des autres !
a écrit le 15/03/2013 à 8:30 :
Le succès de Free remonte bien avant 2003 et les services Internet en ADSL. Dès 1999, à l'époque de l'accès @ en réseau commuté, Free a été le premier à proposer un service sans abonnement mensuel au prix d'une communication locale. Le modèle économique était basé sur les reversements des terminaisons d'appel. Ce même modèle est appliqué pour Free Mobile. L'innovation de Free Mobile réside dans la simplicité de l'offre SIM only avec 2 abonnements qui conviennent aux besoins de 80% des utilisateurs.
a écrit le 14/03/2013 à 23:52 :
Tout cela pour la réduction de BP vers YT, à croire que les gens d'aujourd'hui ne peuvent plus s'en passer ...

Moi j'étais chez SFR, et chez eux ce n'était pas un site qui voyait sont accès réduit, mais simplement ma ligne qui était bridé. Alors on se demande bien quelle carte ils pourraient jouer, sans compter les pannes à répétition lorsque j'étais chez eux. Depuis que je suis chez Free, je suis bien mieux, j'ai bien sûr de temps à autre des coupures, mais rien de similaire à chez SFR, quant au débit, j'ai gagné entre 2 et 4 méga (selon les moments) sans perdre en qualité de ligne.

Et je tiens à souligner que souvent les autres FAI mettent en avant la qualité du service client, là encore il n'en est rien, je me rappel encore mon appel chez SFR pour la télévision qui ne marchait plus, on m'a fait faire nombre de manipulations, me prenant pour un âne, pour me dire, au bout de vingt minutes tout de même, que c'était un problème touchant tout le département ! presque dix ? pour entendre ça, et venir après se vanter d'un service client de qualité, de qui se moque t-on sérieusement.

Alors venir baser votre articles sur une analyse, dont on ne connait même pas le protocole exact (un nombre d'abonné pour chaque FAI, et les mesures, aucun élément de plus ...).

Il y en a marre de voir tjs taper sur Free, alors que les autres fournisseurs sont loin d'être meilleurs (Orange peut être est un peu au dessus, et encore), tout ça pour des analyses bidons, et les services Google bridés. En tant qu'abonné à Free, je les soutiens pour leur différent avec Google, et n'irait certainement pas voir ailleurs, juste parce que YT est plus lent, de plus, là encore on passe sous silence des problèmes comme le différent entre Orange et Cogent qui se faisait sentir sur de nombreux sites, et il y a certainement d'autres histoire avec d'autre fournisseurs, comme quoi Free ne sont pas les seuls. On oublie aussi souvent de dire que contrairement à Free, d'autre FAI eux reçoivent des compensations de la part de Google (investissements), par rapport à YT.
a écrit le 14/03/2013 à 23:37 :
Free opérateur honnête??? Le jour où vous aurez des problèmes techniques et que free vous facturera malgré tout ses propres incompétences vous changerez vite d'avis! J'ai découvert après 7 ans de fidélité que Free prenait tout autant les autres pour des pigeons! Finalement je préfère payer + et avoir un SAV de qualité!
Réponse de le 15/03/2013 à 13:10 :
J'ai déjà eu un problème avec eux, le SAV a été très réactif, super rapide.
J'ai reçu une nouvelle Freebox HD 3 jours plus tard et ils m'ont remboursé les 3 jours d'inutilisation sans aucun problème.
a écrit le 14/03/2013 à 23:31 :
Pour le pauvre utilisateur inculte du net que je suis, Free m'a fait économisé BEAUCOUP d'argent par rapport à ses concurrents. Le service ? Suivant l'adage que si ça marche, surtout on ne touche à rien, je n'en ai pas eu réellement besoin.
A si une fois. Le transfo de la box a grillé. J'en ai eu un autre dans un délai tout à fait acceptable. Mon beau père a eu des pb avec sa box orange. Il a du se débrouiller quasi seul. Pas de chance ? possible. Ah oui, j'ai aussi 2 collègue qui ont eu des ennuis incroyables avec Numéricable. Pas de chance, ils viennent de résilier pour aller ailleurs.
Bon, ce ne sont que des exemples, me direz vous.
Free n'innove plus ? possible. Probable, même. Mais :
- j'ai le net avec un débit convenable, un disque dur sur la box, un système par courant porteur hyper pratique.
- ça marche et ça a fonctionné dès l'installation.
Que demande le peuple? J'utilise 20% (au mieux) des possibilités de la freebox et ça me suffit.
Et en plus, j'ai un forfait portable pour...rien. 2 heures de com' et SMS illimités. Mes forfaits précédents n'ont jamais atteints ces durées mais pour au moins 5 fois plus cher.
Sûr, au démarrage, ça a bien merdouillé. Moins d'un mois. Depuis, c'est nickel.Orange se confond en excuses et explications quand le reseau merdouille ? Vu le prix que le consommateur paye, c'est un minimum, non ? Regardez sur le long terme avant de juger.

Alors si Free ne révolutionne plus rien, il a révolutionné le marché du net et celui de la téléphonie. Et il m'en a fait très largement profité. Alors, pov' consommateur idiot que je suis, je suis fidèle.
Pour services rendus.
Et avant que j'aille ailleurs, il va falloir que les concurrents se décarcassent.

Bon courage les gars.
a écrit le 14/03/2013 à 23:04 :
Du bla, bla, bla. Free reste pour moi le seul opérateur honnête et si même ce n'est pas parfait nous en avons pour notre argent. Alors la philosophie qui tient plus de la discussion de comptoir à d'autres mais pas aux abonnés de Free
a écrit le 14/03/2013 à 23:02 :
C'est une évolution logique. Au départ, Free était un nouvel entrant sur le marché des FAI. L'entreprise se devait de proposer une offre agressive (prix/fonctionnalités). 10 ans plus tard, c'est un acteur majeur du secteur, sa politique commerciale n'a pas besoin d'être aussi agressive. Free essaie de faire la même chose avec son offre mobile en cassant le consensus. Ils n'ont pas le choix s'ils veulent prendre des parts de marché aux concurrents existants. C'est une stratégie de base.
a écrit le 14/03/2013 à 22:43 :
Je ne suis pas d accord, free continue à innover rappelons notamment qu il a très récemment encore fait parler de lui concernant l option de blocage des pub directement dans la box, il continue donc à marquer son image de trublion d internet. Option actuellement disponible sur les dernière box de l entreprise mais plus par défaut. Free a également innové en voulant modifier modifier la redistribution des revenu notamment avec Google en estimant que les service qui propose des contenue cons salant Beaucoup de bande passante doivent participer au infrastructure. Un peu comme la taxe sur les support de stockage pour soutenir l industrie musical.
a écrit le 14/03/2013 à 19:12 :
Ce que Free a surtout compris très tôt, c'est que les possibilités de l'illimité ne sont pas utilisées par la plupart des consommmateurs. La seconde raison selon moi, c'est que Free travaille sans cesse son offre et s'efforce de tenir ses engagements : Etant utilisateur de Free depuis des années, je peux dire qu'il se sont toujours bien comporté avec moi, et chaque jour qui passe me renforce dans cette idée. Enfin, si comme je l'ai compris, un trublion est celui qui sème le trouble, je pense que Free est toujours un trublion et qu'il le restera longtemps
a écrit le 14/03/2013 à 19:09 :
L'analyse n'est pas mauvaise; sauf que la population qui peste contre Free, cette entreprise, elle n'a peut être aucun intérêt à la garder. Comme dit précédemment, les services vendus/rendus par Free sont largement suffisants. Et plus l'usage "illimité" sera réduit, meilleur ce sera pour les autres. Facile de se plaindre de ne pas pouvoir "streamer" en HD une vidéo (de...) à 18h; mais les plaignants qui, bouffant toute la bande passante, obèrent l'usage du client basique, s'en moquent totalement. "Yaka" augmenter les tuyaux ! Bien, mais avec quel argent ? celui des "lambda" ? OK, c'est comme si le plein d'une Daimler V12 était payé par la masse des possesseurs de twingo...
Quant aux "services", ça intéresse qui ? Quel avantage procure la TV via une box propriétaire ? N'importe quel serveur à quelques EUR peut faire l'affaire.
La "marque" de Free, c'est de s'attaquer "à la rente". Le rapport de l'autorité de la concurrence, le distille, à mots couverts": le coût du trafic voix se monte à peu près à zéro. Le faire payer plusieurs dizaines d'EUR mensuels à ses clients indique que l'oligopole les tient bien pour... des volatiles.
a écrit le 14/03/2013 à 18:23 :
TOUT EST DIT...
Free c'est du Low Cost qui n'offre meme pas ce qu'il fait payer
Réponse de le 14/03/2013 à 19:29 :
Il paraît que des perosnnels de BOUE-HIG et de la GROSSE MANDARINE en ont tellement marra qu'on leur mette la pression dans leur boite qu'ils en viennent à se venger sur les fora...comme ça bêtement ! Qu'en pensez(vous ?
a écrit le 14/03/2013 à 17:02 :
dire que Free à changer de philosophie car ils innovent pas assez sur le mobile est un peu exagéré.

Sur le mobile les opérateurs ne peuvent pas beaucoup innover (chaque constructeur de téléphone dispose de son propre hardware/software). Les opérateurs sont donc dépendant des constructeurs de téléphone mobile contrairement à la box (pour le coup l'opérateur a une maîtrise totale du hardware et du software).

C'est donc sur les services et le prix que Free innove.
a écrit le 14/03/2013 à 16:41 :
Je trouve cet article à charge contre FREE : il manque d'objectivité. Client FREE depuis 2004, je peux facilement calculer les économies réalisées par rapport aux 3 autre concurrents.
Le traffic internet de FREE est toujours bon...Où est le problème ???? Manque de transparence de FREE : Je crois rêver ! Rien n'est plus simple que ses offres.
Réponse de le 14/03/2013 à 17:09 :
Quand Oange a connu un incident réseau, il a dédommagé ses clients et s'est expliqué. Quand le réseau de Free tombe, on attend encore les explications. De toute façon, lorsque vous aurez des problèmes avec Free, vous serez le premier a pleurer.
Réponse de le 14/03/2013 à 23:06 :
JALOUX
a écrit le 14/03/2013 à 16:19 :
"Depuis son lancement, aucun nouveau service significatif n?est venu s?ajouter au package" (de la Freebox).
A d'autre ! tous les mois nous avons des nouveautées !! la dernière en date : depuis un iphone ou ipad (en cochant juste une case dans le FreeboxPlayer pour le paramétrage), nous pouvons diffuser les photos et même les vidéos provenant d'un equipement Apple !!! Avec aucune dégradation du flux vidéo (avec le son, et gérable par le télécommande de la TV!!!)
Peut-être que vous ne voyez pas la portée de ce genre de révolution ???! mais nous, simples utilisateurs et consomateurs de média, pour nous c'est super !
Réponse de le 14/03/2013 à 17:10 :
C'est pas une invention Free, c'est juste une adaptation du DLNA. cultivez vous monvieux
Réponse de le 14/03/2013 à 18:24 :
@Dan64, il faut faire un effort quand meme avant de poster.
Réponse de le 15/03/2013 à 16:51 :
@alex et "Marre des pauvres" .... c'est vrai que les concurrents proposent le meme service ;-)
A aucun moment je ne parle d'invention, je dis juste que FREE nous en offre la possibilite. Mais surtout ne quittez pas vos operateurs actuels ... hi,hi,hi
a écrit le 14/03/2013 à 15:50 :
Les concurrents aussi transparents et paramétrables que Free ? On peut rêver ...
Réponse de le 14/03/2013 à 17:11 :
oui chez la concurrence on peut avoir un service de presse qui vous explique et communique sur la situation.
Réponse de le 14/03/2013 à 17:31 :
désolé mon père travaille chez Orange
Réponse de le 14/03/2013 à 18:04 :
A la vue de vos commentaires totalement inutiles et non objectifs, cela c'était senti.
Vous auriez également pu dire que VOUS travailliez chez Orange, c'était pareil.
J'ai travaillé chez Orange, mon oncle travaille chez Bouygues et je suis chez Free.
En terme de Box, j'ai fait Free --> Orange --> Bouygues --> Free, et il n'y a pas photo, en terme de services Free est bien au dessus. Concernant la bande passante c'est de toute façon largement suffisant.
Sans parler du SAV qui c'est largement amélioré chez Free (meilleur SAV en 2012) alors qu'il s'est dégradé chez ses concurrents. Ma freebox a cramée, changée à domicile en moins de 4h. Même en me déplaçant en agence chez Orange je ne parviendrais pas à ce délai...
Réponse de le 14/03/2013 à 18:25 :
Mais oui, bien sur.
Vous etes l'exception qui confirme la régle alors.
Réponse de le 14/03/2013 à 21:47 :
Faux je travaille en boutique orange si votre livebox crame on vous la change immédiatement et en plus on vous la paramètre alors inutile de dire des bêtises
Réponse de le 15/03/2013 à 8:57 :
Free modem cramé, un échange après 3 semaines d'attente de test comme ils le disent. J'ai perdu tous mes enregistrements car le disque dur n'est pas accessible. Cela m'est encore arrivé lorsque je suis passe de free v5 a free révolution. Chez SFR et orange, il fallait tout simplement enlever le disque dur accessible pour garder ses enregistrement.
Free impose le prélèvement automatique à ses clients et n'envoie jamais de facture par voie postale contrairement à SFR et orange.
En SAV on est mieux servi chez la concurrence qui vous rappelle lorsque la communication est coupée, qui a des boutiques présentes partout donc proximité avec le client. Depuis que j'ai quitté free, je n'ai plus de soucis: le débit n'est pas bridé, la facture est reçue par voie postale, aucun prélèvement sur compte car je vérifie la facture avant de payer par chèque, tip ou Cb, je me sens respecter par le SAV et ma Tv fonctionne aussi parfaitement... J'aimais besoin de redémarrer mon modem pour corriger des bug sur la ligne. Je suis content de quitter free pour SFR. Mes parents et ma grand-mère sont aussi chez SFR car chez free ça n'a pas marché correctement en plus ceux qui n'ont pas de connaissance informatique ont du mal à y rester: vous payez une facture que vous ne voyez que sur internet, un identifiant qu'il faut garder et répéter à chaque appel au service client sinon impossible de traiter votre demande chez free, etc..., on en a du assez chez free malgré toutes leurs pub de dénigrement des autres opérateurs.
Réponse de le 15/03/2013 à 10:54 :
allo,je ne vous dérange pas, ( il est 21h15) ,je me présente x,agent de sfr,(pour l'anecdocte cela fait deux appels de la firme en deux jours),vous avez une box sfr,je vous propose un forfait pour client fidèle,8 euros pour une heure de communication,non merci je décline votre offre car j' ai free pour 2 euros et deux heures de communications.(cela s'est passé le 12 et 13 mars).Pour conclure je pense que j' ai de la chance que free existe pour la concurrence car avant free les opérateurs se gavaient.Et maintenant c'est notre tour.
Réponse de le 16/03/2013 à 13:37 :
J'ai oublie d'ajouter que chez free le prorata n'existe pas lorsque vous prenez un abonnement ou une chaîne ou bouquet en option le 25 du mois, vous payerez un mois complet. Qui a dit que vous êtes des pigeons? Free est bcp trop en retard et le SAV est nul. Contrairement aux idées véhiculées par free. J'économise plus chez les autres sud chez lui.
Réponse de le 22/09/2015 à 18:27 :
VW Das Crasse Auto

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :