Cécile Duflot "Livré à lui-même, le marché immobilier a autorisé tous les excès"

Dans son projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), présenté récemment au Conseil des ministres, la ministre du Logement Cécile Duflot a affiché clairement sa volonté de réguler davantage le secteur de l'immobilier français. Les ménages pourraient y gagner en pouvoir d'achat, et l'Etat en compétitivité.

9 mn

Le rebond des mises en chantier au deuxième trimestre 2013 est un signal encourageant, affirme la ministre du Logement. / Reuters
"Le rebond des mises en chantier au deuxième trimestre 2013 est un signal encourageant", affirme la ministre du Logement. / Reuters (Crédits : Albert Caen pour La Tribune)

LA TRIBUNE - Le choix de la régulation porté par le projet de loi Alur fait débat. N'y a-t-il pas un risque de provoquer l'effet inverse à celui escompté ?
CECILE DUFLOT -
Absolument pas. Le logement est un bien de première nécessité, comme l'eau, l'énergie et la nourriture, ce qui justifie que l'Etat joue son rôle. De quoi parle t-on ? Aujourd'hui, un locataire du parc privé sur cinq consacre plus de 40% des ses revenus pour se loger. En 10 ans, les loyers ont augmenté de 40% dans les zones les plus tendues. En parallèle, la rente foncière n'a cessé de croître. Les revenus n'ont pas suivi l'augmentation des prix de l'immobilier, ce qui a eu un impact très lourd sur le budget et aussi sur l'épargne des ménages. Résultat, on perd de la compétitivité et des capacités d'investissement vers de l'investissement plus productif et la situation économique est fortement affectée par un niveau de prix de l'immobilier trop élevé.

Jusqu'où peut-on aller dans la régulation ?
La bonne question est : pourquoi est on allé si loin dans la dérégulation, et avec quelles conséquences? Le marché immobilier, livré à lui-même, a autorisé tous les excès. Il fallait donc agir, et prendre des mesures à la fois efficaces et équilibrées. Nous sommes simplement dans une logique d'encadrement. D'ailleurs, certains disent que nous n'allons pas assez loin. Je pense avoir trouvé un point d'équilibre.

Les associations de locataires par exemple ne sont pas satisfaites...
J'entends leurs revendications, qui sont légitimes. Elles demandent une baisse des loyers, pas un encadrement. Les études effectuées montrent que grâce au dispositif d'encadrement des loyers intégré dans la loi Alur, 26,5% des loyers seront en situation de diminuer dans les zones tendues. Et s'il s'avère nécessaire à l'avenir d'aller plus loin sur certains points de cette loi, nous le ferons. Ce qui est sûr, c'est que nous sommes arrivés au terme d'un système qui n'est absolument pas capable d'introduire lui même la moindre régulation. 

Certaines mesures de la loi Alur (encadrement, garantie des loyers...) ne sont-elles pas des usines à gaz, coûteuses pour l'Etat ?
Bien au contraire. Aujourd'hui, c'est le prix élevé des loyers qui est très coûteux pour l'Etat, puisqu'il s'accompagne des aides personnalisées au logement (APL) et de freins à la mobilité professionnelle. J'ajoute que si l'on compare l'effet du niveau de l'immobilier sur notre compétitivité (par rapport aux autres pays européens), chacun peut voir que les prix élevés constituent l'un des facteurs déterminants de notre perte de compétitivité.

Le Rapport Gallois pointait du doigt ce problème, considérez-vous que votre action au ministère contribue à y répondre ?
Je m'y emploie. Faire baisser les loyers c'est redonner rapidement du pouvoir d'achat, aux ménages, c'est aussi mécaniquement faciliter la mobilité professionnelle, entravée par le prix élevé de l'immobilier. Puisque je le répète : le prix des loyers a crû de 40% en dix ans et le niveau des revenus n'a pas suivi. Agir pour notre compétitivité commande de sortir de cette impasse.

Que pensez-vous de la révolte des agents immobiliers concernant l'encadrement de leurs honoraires ?
L'agitation de ces derniers jours ne doit pas faire oublier que la concertation avec les professionnels de l'immobilier a été intense et fructueuse. Bon nombre de leurs propositions ont d'ailleurs été reprises dans le projet de loi, comme l'obligation de formation continue. Dans un premier temps, il n'est guère étonnant de susciter le mécontentement des professionnels d'un secteur quand on sort d'un système totalement dérégulé pour entrer dans un système mieux encadré. Mais je gage que c'est provisoire. Nous saurons travailler ensemble. 

Craignez vous qu'ils ne participent pas, comme la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) l'a évoqué, aux Observatoires des loyers ?
Ils en auront l'obligation dans la loi. Par ailleurs les informations qui nous remontent ces derniers jours nous indiquent que les professionnels de l'immobilier continuent de nous communiquer leurs données sur les loyers pratiqués. Ils ont bien compris qu'il était dans leur intérêt de permettre aux Observatoires des loyers d'être les plus précis possibles.

Quelle est votre vision des tendances du marché immobilier ? Risque-t-on un krach ?
Je ne le crois pas. Ce qui caractérise la situation actuelle, c'est plutôt d'importants besoins de construction. Il faut donc faire dégonfler la bulle progressivement, réguler mieux le marché, et construire davantage et mieux. Les premiers signaux encourageants arrivent après une période très difficile, avec une reprise au premier trimestre des dépôts de permis de construire, et un rebond des mises en chantier au deuxième trimestre 2013.

La Commission européenne a récemment décidé de saisir la Cour de justice de l'Union européenne d'un recours contre la France pour "discrimination dans le domaine de la fiscalité s'appliquant à des logements neufs". Craignez-vous la disparition de votre dispositif d'investissement locatif qui s'applique depuis 2013 ?
Notre dispositif n'est pour l'heure pas en cause. Il vise à répondre à une pénurie de logements propre à la France, il est accessible sur des zones très spécifiques et affiche des contreparties sociales, puisque les niveaux de loyers y sont modérés pour des populations particulières. Je suis donc confiante sur notre capacité à apporter des arguments à la Commission européenne pour maintenir le dispositif en vigueur.

Beaucoup sont sceptiques vis-à-vis de votre dispositif d'investissement locatif qui a du mal à prendre auprès des investisseurs...
Voilà qui prête à sourire. Nous aurions pu, comme nos prédécesseurs, proposer un dispositif qui fonctionne comme l'ancien dispositif Scellier, sans conditionnalité ni de localisation, ni sociale, et qui a fini par gaspiller l'argent public et mettre bon nombre d'investisseurs particuliers en difficulté. Je préfère que l'on régule pour maîtriser la montée en puissance du dispositif et qu'il puisse ainsi se mettre en ?uvre pour des opérations de bonne qualité et sur des territoires où les besoins en logements sont réels. Il faut bien comprendre que l'efficacité de la politique que nous menons pourra être jugée dans trois à cinq ans.

Le nouveau statut du logement intermédiaire avec une TVA à 10% pour les investisseurs institutionnels pourrait-il se substituer à ce dispositif d'investissement locatif ? Car il vise le même public et semble moins coûteux pour l'Etat...
Nous sommes effectivement dans le même état d'esprit. Ces deux dispositifs ont pour but de créer de la fluidité dans le parcours résidentiel des ménages pour lesquels la marche entre le logement social et le logement privé est trop élevée.
Ils sont cependant complémentaires car ils sont à destination de deux types d'investisseurs bien différents : les particuliers et les institutionnels, qui n'ont pas les mêmes critères de décision, ni les mêmes motivations, ni les mêmes analyses de rentabilité.

Les investisseurs institutionnels seraient donc de retour dans le logement résidentiel...
C'est en très bonne voie. J'avais pris l'engagement l'année passée de faire revenir les investisseurs institutionnels dans le logement résidentiel. Nous discutons depuis plus de 8 mois avec eux et en ce moment, sept investisseurs institutionnels sont en train de finaliser plusieurs projets dans le logement intermédiaire.

Le développement du parc de logements sociaux est-il prioritaire à vos yeux ?
Il faut faire feu de tout bois face à la crise du logement : de l'accession à la propriété, de l'accession sociale, de la location dans le privé et de la location dans le parc social. C'est bien grâce à la complémentarité de ces différentes constructions que l'on arrive à avoir une ville robuste et durable.
Cependant, nous avons en France un manque réel de logements sociaux sur un certain nombre de territoires. D'où la loi qui a augmenté le pourcentage de logements sociaux à 25% et l'objectif de construction de 150.000 logements sociaux par an. Nous venons d'ailleurs de signer un pacte entre l'Etat et l'Union sociale pour l'habitat (USH) qui formalise l'engagement des 150.000 logements sociaux par an. Avec en contrepartie, la mutualisation de 300 millions d'euros de fonds propres d'organismes HLM pour soutenir ceux qui exercent dans les zones où les besoins se font le plus sentir.

Les nouvelles mesures coercitives prises en 2012 contre les maires qui ne respectent pas la part de 25% de logements sociaux dans leur ville sont-elles efficaces ?
Les pénalités ont été quintuplées. Et si j'en crois le retour des opérateurs sociaux, ils ont été, depuis le vote de la loi, approchés par des communes qui ne les sollicitaient pas auparavant.

Ne craignez-vous pas d'effets pervers sur les prix du logement libre à force d'imposer davantage de logements sociaux, vendus parfois à perte par les promoteurs ?
Puisqu'il est possible d'équilibrer financièrement une opération autonome de construction de logements sociaux, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas possible de le faire pour des programmes immobiliers mixtes en vente à l'état futur d'achèvement (Vefa).

Une modification des normes d'accessibilité pour les personnes handicapées est-elle à prévoir ?
La loi instaurant ces normes a été adoptée à l'unanimité de tous les sénateurs et de tous les députés en 2005. Je souhaite qu'un consensus se dessine parce que la place des personnes en situation de handicap demeure pour moi une question majeure.

En matière de rénovation thermique, la plupart des professionnels disent que les mesures prises sont insuffisantes...
Nous passons un cap : c'est l'un des premiers pas concrets de ce gouvernement vers la transition écologique. Je souhaite à terme aller plus loin ; mais si l'on additionne l'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt développement durable, que nous avons recentrés et renforcés, et la prime exceptionnelle de 1350 euros, il est d'ores et déjà possible de réaliser des travaux de rénovation très significatifs. Pour les ménages les plus modestes, l'aide de l'Etat pourra représenter jusqu'à 80 % du montant total des travaux.

Ne faudrait-il pas être plus ambitieux à l'avenir en matière d'innovation dans la construction de logements ?
On n'est jamais trop innovant. Bien sûr, il faut travailler sur les changements de matériaux et de modes de construction. On est par exemple l'un des pays européens qui a le plus de ressources en bois, mais elles sont encore trop peu utilisées pour le bois d'?uvre.

Vous-interrogez vous sur votre avenir au ministère du Logement, y'a-t-il une ligne rouge que le gouvernement ne doit pas franchir ?
Les conditions à notre maintien dans le gouvernement sont posées depuis le lendemain de mon arrivée au ministère du Logement. Il n'y a pas de réelle ligne rouge à ne pas franchir. Ce sont davantage les orientations politiques données qui détermineront notre volonté de nous maintenir ou non dans ce gouvernement.

9 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 317
à écrit le 18/07/2013 à 22:43
Signaler
dans ma region notre maire va recevoir des aides de l etat pour du logement social seulement le probleme cest qu il va le faire dans des zones ou il reste un peut de parc a verdure est surtout dans des qu artiers qui sont deja des guetots ultrat se...

à écrit le 11/07/2013 à 18:43
Signaler
NDLR !:"Puisqu'il est possible d'équilibrer financièrement une opération autonome de construction de logements sociaux, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas possible de le faire pour des programmes immobiliers mixtes en vente à l'état futur d'ach...

à écrit le 10/07/2013 à 13:41
Signaler
toutes les lois existantes et qui existeront, comprenez que seul les membres du gouvernement en sera avantagé. Notre démocratie saisit tous les moyens pour prendre pouvoir. Gauche et Droite alterné, ils bénéficient de tout. Nous n'avions aucun besoi...

à écrit le 10/07/2013 à 12:25
Signaler
On remarque un léger retrait du prix de l'ancien en France comme en atteste cet article paru sur Les Clés du Midi http://www.lesclesdumidi.com/actualite/actualite-article-71667217.html . Pourtant je ne vois toujours pas repartir le marché de l'immobi...

le 10/07/2013 à 13:09
Signaler
Ou que les prix baissent encore.

le 15/07/2013 à 20:02
Signaler
Confiance dans le fait que les prix continueront d'augmenter indéfiniment ? Qui peut y croire ? Sinon merci de ne pas polluer les forums avec des pubs à peine déguisées pour un site internet.

à écrit le 10/07/2013 à 10:12
Signaler
Les loyers sont trop chers car la collectivité en capte les 2/3 ! Si le gouvernement, les départements et les villes se contentaient ensemble de "gagner" autant que les propriétaires, les loyers seraient divisés par 2 ! Explications : Le propriétai...

le 10/07/2013 à 11:09
Signaler
Votre illustration est représentative d'une bonne part du marché et elle est intéressante à ce titre. Par contre, il peut probable que les propriétaires ne répercutent une hypothétique baisse des taxes et charges sur le montant des loyers. C'est la r...

le 10/07/2013 à 14:15
Signaler
Il est tout à fait exact que les marges des propriétaires seraient reconstituées plutôt que de baisser les loyers. Il y a encore peu, l'espérance d'une plus-value venant suppléer une rentabilité locative trop faible, permettait de rendre rentable les...

à écrit le 10/07/2013 à 8:44
Signaler
Excellentes questions des journalistes de LT. Les réponses de la Ministre démontrent son jusqu'au boutisme idéologique. Les distorsions du marché de l'immobilier risquent de s'amplifier au profit des professionnels de l'immobilier qui sauront tirer p...

à écrit le 09/07/2013 à 23:12
Signaler
Un marché libre ! En France ? Elle est tombée sur la tête : ça fait bien longtemps qu'il n'y a plus de marché libre en France. Même l'herbe est surveillée...

le 10/07/2013 à 10:34
Signaler
Tout à fait vrai Même votre téléphone....

à écrit le 09/07/2013 à 21:42
Signaler
je ne crois pas un instant que l'immobilier va s'arranger d'ici dix ans , l'état déjà n'a rien a gagner a voir des droits de mutations en chute libre , rien que paris c'est un chiffre impressionnant chaque année , deuxio le fait est que notre démogr...

à écrit le 09/07/2013 à 18:16
Signaler
L immobilier est une valeur du passé ,les prix vont baisser non stop pendant 20 ans ,les babyboumers vont vieillir puis mourir,en face les jeunes sont précarisés ,le marche ne peut que baisser puis dans 10 ans s écrouler .

le 09/07/2013 à 18:40
Signaler
J vais dire ça aux constructeurs de maisons individuelles par ex ...

le 09/07/2013 à 19:30
Signaler
C'est une vérité, le secteur à toujours était pérennisé par du rafistolage !

à écrit le 09/07/2013 à 18:13
Signaler
La part du loyer dans le revenu disponible est moins élevé en 2013 qu en 1970 : vrai ou faux? La part du loyer dans le revenu disponible en 2013 est equivalent à 2000 : vrai ou faux? En 2012 les loyers ont augmenté moins vite que l inflation : vrai...

le 09/07/2013 à 19:34
Signaler
Euh vont revoir le marge extrêmement à la baisse et les APL aussi !

le 09/07/2013 à 21:46
Signaler
a idée reçue , le concept de l'offre et de la demande cela vous dit rien ? , si la demande explose ce que l'offre est rare , donc Très Chère , donc lucrative a tous les etages , faut pas être sorcier pour comprendre cela , l'inflation ne fait que sui...

le 10/07/2013 à 9:53
Signaler
la France souffre de sa CENTRALISATION: Tout est sur l axe Paris-Lyon-Marseilles.... d'ou une tension extreme sur ces 3 villes et leur agglo, ajoutons pour le cas particulier de Paris que si je ne me trompe pas presque 60% du "territoire" Paris intra...

à écrit le 09/07/2013 à 17:14
Signaler
Elle ne manque pas d'air Mme Duflot: ses mesures successives ont plombé l'immobilier neuf et occasion, le marché de location en décourageant les propriétaires, et et les programmes de construction. Où sont les 500.000 logements annuels?

le 09/07/2013 à 19:28
Signaler
Comme la hausse des prix !

à écrit le 09/07/2013 à 16:12
Signaler
Petit propriétaire immobilier acquis il y a une quinzaine d'année afin de compléter une retraite du privé je pense vendre Je dépenserais chaque année 15000e du capital obtenu pour améliorer mon niveau de vie à la retraite durant 20 ans si tout va b...

le 09/07/2013 à 17:26
Signaler
Changez d'investissement.

le 09/07/2013 à 17:46
Signaler
Un petit propriétaire n'a que son logement dont le prix n'excède pas 500K et je suis très large compte tenu de la progression hyperbolique des prix depuis 1997.

à écrit le 09/07/2013 à 16:09
Signaler
bon, ben il va falloir le dos rond pendant quelques temps et laisser passer l'orage. ensuite , elle aura tellement planté tout le secteur que l'immobilier encore debout va prendre de la valeur et les loyers ré-augmenteront ... j'ai pas besoin de trés...

le 09/07/2013 à 16:22
Signaler
l espoir fait vivre. A titre indicatif je vous signale que les arbres ne montent pas jusqu au ciel et que le pere noel n existe pas. Le prix de l immobilier a long terme est correle aux revenus des gens habitant la (cf Friggit). donc effondrement en ...

le 09/07/2013 à 16:43
Signaler
"donc effondrement en vu en france" On dit cela depuis 10 ans... Reste que si vous avez acheté un bien 100.000 vous n'allez pas le revendre 50.000 ! Les gens attendront, voila tout. Cette persistance de l'idée qu'en ruinant Airbus et Boeing le co...

le 09/07/2013 à 17:06
Signaler
La pensée magique est certainement plutôt chez ceux qui pensent que les prix peuvent se maintenir à un niveau aussi élevé qu'aujourd'hui dans le contexte économique morose que l'on connaît et sans de nouvelles aides de l'Etat. N'oubliez pas l'effet d...

le 09/07/2013 à 19:27
Signaler
"La pensée magique est certainement plutôt chez ceux qui pensent que les prix peuvent se maintenir à un niveau aussi élevé qu'aujourd'hui " Bof, on sait bien que la cité des 4000 va baisser, mais un bon produit reste un bon produit, et rare. Et enco...

le 09/07/2013 à 19:46
Signaler
Je lis souvent on peut attendre ! Attendre quoi, Le train qui passe ? C'est comme dire en période de grand chômage, je préfère rester chez moi. C'est fini, les 30 glorieuses ! Oui, il va avoir de la perte comme dans les pensions de retraite etc...

le 09/07/2013 à 20:00
Signaler
Les anglais revende leur bien et boude le marché immobilier en France donc y a bien une perte de pouvoir d'achat même chez eux. En Argentine, pendant l'annonce de la faillite du pays la pierre chez eux ne valent rien. Aujourd'hui, c'est un des pays é...

le 10/07/2013 à 7:42
Signaler
"Les anglais revende leur bien et boude le marché immobilier en France donc y a bien une perte de pouvoir d'achat même chez eux." ?? Le rapport ?? De plus l'épargne des anglais n'est pas constitué comme les français que d'immobilier. "En Argentine...

le 11/07/2013 à 17:12
Signaler
"Pas vendu, pas perdu,comme on dit" ! où dans la savane africaine ? qui veut acheter ? toi ? Quand la monnaie ne vaut rien. Le souci, c'est de pouvoir se nourrir et non à manger du grava ! La loi de l'offre et la demande ne vous dit rien apparemment....

à écrit le 09/07/2013 à 15:52
Signaler
J'adore certains commentaires qui associent les locataires du secteur privé à des pauvres... Je gagne 4 fois plus que mon proprio, mais les bailleurs et les vendeurs ont tellement pété les plombs, que même à ce niveau de revenus je ne peux me payer u...

le 09/07/2013 à 16:23
Signaler
Il est d une grande facilité de juger la politique immobilière de mme duflot : elle a promis 500 000 logements nouveaux à partir de 2013 , moi je ne juge que sur des résultats ..les meilleures estimations donnent pour 2013 320 000 logements ; le rest...

le 09/07/2013 à 20:11
Signaler
C'est une question de chiffre ! Pourtant y a rien de compliquer à comprendre.

à écrit le 09/07/2013 à 15:30
Signaler
Pour l'immobilier il ne s'agit pas d'un "marché" mais d'un cartel, les agences étant tenues pour l'essentiel par les banques ou des fonds ou de grandes entreprises du bâtiment. le client est ponctionné par tous les bouts, la hausse passée des prix du...

à écrit le 09/07/2013 à 15:11
Signaler
Elle a raison, on vit beaucoup mieux dans une économie de type communiste.

à écrit le 09/07/2013 à 15:10
Signaler
'Si ça bouge, tu taxes !! Si ça bouge encore, tu taxes encore !!! Si ça ne bouge plus, tu subventionnes !!! " ronald REAGAN

le 09/07/2013 à 15:52
Signaler
Si ca bouge plus tu enterres , toutes les i dioties tu les récites.

le 09/07/2013 à 20:02
Signaler
Avec ses collègues fonctionnaires, il les collectionne le Jojo !

à écrit le 09/07/2013 à 15:09
Signaler
Il n' y a plus aucun intérêt pour un investisseur particulier d' acheter pour louer, c' est le résultat de la politique sectaire et de gauche : qu' ils se démerdent pour loger les pauvres, puisque les socialistes n' aiment pas les "riches" qui gagnen...

le 09/07/2013 à 16:18
Signaler
d un autre cote, comment voulez vous avoir un rendement decent si vous achetez aux prix stratospheriques actuels. Quelqu un qui gagne 1000 ?/mois ne peut pas payer 800 ? de loyer pour vous faire du 5 % de rdt !! Le precedent gouvernement a pousse la ...

le 09/07/2013 à 20:36
Signaler
On devrait amener les pauvres à acheter très cher à des rentiers UMPistes, quitte à les endetter sur plusieurs générations ! Oups ! C'est déjà fait, ça s'appelle la Sarkozie !

le 09/07/2013 à 21:16
Signaler
Ça a l'avantage de plus de les rendre serviles !

le 10/07/2013 à 7:49
Signaler
Des pauvres qui deviennent propriétaire, on sait ce que c'est : des subprimers, et je crois que cette petite expérience de l'Etat US à fait passé l'envi de ce genre de Loi à la con... "Ça a l'avantage de plus de les rendre serviles !" Au passage, ...

le 10/07/2013 à 8:38
Signaler
S'ils sont pauvres c'est qu'ils sont inutiles, elle décroche la palme dela condescendance celle-là. C'est sûrement pas parce qu'ils sont payés une misère pour ramasser vos poubelles ou vous laver à la maison de retraite. Non non :D mais c'est vrai qu...

le 10/07/2013 à 10:36
Signaler
Un pauvre n'est pas payé puisque par définition il ne travail pas : il est inutile. (Et les éboueurs gagne fort bien leur vie, merci pour eux !) Aucune condescendance du reste, simple loi économique : vos revenus dépendent de votre utilité. Plus qu...

le 10/07/2013 à 11:57
Signaler
Les travailleurs pauvres n'existent pas. C'est juste dans leur tête.

à écrit le 09/07/2013 à 14:36
Signaler
La meilleure de la matinée : notre ami Jojo à temps plein sur la tribune, qui prétend que la spéculation et le gonflement insensé de la sphère financière (500.000 milliards de dollars de produits dérivés...) sont des multiplicateurs de croissance. Oh...

le 09/07/2013 à 15:38
Signaler
"sphère financière (500.000 milliards de dollars " Mouais, vous délirez a donf, non ?

le 09/07/2013 à 20:09
Signaler
Helas, c'est tout à fait exact : les produits dérivés représentent plusieurs fois le PIB mondial et il ne faut pas chercher longtemps pour le vérifier. Le magazine Capital par exemple, a comparé les bilans bancaires des établissements "européens" aux...

le 10/07/2013 à 7:57
Signaler
"les produits dérivés représentent plusieurs fois le PIB mondial " Que veut dire exactement "représente" ?????? Rien ! Je cite "un fabricant de confiture s'engage sur un prix constant sur l'année, il ne peut donc pas répercuter les fluctuations du ...

à écrit le 09/07/2013 à 14:25
Signaler
L'Etat fait tout pour augmenter le prix de l'immobilier (aides financières aux acheteurs, fiscalité des autres investissements comme les actions, logements sociaux qui renchérissent le coût du neuf,...), et on veut nous faire croire que le secteur n'...

le 09/07/2013 à 14:42
Signaler
Malheureux ! Vous allez vous mettre à dos les 3 forces les plus conservatrices et puissantes du pays : les rentiers, les fonctionnaires et les élus ! N'oubliez pas qu'ils sont nos maîtres de droit ripoublicain depuis 1789 !

le 10/07/2013 à 11:17
Signaler
Moi je! en France c'est MOI JE!!! ma gueule d'abord et que les autres crevent...la propriete lucrative devrait etre interdite car c'est bien ça qui a plombé notre compétitivite et notre mobilite...les gens qui se laissent appaté par les baissent d'im...

à écrit le 09/07/2013 à 14:22
Signaler
Madame Duflot devrait relire un livre de frederic Bastiat : Les sophismes economiques !

le 09/07/2013 à 18:06
Signaler
lire plutôt...

à écrit le 09/07/2013 à 14:20
Signaler
Après lecture des 11 pages du projet de loi, il y a du bon... et du moins bon. Nombre des"réformes" proposées, se veulent des principes de bon sens. Mais l'enfer étant pavé de bonnes intentions, les effets pervers peuvent se montrer nombreux (comme c...

à écrit le 09/07/2013 à 14:07
Signaler
C'est le serpent qui se mord la queue, l'état veut baisser le coût des loyers sur lequel il se gave en assommant les propriétaires de taxes surdimensionnées? Y a-t-il un pilote dans l'avion?

le 09/07/2013 à 15:09
Signaler
Il en est des ministres du logement comme des pilotes-apprentis sur B777 s'essayant à atterrir à San Francisco. C'est après le crash que l'on se rend compte de l'erreur de les avoir mis aux manettes....

le 09/07/2013 à 15:31
Signaler
C'est du meilleur goût.

à écrit le 09/07/2013 à 13:38
Signaler
Le marche n etait pas livre a lui meme. Bien au contraire, pour des raisons ideologiques (favoriser les proprietaires qui ont plus tendance a voter UMP), Chirac puis Sarkozy n ont cesse de le subventionner: Scellier, PTZ, PTZ+, deductions des interet...

le 09/07/2013 à 15:53
Signaler
"pour des raisons ideologiques (favoriser les proprietaires qui ont plus tendance a voter UMP), Chirac puis Sarkozy n ont cesse de le subventionner:" Rien d'"idéologique", le marché n'est pas viable et ceux depuis au moins les années 60 (escroquerie...

à écrit le 09/07/2013 à 13:37
Signaler
Libre ....???? entre les subventions, les defiscalisations et le lobbying à tout va..... le marche serait plus fluide si un locataire qui ne payait pas serait expulse dans les 3 mois et si les aides au logement etaient su[[rimes les loyers baisseraie...

le 09/07/2013 à 13:46
Signaler
+1

à écrit le 09/07/2013 à 13:34
Signaler
Les loyers et l'immobilier sont clairement trop eleves en France. Les allocations logement sont un facteur agravant, il faudrait mieux utiliser ces montants pour construire. Je pars en Allemagne et je viens de louer un appart la bas. 300E / 47 m2 re...

le 09/07/2013 à 14:55
Signaler
Ça, voyez-vous, ça n'arrange pas du tout nos apprentis rentiers français, souvent des couples d'anciens fonctionnaires, qui ont été assez pigeons pour acheter de la défiscalisation ! Comme les prix vont continuer à baisser, bientôt panique à bord po...

à écrit le 09/07/2013 à 13:15
Signaler
si l encadrement est trop important, le ROI ne sera que diminué. les logements privés pour les locations diminueront. ce qui laissera une une demande plus importante sur les loyers n ont remis a la location. si les investisseurs ne sont contents des ...

le 09/07/2013 à 13:35
Signaler
C'est bien pour cela que ces mesures doivent s'accompagner d'une fiscalité dissuasive sur les logements vacants en zone tendue.

le 09/07/2013 à 13:44
Signaler
Il y a une solution radiale pour les profiteurs de la bulle immobilière, LA SOLUTION, c'est taxer annuellement très lourdement tout le vacant plus de 6 mois, tout le vacant ... les logements vacants, les bureaux vacants, les entrepôts et sites indust...

le 09/07/2013 à 14:01
Signaler
Qu'appelez-vous un appartement vacant ? Il y a tellement de façon de masquer cette réalité...

le 09/07/2013 à 15:08
Signaler
Pas compliqué : suffit de croiser Conso EDF et Conso d'eau avec les données postales . Avec les moyens informatiques qu'il détient, un agent du fisc peut très bien faire la preuve de la vacance longue surtout si comme par hasard, le bien est soit dis...

le 09/07/2013 à 15:56
Signaler
"Pas compliqué : suffit de croiser Conso EDF et Conso d'eau avec les données postales " Et ? Pourquoi mon débarra aurait des facture d'eau ? Désolé, mais la propriété existe encore en France : charbonnier est maître chez lui. "surtout si comme par...

le 09/07/2013 à 17:34
Signaler
Comment peut-on ne pas comprendre à ce point ce qu'a dit @Yves ?! Il dit simplement que les logements laissés vacants seront faciles à identifier (envue de les taxer) pour peu qu'on s'en donne les moyens. Un moyen relativement simplement est d'examin...

le 09/07/2013 à 19:30
Signaler
"relativement simplement est d'examiner les consommations d'électricité ou d'eau. " Oui, bon, faudra donc gaspiller quelques centaines de litre d'eau par mois, et ? C'est vous qui oubliez que rien ne peut forcer quelqu'un à louer son bien..

le 09/07/2013 à 20:12
Signaler
Vous croyez encore vivre en démocratie ? Vous êtes sous la coupe de l'oligarchie Etatico-financière qu'on appelle l'Empire ...

le 09/07/2013 à 20:38
Signaler
Obliger non probablement pas, inciter par la taxe, certainement.

à écrit le 09/07/2013 à 13:05
Signaler
Que ceux qui font des efforts pour acquérir ou louer un logement cher dans une zone tranquille avec des écoles de bon niveau pour leurs enfants se rassurent. Avec l?augmentation imposée de façon dictatoriale de la part de logements sociaux, eux aussi...

le 09/07/2013 à 14:13
Signaler
l'augmentation des impôts locaux...

à écrit le 09/07/2013 à 12:55
Signaler
livre a lui meme le marche ne serait pas monter si haut il est au contraire sous assistance depuis des annees

le 09/07/2013 à 13:06
Signaler
Livré à lui même dans le sens où l'assistance dont vous parlez ne s'est jamais accompagnée de contreparties pour le secteur. Pas d'obligation pour le lobby et plein de fric frais...Miam miam !

le 09/07/2013 à 13:26
Signaler
L'immobilier étant surtaxé serait totalement en faillite s'il n'était pas "assisté" depuis 1967 (de mémoire). Bref, l'Etat rend un peu de l'argent qu'il pille. Rassurez vous : l'Etat se fait des couilles en or, et vous vous êtes mal logé et très cher...

à écrit le 09/07/2013 à 12:55
Signaler
On va droit dans le mur !

le 09/07/2013 à 13:14
Signaler
Et avec la qualité de construction d'aujourd'hui, il y a des chances qu'il tombe.

à écrit le 09/07/2013 à 12:54
Signaler
Un marché immobilier livré à lui-même... hmmmm... Cécile oublie sûrement les 40 milliards d'aides annuelles déversées par l'état sur le secteur... Avec le succès qu'on constate aujourd'hui.

le 09/07/2013 à 13:13
Signaler
Le même genre d'aides que procuraient à leur prisonnier les gardiens des goulag..

le 09/07/2013 à 13:38
Signaler
APL, PTZ, PTZ+, Robien, Scellier, Duflot, déductibilité des intérêts d'emprunt, ce sont bien 40 milliards d'aides qui maintiennent le marché sous perfusion.

le 09/07/2013 à 14:57
Signaler
avec le scellier, je défiscalise en gros ce que l'état me pique en taxes sur les loyers ... on maintient sous perfusion la victime que l'on saigne ... ça s'appelle l'état

le 09/07/2013 à 15:58
Signaler
"ce sont bien 40 milliards d'aides qui maintiennent le marché sous perfusion." Et vous nous expliquez que vous êtes assez bête pour ne pas en profiter, alors que ca rapport un max et que les taux d'intérêts sont très bas ? Mais vous êtes ?

le 09/07/2013 à 17:36
Signaler
Pas assez aisé ou pas né assez tôt pour en profiter ou pas assez bête pour acheter les yeux fermés à 500km là où il la demande locative est faible et les gens n'ont pas les moyens de payer les loyers fixés au plafond :-)

à écrit le 09/07/2013 à 12:54
Signaler
Une belle forme... pas de fond. La démagogie à son apogée. Ses réponses ne sont pas réfléchies et sur le fond, ce ne sont pas des arguments. On appelle ça la langue de bois, c'est la seule chose qu'on apprend à l'ENA. Je suis très déçu, j'ai eu la bê...

à écrit le 09/07/2013 à 12:46
Signaler
heureusement duflot est arrivééée....la bonne duflot...

le 09/07/2013 à 13:05
Signaler
Et ? Argumentation, avis, opinion, idée ? Au moins elle, elle a des choses à dire.

le 09/07/2013 à 15:35
Signaler
@Et ...avec son cheval ...et son grand chapeau quand 2% imposent par arrivisme leur volonté à 80 %on argumente pas on attend le ménage.

le 09/07/2013 à 15:49
Signaler
2%, ce n'est pas le pourcentage de bailleurs ? :-) et les 18% restants, qui sont-ce ?

à écrit le 09/07/2013 à 12:27
Signaler
Bravo Cécile, tous ceux qui émettent une opinion négative sont des professionnels de l'immobilier ou des propriétaires qui ne pensent qu'à eux. J'ai eu la chance de pouvoir acheter il y a 13 ans et la valeur de mon bien à doublé depuis ! Elue à l'act...

le 09/07/2013 à 12:56
Signaler
bof ! en général, ce genre de politique dirigiste finit toujours mal. plus on cherche à réguler, obliger et interdire et plus les choses empirent. Donc on peut s'attendre à une avalanche d'effets pervers.

le 09/07/2013 à 12:59
Signaler
"J'ai eu la chance de pouvoir acheter il y a 13 ans et la valeur de mon bien à doublé depuis ! " Et vous vendez ? Ou alors votre "enrichissement" est purement virtuel ?

le 09/07/2013 à 13:08
Signaler
parce que déverser nos impôts sans régulation / obligation en contrepartie ça a mieux marché ? Ben non.

le 09/07/2013 à 13:10
Signaler
Grâce à ces politiques dirigistes on a 5 millions de chômeurs en permanence depuis 30 ans.. Ca n'a pas l'air de bouleverser grand monde, même si la France = Grèce..

le 09/07/2013 à 13:17
Signaler
les ecologistes sont ennuyant. leur politique economique ne represente qu un desastre supplementaire. si ils avaient un tel support , cecile Duflot n aurait pas retiree sa candidaturea la mairie de paris. Plus on mettra de pression sur le prive moi...

le 09/07/2013 à 13:26
Signaler
( @@letroll ) tous les gouvernements ont fait d'énormes c... , justement à coup de lois , de taxes et de subventions dans tous les sens, sans parler des carottes fiscales qui ont permis de construire et vendre n'importe quoi et n'importe où sans souc...

le 09/07/2013 à 15:05
Signaler
"tous ceux qui émettent une opinion négative sont des professionnels de l'immobilier" Ceux qui savent, quoi..

le 09/07/2013 à 15:33
Signaler
Ou ceux qui ont un intérêt à un marché haut et haussier.

le 09/07/2013 à 15:59
Signaler
"Ou ceux qui ont un intérêt à un marché haut et haussier." Qui cela ? Qui a intérêt à payer plus d'impôts ??????? Ah, l'ETAT !

le 09/07/2013 à 17:38
Signaler
Bah oui, on se demande qui, avec tous ces cris d'orfraie dès que l'on veut que le marché du logement reviennent à sa tendance longue, connectée avec les revenus.

le 09/07/2013 à 19:36
Signaler
"connectée avec les revenus." C'est parfaitement connecté au revenu, au revenu de ceux qui construisent. Économiquement, votre revenu on s'en fou : on vous prête un truc qui vaut 1.000,000 d'Euros,, ce qui rapporte sur les marché financier 5%, DON...

le 09/07/2013 à 20:46
Signaler
Frottez ma bosse mon maître :D perso je suis locataire du privé à 20% de mes revenus dans un quartier bien plus sympa que les 4000. Et j'ai les moyens d'acheter un logement qui me plairait. Mais claquer autant d'argent dans un logement qui n'en valai...

le 09/07/2013 à 21:48
Signaler
Voilà, sur 10, 15 voire 20 ans, il est souvent plus rentable de louer que d'acheter. Une idée reçue qu'il faut combattre pour dissuader les ménages de s'en mettre ras la g**ule pour 25 ans pour un logement de compromis "parce qu'il ne faut pas rater ...

le 10/07/2013 à 8:07
Signaler
Je ne vois pas du tout ce que vien faire vos délires d'aigrie marxiste dans cette discutions. Visiblement, vous êtes comme tous ceux qui n'y comprennent rien persuadé qu'on veut vous refiler des truc pour très cher afin de vous escroquer ! J'en ai év...

le 10/07/2013 à 8:53
Signaler
Pitié cessez avec vis marxistes à tout bout de champ... est-ce pertinent dans le debat ? Si nos enfants comptent sur l'héritage de leurs parents pour vivre décemment, c'est qu'il y a un problème. De plus On herite en moyenne à plus de 50 ans aujourd'...

le 10/07/2013 à 10:42
Signaler
"Si nos enfants comptent sur l'héritage de leurs parents pour vivre décemment, c'est qu'il y a un problème" Aucun problème : d'ou croyez que vient le niveau de vie des français par rapport au pays sous développé ? "De plus On herite en moyenne à p...

le 10/07/2013 à 12:05
Signaler
"Aucun problème : d'ou croyez que vient le niveau de vie des français par rapport au pays sous développé ? " Il est justement là le problème, on compte désormais sur la rente plutôt que sur le travail. Ça ne peut pas tenir longtemps. La valeur travai...

à écrit le 09/07/2013 à 11:46
Signaler
Mais comme livrés à eux mêmes les écolos ne font que des catastrophes, cela s'équilibre probablement quelque part. Dans quatre ans ils seront partis, un cycle sera passé, le marché se rattrapera.

le 09/07/2013 à 12:30
Signaler
Dommage que votre "haine" des écolos vous fasse dire des idioties. Nous sommes là et bien là dans de très nombreuses municipalités, dans les CG, dans les CR, à l'assemblée européenne et nous serons de + en + nombreux, ne vous en déplaise.

le 09/07/2013 à 12:58
Signaler
les écolos ne représentent à peu près rien ( 2 à 3 % des votes ), leur seule force est d'être indispensables au PS pour obtenir une majorité donc ils sont grassement payés en retour et obtiennent le droit d'emm... la majorité des français qui ne veul...

à écrit le 09/07/2013 à 11:41
Signaler
Bravo Cecil Duflot,en voilà une qui bosse bien,et a Gauche dans ce gouvernement,y'a du menage a faire dans les abus des sociétés de "Gestion immobiliéres"

le 09/07/2013 à 11:59
Signaler
Il y a urgence a remettre dans le droit chemin ces syndics immobiliers (FONCIA et autres...), requins de la finance, qui pillent les copropriétés grâce à des contrats illicites, des honoraires pharaoniques pour un service souvent très médiocre, et de...

à écrit le 09/07/2013 à 11:27
Signaler
Merci La Tribune, pour une fois qu'on a droit à une vraie interview, avec des bonnes questions et de vraies réponses, ça fait plaisir et surtout on apprend plein de trucs...bravo Mister Thépot :-)) A voir les réactions des petits proprétaires terrie...

le 09/07/2013 à 11:43
Signaler
Un SDF qui paye un loyer est une contradiction dans les terme : les pauvres ne sont pas concernés pas cette mesure. Par ailleurs1) ce sont les rentier qui payent votre salaire 2)Dans quoi allez vous, vous, investir pour vous constituer votre futur re...

le 09/07/2013 à 11:57
Signaler
Bah vos pauvres iront juste dans des appartements plus grands ou resteront avec leur bail au même tarif. Du coup, question pouvoir d'achat, ils ne seront pas trop gagnant. Le seul impact sera sur les petits propriétaires qui doivent rembourser le cré...

le 09/07/2013 à 13:46
Signaler
le prix des loyers baissent pour les locataires c'est une bonne nouvelle. pour les propriétaires çà l'est moins car ils ont à faire face à une augmentation des impots en tout genre, le foncier notamment , les risques d'impayés en forte hausses, vous ...

le 09/07/2013 à 14:19
Signaler
Les rentiers payent les salaires ? Disons que ce sont plutôt les entreprises qui payent des salaires à des gens contraints de lâcher 30 à 40% de leurs revenus pour se loger. Le d'entreprises financent aussi les caisses d'allocations familiales, tout ...

le 09/07/2013 à 15:11
Signaler
"Disons que ce sont plutôt les entreprises qui payent des salaires à des gens contraints de lâcher 30 à 40% de leurs revenus pour se loger." Et ? Quel autre poste de dépense avez vous ? Ni la santé, ni la retraite, ni l'éducation : on ne voit pas ou...

le 10/07/2013 à 1:39
Signaler
Mais vous n'avez pas compris alors? Oui, on veut que vous abandonniez ce "produit". D'abord parce que ce n'est pas un produit comme vous le dites mais le toit des gens. Ensuite parce que quand vous l'abandonnerez, massivement je l'espère les prix von...

le 10/07/2013 à 8:11
Signaler
"Oui, on veut que vous abandonniez ce "produit". D'abord parce que ce n'est pas un produit comme vous le dites mais le toit des gens. " On ne doit rien "aux gens". S'ils veulent un toit, ce ne doit pas être au détriment d'autrui ! "Ensuite parce q...

à écrit le 09/07/2013 à 11:23
Signaler
Le marché immobilier n'est pas livré à lui-même et ne l'a pas été depuis des siècles: il est soumis à des aides massives, des lois envahissantes, que ça concerne la construction, la gestion ou la démolition, sans parler des transactions. Par contre, ...

à écrit le 09/07/2013 à 11:15
Signaler
En dix ans, le loyer au augmenté de 40 %. C'est vrai. Mais pourquoi ? Est-ce que la ministre sait ? Dix ans avant, un proprio payait sa charge de 250 euros par trimestre. Aujourd'hui le coût est de 1 000 euros. Le syndiques n'ont pas demandé l'autori...

le 09/07/2013 à 11:46
Signaler
Lorsque l'Etat impose de nouvel normes pour tous les ascenseurs de France, on sait bien pourquoi, et ca entre fatalement dans le cout du loyer. Ca tombe bien, il parait que de nouvelles nouvelles normes vont tombé l'année prochaine, avec plein de tra...

le 09/07/2013 à 12:01
Signaler
De toute façon les proprios ne paient pas assez en impôt. Et en plus, au nom de quoi augmentent-ils les prix quand les impôts montent? Ils n'ont qu'a mettre la main a la poche. L?immobilier en France est une énorme niche fiscale pour les proprios. Il...

le 09/07/2013 à 12:21
Signaler
"De toute façon les proprios ne paient pas assez en impôt. Et en plus, au nom de quoi augmentent-ils les prix quand les impôts montent? " De la rentabilité : c'est du business, pas les resto du coeur. Et puis vous êtes pour les hausse d'impôts, donc...

le 09/07/2013 à 14:02
Signaler
Rentabilité: si l'affaire est viable. Sinon, soit on vends soit on fait ....faillite. Bon courage!

le 09/07/2013 à 15:13
Signaler
"Rentabilité: si l'affaire est viable. Sinon, soit on vends soit on fait ....faillite. Bon courage!" L'immobilier qui fait faillite, c'est la situation aux USA et en Espagne. Libre à vous de la trouver désirable, mais même si les loyers ont baissé d...

le 09/07/2013 à 15:53
Signaler
Ce n'est pas l?immobilier qui fait créer des emplois.... c'est l'argent que le gens ne mettent pas a se loger..... En plus, USA n'est pas a plaindre.Les prix on baisse et le pays est en croissance.... chercher l'erreur. Je parlais des proprios en fa...

le 09/07/2013 à 16:20
Signaler
"Ce n'est pas l?immobilier qui fait créer des emplois..." Oui, les maisons tombent du ciel, c'est bien connu, et maçon, plombier, carreleur, etc, ca n'existe pas. "c'est l'argent que le gens ne mettent pas a se loger.." Se loger est un service co...

à écrit le 09/07/2013 à 10:59
Signaler
Sources Proxiti : .. les communes françaises similaires à 'mon village', ont vu leurs impôts locaux par habitant augmenter de 60.1% en moyenne entre 2000 et 2011.

à écrit le 09/07/2013 à 10:58
Signaler
Le marché est faussé par l'APL et diverses aides qui gonflent les loyers et les prix, mais elle n'a pas entièrement tort. On aurait mieux fait de construire davantage d'HLM. On aurait des prix plus bas, des transactions plus fluides et des gens mieux...

le 09/07/2013 à 11:16
Signaler
On peut aussi tout collectiviser, comme en ex-URSS... Ceci résoudra-t-il le problème du logement pour autant ???

le 09/07/2013 à 11:24
Signaler
"On aurait mieux fait de construire davantage d'HLM. On aurait des prix plus bas, des transactions plus fluides et des gens mieux logés." Une étude OCDE à montré une corrélation entre le nombre de HLM et le niveau des loyer du privé. Normal : ce son...

à écrit le 09/07/2013 à 10:58
Signaler
Et les impôts locaux, ils ont augmenté de combien en 10 ans ? 65% à Lyon par exemple ... taxe à l'achat, taxe sur les plus-values à la vente avec un délai rallongé, taxe sur les donations avec un délai rallongé à 15 ans, taxe sur les SCIs dès que par...

le 09/07/2013 à 12:02
Signaler
Les impôts locaux n'ont pas augmente assez pour les proprios.

le 09/07/2013 à 13:02
Signaler
les proprios ( dont je fais partie ... je suis un s.. de proprio ) paient énormément de taxes ce qui justifie des loyers élevés sans pour autant permettre de s'en mettre plein les poches. en fait c'est encore et toujours l'état qui gagne mais en reje...

le 09/07/2013 à 13:15
Signaler
Je suis certain que @test ne sait pas ce que paye un proprio . Un effort @test : que paye un proprio en impõts et taxes sur un loyer?

le 09/07/2013 à 14:04
Signaler
Les proprios ne payent pas assez d?impôts car cela continue d?être rentable. Il y a encore de la place pour liquider la niche fiscale.

le 09/07/2013 à 14:20
Signaler
C'ast ignoble ce que vous dites... Les risques, l'entretien, c'est bon pour le proprio mais la rentabilité serait honteuse?

le 09/07/2013 à 15:56
Signaler
Tout a fait. Mais vous oubliez aussi que ces même proprios vivent comme de parasites sur le dos des locataires..... Évidement que tous les risques sont a prendre par eux. Par définition, plus le risque est élevé plus la rentabilité monte. Je vous ent...

le 09/07/2013 à 16:22
Signaler
"ces même proprios vivent comme de parasites sur le dos des locataires....." Ce n'est donc rien d'être loger et d'avoir un toit sur sa tête ?! "Je vous entends pas demander la suppression des APL et tout autre aide qui est paye par les impôts! Or ...

à écrit le 09/07/2013 à 10:56
Signaler
Duflot rêve de transformer la France en Corée du Nord. A ce rythme là, plus aucun propriétaire n'aura intérêt à mettre un bien en location. Bref, elle ne comprend rien, comme d'habitude.

le 09/07/2013 à 11:35
Signaler
Ah, les vieilles lunes parano des vieux rentiers pleins de certitudes des années 50... amios réacs, réjouissez-vous : voilà au moins une chose qui ne changera jamais :)

le 09/07/2013 à 11:47
Signaler
"Ah, les vieilles lunes parano des vieux rentiers pleins de certitudes des années 50." Ah vous me rassurez : tous va bien donc. Ce n'était qu'un fantasme.

à écrit le 09/07/2013 à 10:51
Signaler
Tout ce qui est beau, bien placé et spacieux ne baissera jamais, ni en loyer, ni en prix de vente peu importe ou en Europe. Après il y a les autres logements ...

le 09/07/2013 à 13:13
Signaler
Allez dire ça aux Irlandais tiens, entre autres. Et aux français des années 90. -40% entre 91 et 98, y compris dans les beaux quartiers de Pââris.

le 09/07/2013 à 16:49
Signaler
"Et aux français des années 90. -40% entre 91 et 98, y compris dans les beaux quartiers de Pââris." Aucun rapport : c'était les banques et autres compagnies d'assurances nationalisés qui ont largué d'un coup tout leur stock d'immobilier.. Ca ne peut...

le 09/07/2013 à 17:42
Signaler
Vous mélangez cause et effet. La baisse a été forte et prolongée sur tout le territoire, y compris là où les zinzins n'ont jamais mis une bille :-) Si les investisseurs se sont retirés du marché, c'est parce que celui-ci était baissier, ce qui n'a fa...

le 09/07/2013 à 19:42
Signaler
"La baisse a été forte et prolongée sur tout le territoire, y compris là où les zinzins n'ont jamais mis une bille :-) " Oui, la chute à Paris a sans doute eut des effets en Province.. "Si les investisseurs se sont retirés du marché, c'est parce q...

le 09/07/2013 à 21:06
Signaler
Les vendeurs ne sont pas tous pressés. Deux panneaux à vendre desesperement accroches depuis 6 mois environ dans la résidence "de standing" bien située. Inimaginable il y a 1 ou 2 ans. Le stock de biens à vendre sur s*loger augmente et il n'est pas r...

à écrit le 09/07/2013 à 10:40
Signaler
le probleme est posé même si certains vont dire que le marché s'est ajusté depuis un an...je pense que la baisse doit être plus importante avec un risque de perte pour certains ménages. ne faut-il pas faire un avoir fiscal en cas de perte avec un eff...

à écrit le 09/07/2013 à 10:36
Signaler
Mais c'est le marché le plus faussé du monde. Des réglementations qui surprotègent les locataires et dissuadent l'investissement, et des APL qui gonflent le prix des location, l'état en payant la moitié. Encore un raisonnement absurde.

le 09/07/2013 à 12:49
Signaler
+1000

le 09/07/2013 à 14:31
Signaler
Déjà faut arrêter de raconter n'importe quoi : les APL sont financés par les entreprises (cotisations aux allocations familiales) donc non seulement les rentiers cupides (beaucoup d'anciens fonctionnaires parmi eux d'ailleurs...) pompent les salariés...

à écrit le 09/07/2013 à 10:34
Signaler
eh bien elle aura tout gagné, je vais arreter de louer si c'est pour que l'ETAT vienne encore me fourrer son nez dans les affaires. Le marché de l'immobilier s'auto régule, nul besoin d'intervention de l'etat.

le 09/07/2013 à 10:42
Signaler
"je vais arreter de louer". Bien sur! Vous allez encore perdre plus d'argent. Faut pas oublier la taxe fonciere et la taxe sur les biens inoccupé. Les propriétaires sont bloqués: obligé de louer ou vendre. Dans les 2 cas, le locataire est gagnant: ba...

le 09/07/2013 à 11:16
Signaler
Exactement, au passage ça réduira (un peu) les inégalités entre les prorios qui se sont enrichis en regardant les prix s'envoler, et les locataires qui ne peuvent plus se payer des vacances à force d'être étranglés par leur loyer...

le 09/07/2013 à 11:22
Signaler
""je vais arreter de louer". Bien sur! Vous allez encore perdre plus d'argent. " Pas forcément. Certain locataire ne paye pas, détruise le logement, etc.. Finalement, il est peut être aussi cool de ne pas louer et d'utiliser comme vide grenier ou po...

à écrit le 09/07/2013 à 10:16
Signaler
Derrière chaque Appartement, il y a un propriétaire... si celui-ci a fini de payer ses credits, une baisse de loyers ne sera qu'une contrariété, rien de plus, il sera un peu moins riche voilà tout... si celui-ci n'a pas fini de payer ses traites, c'e...

le 09/07/2013 à 10:52
Signaler
"si celui-ci a fini de payer ses credits, une baisse de loyers ne sera qu'une contrariété, rien de plus, il sera un peu moins riche voilà tout." Nan, c'est une perte. En clair, le propriétaire paye son locataire ! "si celui-ci n'a pas fini de paye...

à écrit le 09/07/2013 à 10:01
Signaler
Installer des yourtes sur les terrains préemptés de la ville de Paris donnerait un abri aux sans abri !

à écrit le 09/07/2013 à 9:59
Signaler
http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/prix-immobilier-evolution-1200-a1048.html#a1..... entre 2000 et 2013 l?indice des prix immobiliers a progressé de 114% à Paris et 75% en France. Sur la même période, le salaire moyen (35 100 ?/an) a pro...

le 09/07/2013 à 10:22
Signaler
Quid de la part du carburant dans le budget des ménages?

le 09/07/2013 à 10:48
Signaler
"Les propriétaires bailleurs ont tort de couiner. " Vous prouvez pourtant vous même qu'ils ont payé plus cher leur investissement.. que la durée d'endettement des ménages a également doublé.. que les loyers n'ont pas suivi les courbes des prix.. Br...

à écrit le 09/07/2013 à 9:45
Signaler
cette dame a un arrière-train à en faire pâlir plus d'un!!!! quelle femme!!!

le 09/07/2013 à 11:22
Signaler
Je confirme! Quels jambons! c'est impressionnant! Serena Williams n'a qu'a bien se tenir!

le 09/07/2013 à 14:24
Signaler
Je n'apprécie pas duflot mais ces remarques sont sexistes et ne vous honorent pas... Les exemples ne manquent pourtant pas chez les hommes politiques, n'a-t-on jamais entendu de pareilles remarques à l'endroit d'un homme ? C'est affligeant.

le 09/07/2013 à 14:47
Signaler
Mais c'était un compliment! ! Ne soyez pas jalouse!

le 09/07/2013 à 14:48
Signaler
@ tony: +1, et puis les écolos aiment le train...

le 09/07/2013 à 14:50
Signaler
Et puis d'ailleurs mois je l'aime bien madame Duflot! Qu'elle continue sa politique contre les bailleurs et les pros de l'immo , qui se sont bien trop goinfré ces 15 dernières années!

à écrit le 09/07/2013 à 9:26
Signaler
40% en 10 ans? .... Elle est très loin du compte. Entre 2000 et 2013 l?indice des prix immobiliers a progressé de 114% à Paris et 75% en France. Sur la même période, le salaire moyen a progressé de seulement 10% et l?inflation de 18%. Donc le prix ...

le 09/07/2013 à 10:08
Signaler
parce que cette hausse infernale est dû à un marché trop libre ? manifestement, vous avez une assez mauvaise connaissance de la réalité ... Un marché est par nature équilibré, sinon, il n'y a pas d'échange, donc pas de prix. L'existence d'un prix mo...

le 09/07/2013 à 10:18
Signaler
Nous ne vivons pas dans la meme France?! d'ou sortent ces chiffres qui ne sont pas le reflet de ma region Rhône Alpes?

le 09/07/2013 à 10:30
Signaler
L'endettement facile et les niniches fiscales payées par les autres contribuables, c'est fini FI-NI ! On va l'avoir la réalité des prix ! Même un fonctionnaire à temps plein sur la tribune peut comprendre ça ...

le 09/07/2013 à 21:16
Signaler
encore des poncifs : le marché efficient, la main invisible, la transparence<=> symétrie de l'information qui rend le règlement inutile. Vous vous amusez bien John ? Toujours vouloir avoir le dernier mot quitte à trahir son intelligence ? La pensée d...

le 10/07/2013 à 8:21
Signaler
"symétrie de l'information qui rend le règlement inutile" Faut pas hésiter à apprendre un peu de science économique.. "Cela fait trente ans qu'on entend cela." Oui, en URSS et dans l'allemagne NAZI aussi on entendait beaucoup de discours sur le c...

à écrit le 09/07/2013 à 9:25
Signaler
Sur 95 % du territoire, l'immobilier est à la baisse. Les 5 % du territoire ou il y a crise concernent la bande cotière et les centres urbains. Duflot n'évoque même pas la possibilité d'un aménagement du territoire. Son électorat baba-écolo-gaucho-bo...

le 09/07/2013 à 9:45
Signaler
Combien de personnes vivent dans les centres urbains et la bande cotière...? cela ne sert à rien de parler de 95% du territoire si cela regroupe 20% de la population...pour info région parisienne = 12 millions de personnes sur 65 millions de Françai...

le 09/07/2013 à 11:16
Signaler
"Combien de personnes vivent dans les centres urbains et la bande cotière...? " Vous oubliez que grâce aux faibles loyers les français, unique au monde, se paye des résidences secondaires...

à écrit le 09/07/2013 à 9:20
Signaler
Je comprend pas trop ce raisonnement ministériel qui nous parle de l'évolution des loyers sans tenir compte de l'augmentation des prix d'acquisition !!! Rentabilité locative de 2à3% avec tous les risques. Acquisition de l'argent à 3% et plus... Avec ...

le 09/07/2013 à 10:24
Signaler
+1

le 09/07/2013 à 13:20
Signaler
Suffit de les acheter moins cher, ces logements. Personne ne vous a mis un pistolet sur la tempe le jour où vous avez signé. Vos simulations de rentabilité sur 5, 10, 20 ans ont-elles pris en compte un loyer qui croitrait indéfiniment de 2, 5, 10% pa...

le 09/07/2013 à 15:18
Signaler
"un loyer qui croitrait indéfiniment de 2, 5, 10% par an, ou vous êtes-vous basé sur des hypothèses plus réalistes ?" Ce n'est pas le loyer qui compte, c'est ce que cela rapporte.. Or ca ne rapporte déjà pas grand chose. Faut arrêter de s'imaginer q...

le 09/07/2013 à 15:39
Signaler
Vous dites que vous n'avez pris en compte que les produits (loyer, aides fiscales, capital amorti) et pas les postes de charge (intérêts d'emprunt, impôts, entretien du logement) dans vos projections de rentabilité, c'est ce que l'on doit comprendre ...

le 09/07/2013 à 16:09
Signaler
"Je dis simplement que les personnes qui s'imaginaient compenser un prix d'achat souvent surévalué et des charges croissantes par un loyer croissant indéfiniment (+ la PV automatique) ont fait fausse route." Sauf que c'est exactement le contraire : ...

le 09/07/2013 à 17:46
Signaler
La mensualité se compose des intérêts et de l'amortissement du capital.

le 09/07/2013 à 17:58
Signaler
Par rapport à quoi juge-t-on de la surévaluation d'un prix ? Par rapport au niveau de vie justement. Donc si le niveau de vie des français baisse, les prix doivent s'ajuster, ce qu'ils ont commencé à faire, doucement du fait des taux d'intérêt faible...

le 09/07/2013 à 19:46
Signaler
"La mensualité se compose des intérêts et de l'amortissement du capital." Fort bien mais en quoi est-ce un produit ??? "Par rapport au niveau de vie justement. Donc si le niveau de vie des français baisse, les prix doivent s'ajuster," Si le nivea...

à écrit le 09/07/2013 à 9:19
Signaler
Patience les taux commencent à remonter.....lentement mais sûrement......on va commencer à se marrer très bientôt.......

le 09/07/2013 à 10:39
Signaler
En effet :-) déjà que le secteur est bloqué, alors acheter avec le risque de voir son bien perdre de la valeur à un taux plus élevé, ouais, on va se marrer! Mme Duflot va subitement se souvenir de la règle de l'offre et de la demande... moins d'achat...

à écrit le 09/07/2013 à 9:02
Signaler
Apres la chute du marche des nounous ( info de ce jour - 4 % ) merci à Hiollande l'arret total des achats d'appartements locatifs et l'objectif fumeux de 500.000 logements par an est aux oubliettes pour longtemps : merci Hollande des qu'il touche...

le 09/07/2013 à 9:53
Signaler
le capitaine de pédalo s'appelle flanby... Ne l'oubliez pas !

le 09/07/2013 à 13:21
Signaler
C'est constructif.

à écrit le 09/07/2013 à 9:00
Signaler
Droite dans ses bottes rouges la dufflot, oser affimer que le marché immobilier n est pas régulé ? quelle rigolade , mais de toute façon , elle ne doute de rien et puis si on n est pas d accord avec elle, c est que l on mérite le mur des cons.

le 09/07/2013 à 9:55
Signaler
Elle est sourde et aveugle : elle ne sait même pas qu'il y a toute une réglementation sur l'immobilier dont l'empilement n'est sans doute pas pour rien dans le fonctionnement étrange de ce marché très réglementé...

à écrit le 09/07/2013 à 8:53
Signaler
J'adore ... Un marché régulé ? Impossible... quand on sait que beaucoup de zone ont fait un magnifique 300 % en moins de 10 ans. Certainement à cause des cerisiers d'ailleurs :) Le marché va se péter la gueule, c'est inéluctable, on va bien rigoler q...

le 09/07/2013 à 10:37
Signaler
Vous allez bien rigoler? Moi j'en ai encore pour 20 ans (au moins) et le chomage à 20% ça ne me fait pas rigoler. Au fait, si les nombre de constructions baisse, ça doit faire des boulot en moins non?

le 09/07/2013 à 10:55
Signaler
"Le marché va se péter la gueule, c'est inéluctable, on va bien rigoler quand le chommage aura atteint 20 % :o" C'est surtout les fonctionnaires qui vont rigoler, parce que 20% de chômage, c'est direct licenciement sec dans la fonction public et 30%...

à écrit le 09/07/2013 à 8:52
Signaler
tous dans des cages à poules

à écrit le 09/07/2013 à 8:44
Signaler
Plus la peine de voter vert ils sont devenus libéraux. Au regard de la derniere réponse de l interview

le 09/07/2013 à 8:55
Signaler
@ le paysan .de vrais écolos n'auraient pas d'étiquette

le 09/07/2013 à 8:55
Signaler
"Il n'y a pas de réelle ligne rouge à ne pas franchir. " Les Verts n'étant que des Communistes avec un nouveau papier peint, il ne serait y avoir de ligne rouge, effectivement, à franchir..

le 09/07/2013 à 9:56
Signaler
Un logiciel communiste et un fonctionnement anarchiste : ils sont revenus avant l'invention du PCF... La gauche préhistorique, quoi...

à écrit le 09/07/2013 à 8:39
Signaler
le marché immobilier français est aussi livré à lui -même que le marché dans l'ex URSS .... Avc les mêmes pénuries, curieux non ?

le 09/07/2013 à 16:05
Signaler
2,5 millions de logements vacants en France, source INSEE. Changez de disque.

le 09/07/2013 à 17:24
Signaler
2.5 millions de logements vacants dans le massif central ou en lorraine ne peuvent pas grand chose pour des pénuries sur l'ile de France ou les grands centre urbains français. Ouvrez une carte de France, vous allez comprendre.

à écrit le 09/07/2013 à 8:39
Signaler
Payer moins de loyer pour payer plus d'impôts Diviser pour régner. Point Barre

le 09/07/2013 à 8:51
Signaler
L'immobilier est surtaxé.. C'est du reste parce que les bureaucrates coulent ce secteurs qu'ils font également de "la relance" à coup de subventions.. Très logique, donc.

à écrit le 09/07/2013 à 8:38
Signaler
baisser les loyers, c'est redonner du pouvoir d'achat ? mais en comptabilité nationale, c'est un jeu à sommes nulles : le pouvori d'achat redonné aux locataires est enlevé aux propriétaires ????? Tenir de tels raisonnements 150 ans après Bastiat, et ...

le 09/07/2013 à 9:21
Signaler
A moins que vous soyez un inconditionnel de la théorie du ruissellement (bien bidon comme il faut). Vous savez très bien qu'à partir d'un certain niveau de revenu, l?excédent est dirigé vers l'épargne; Le plus souvent celle-ci est improductive.

le 09/07/2013 à 9:34
Signaler
Ben oui, baisser les loyers enlèvent des ressources aux rentiers et en redonnent aux actifs. Ça c'est du capitalisme entrepreneurial et non financier.

le 09/07/2013 à 9:35
Signaler
"niveau de revenu, l?excédent est dirigé vers l'épargne; Le plus souvent celle-ci est improductive." Mais bien sur ! Marx l'a écrit : le libéralisme est condamné à cause de l'investissement et du progrès scientifique, et l'histoire lui à entièrement...

le 09/07/2013 à 9:45
Signaler
En tant que théoricien du ruissèlement, Jojo fonctionnaire à demeure sur le forum est bien placé pour observer le torrent d'oisiveté dans son administration de rattachement...

le 09/07/2013 à 9:45
Signaler
En quoi la théorie du ruissellement est-elle fausse ? En quoi l'épargne peut-elle être improductive ? Seule la thésaurisation (cad la rétention par devers soi de l'encaisse monétaire) est improductive. Il faut arrêter de lire alternatives à la pensée...

le 09/07/2013 à 10:46
Signaler
Volume des transactions sur le marché primaire ? Montant des transaction sur la marché primaire ? Volume des transactions sur le secondaire et produits dérivés ? Montant des transactions sur le marché secondaire et dérivés ? Dérivés sans livraison ? ...

le 09/07/2013 à 11:14
Signaler
"En quoi cet argent contribue à l'économie ? En quoi est-il dirigé vers l'outil productif ? S'agit-il d?épargne ?" Oui. Et compter le nombre de transaction est-il pertinent ? Est-ce que vous compter le nombre de voiture au passages cloutés ou au pai...

le 09/07/2013 à 11:19
Signaler
@Ok alors : le marché secondaire permet de "liquéfier" le marché primaire afin de redonner du pouvoir de crédit aux banques et donc permettre la croissance par le financement de l'économie réelle. Les produits dérivés livrés ou non permettent la couv...

le 09/07/2013 à 11:58
Signaler
Le crédit se fluidifier ? C'est du pipo.

le 09/07/2013 à 12:36
Signaler
Si ces outils sont ce que vous dites, ils sont au mieux inefficaces à produire ce que vous dites (et je fais là un effort pour rester courtois) . Autrement comment expliquer les montants astronomiques placés par rapport au pib mondial. Tout cela c'es...

le 09/07/2013 à 13:05
Signaler
"comment expliquer les montants astronomiques placés par rapport au pib mondial. " Donnez donc vos chiffres PIB, Kapital mondial.. "Cet argent est retiré du système productif. " Même si c'était vrai, en quoi cela vous concernerait il ? On fait ce...

le 09/07/2013 à 14:02
Signaler
C'est pas comme si google pouvait vous renseigner. Pour le tout d'ailleurs. Le libéralisme (pas le financiarisme), les montants et le trickle-down. Bref. N'ayez pas peur.

le 09/07/2013 à 15:08
Signaler
@ la blague : la théorie du ruissellement est une connerie. Surement, mais affirmer n'est pas démontrer. En quoi est-ce une connerie ? Dans tous les pays où il y a des gens qui s'enrichissent, la pauvreté diminue. Pouvez vous expliquer cela ?

le 09/07/2013 à 15:20
Signaler
Je préfères vos chiffres à vous.. des fois qu'ils soient hautement comiques ;-)

le 09/07/2013 à 17:22
Signaler
C'est un exemple pour vous ? Il y a des gens qui s'enrichissent aux USA et tous va bien pour les autres ? Je vous laisse vérifier les statistiques du SNAP. La Russie alors non ? La Chine ? Ce que vous dites est peut-être vrai dans les pays émergents ...

le 09/07/2013 à 17:28
Signaler
@ Mais alors : la théorie du ruissellement n'est pas une théorie, mais une réalité évidente : elle affirme que l'épargne détenue par les riches sert à l'économie en étant réinvestie, sauf en cas de destruction ou thésaurisation. Le mot ruisselement v...

le 09/07/2013 à 17:50
Signaler
Faut être boucher ou trader pour croire que l'excédent qui reste dans sa fouille sert à quelque chose et justifie du coup qu'on le lui verse. C'est drôle ou pathétique. Combien de logements (par forcement en France allez vous acheter ? Combien de voi...

le 09/07/2013 à 19:51
Signaler
"Ce que vous dites est peut-être vrai dans les pays émergents mais vous le savez c'est un effet transitoire. " Si c'est si faux, les délocalisations ne vous concerne en rien, pas plus que l'exile fiscal des méchants riches puisque de toute façon ils...

le 09/07/2013 à 20:53
Signaler
Ni les jugement de valeur blitz très utiles. Bref relisez, comprenez puis revenez

le 10/07/2013 à 8:26
Signaler
J'ai parfaitement compris : pour vous les gens les plus diplômés sont inutiles. Un médecin par exemple ne soigne pas les autres, et ses revenu ne servent ni à payer sa femme de ménage, ni à épargner/investir. Donc s'ils partent, vous ne devez rien t...

à écrit le 09/07/2013 à 8:38
Signaler
elle a tout faux s'il avait laissé plus de liberté et moins d'impots aux propriétaires le marchè serait fluide.on peut constater que partout ou les politiques mettent le nez le résultat est mauvais ils calculent en voix pas en euros LES ASSOCIATIONS ...

le 09/07/2013 à 9:12
Signaler
Vous vous prouvez à vous mêmes que si le marché n'est pas régulé, il ne se régule pas tout seul. Le seul intérêt du propriétaire étant d'augmenter le loyer a son maxima sans gêner la solvabilité de ses locataires, cad un loyer de 33% à 40% de ses rev...

le 09/07/2013 à 9:27
Signaler
Le monsieur parle de logement SOCIAL..

à écrit le 09/07/2013 à 8:34
Signaler
40% en 10 ans . C'est peu! L'eau l'énergie (essence ,gaz,EDF...) et la nourriture ( café, pain ...) ont augmenté de plus de 40% en 10 ans. Revisez vos cours de 1° année à l'ESSEC Mde Duflot.

le 09/07/2013 à 9:09
Signaler
le pain n'a pas augmenté de 40% en 10 ans. Révisez vos cours d'histoire et reprenez vos factures de l'époque. de 0.80 ? à 0.95 ? pour une baguette. Changez de boulanger, il vous arnaque. le gaz n'a pas augmenté de 40% non plus, il a même baissé. l'es...

le 09/07/2013 à 9:26
Signaler
L'augmentation du smic à bien du dépasser les 40% Normal donc que les prix des loyer augmentent : faut bien payer la hausse du smic. Sinon je ne conteste pas vos chiffres, qui vous autorise donc sans problème à payer pour un produit rare et de vale...

le 09/07/2013 à 10:20
Signaler
baguette 0.61? en 2000 0.85 en 2012 + 39% eau potable moyenne France 2.55?/m3 à 3.6?/m3 +42% gazole 0.85?/l à 1.40?/l + 65 % location + 40% Où est le scandale ??? ( vive Georges Marchais)

le 09/07/2013 à 10:34
Signaler
C'était quand la baguette à 1 Franc chez Leclerc?

le 09/07/2013 à 10:42
Signaler
Vous avez des chiffres pour ces impots locaux et taxes foncières?

à écrit le 09/07/2013 à 8:32
Signaler
Le marché immobilier "livré à lui même" ?! Non mais on rêve là ! C'est l'un des marchés les plus régulé de France (et dons le monde ?) avec le succès que l'on sait.. Bon, lorsqu'on ne sait pas dans quel hémisphérique se situe leJapon, on peut avoir d...

le 09/07/2013 à 8:56
Signaler
N importe quoi ,ton pseudo n est une caricature , tu confonds socialisme et liberalisme .

le 09/07/2013 à 9:21
Signaler
"tu confonds socialisme et liberalisme" Je suis un expert, désolé pour vous. La France est un Etat socialiste, et prétendre qu'elle aurait un rapport avec, disons, la Grande Bretagne des années 1860 est une fumisterie.. Pour votre information, un é...

le 09/07/2013 à 9:38
Signaler
Je suis pas expert mais je ne connais aucun etat socialiste qui emprunte à des banques privées et rembourse 80 mds d intérêts à celles ci., Si le spécialiste que vous etes en connais je suis prêt à revoir ma facon de panser, et vous ??

le 09/07/2013 à 10:11
Signaler
@Le paysan : c'est très simple : la France ... la réponse était vraiment facile !!!

le 09/07/2013 à 10:33
Signaler
Faut bien nourrir les fonctionnaires adeptes de Bastiat ...

le 09/07/2013 à 10:58
Signaler
"Je suis pas expert mais je ne connais aucun etat socialiste qui emprunte à des banques privées" Jamais entendu parler de Hitler et de son Etat socialiste ? (Avant 1943, certes, après c'est tout communiste).

à écrit le 09/07/2013 à 8:12
Signaler
En un mot lamentable. Desole mais elle n'est pas a la hauteur. 40% d'augmentation de loyers ok mais le prix des logements y a t elle pense. Le loyer est il autre chose que la traduction du cout du lgt. Par ailleurs parler de marche en France deregul...

le 09/07/2013 à 8:23
Signaler
Mythe de la bulle ? Ah ouais ? Le très communiste magazine "The Economist" a calculé que les prix immos sont 35% sur-évalués par rapport aux loyers, eux même sur-évalués de 10 à 15 % par rapport aux revenus ! L'immo français est le 3ème plus bullesq...

le 09/07/2013 à 8:36
Signaler
"sur-évalués de 10 à 15 % par rapport aux revenus" Que vient faire ces histoire de revenus dans le prix d'un service ? Rien. Riche ou pauvre, le prix de l'or est le même. Du reste, si c'est important de vous loger je ne vois pas le problème a payer...

le 09/07/2013 à 8:46
Signaler
The economist devrait commencer par s'interesser a Londres. Par ailleurs au regard de vos chiffres merci de m'expliquer l'interet de blocquer des loyers sous evalues de 35% par rapport au prix de vente. La bull est un mythe qui plait a tout le monde ...

le 09/07/2013 à 9:51
Signaler
La France et ses 150% de hausse des prix immos en 15 ans serait le seul pays du monde qui ne connaîtrait pas la bulle immo... De toutes façons, on s'en fout de l'opinion des rentiers qui croient aux arbres qui montent jusqu'au ciel (grâce à la défisc...

le 09/07/2013 à 10:49
Signaler
C'est marrant de voir un "Ben Voyon" s'offusquer de la hausse des prix depuis... un IPhone! Le symbole ultime de truc cher, au dela de 150% plus cher que d'autres appareils actuels!!! Qu'est-ce qu'on peut se marrer sur ces blogs!!!

le 09/07/2013 à 11:07
Signaler
"La France et ses 150% de hausse des prix immos en 15 ans" Il y a 15 ans l'immobilier était au fond du trou d'un krach.. Ce n'est pas vraiment un bon point de départ. "De toutes façons, on s'en fout de l'opinion des rentiers qui croient aux arbres...

le 09/07/2013 à 13:46
Signaler
Bah lisez-la cette étude, elle couvre pas mal de pays, dont le Royaume-Uni. Cocorico, concernant le prix rapporté aux revenus, nous sommes devant !! Champions d'Europe, yes ! http://www.economist.com/blogs/dailychart/2011/11/global-house-prices

le 09/07/2013 à 14:51
Signaler
Un iPhone ne vaut pas un mois d'APL versé à un rentier ponzi ...

le 09/07/2013 à 15:33
Signaler
"Cocorico, concernant le prix rapporté aux revenus, nous sommes devant !!" Oui, le cout du travail est trop élevé en France, on le sait bien..

le 09/07/2013 à 15:46
Signaler
Par coût du travail trop élevé en France, vous voulez dire par là que les revenus sont trop élevés en France ? Donc, comme le rapport prix/revenus est très élevé en France (rappel : 1er en Europe, 5ème au Monde), qu'en est-il des prix ? (tips : règle...

le 09/07/2013 à 16:39
Signaler
"Par coût du travail trop élevé en France, vous voulez dire par là que les revenus sont trop élevés en France ?" Le salarié français coute trop cher, ainsi que le capital pour qu'il puisse fonctionner... "comme le rapport prix/revenus est très éle...

le 09/07/2013 à 17:22
Signaler
Si vous pouviez éviter la vulgarité, votre propos en serait sans doute plus intelligible. Le rapport entre les prix du logement et les revenus du logement est élevé en France, c'est un fait, je ne raconte rien, je le source : voir les rapports du CGE...

le 09/07/2013 à 19:56
Signaler
"Vous faites référence au coût de construction, dont l'indice fluctue peu ou prou selon l'inflation. On construit pour grosso modo 1500 EUR du m² voire bien moins pour le bas de gamme, ce qui est d'après des études plus cher que chez certains de nos ...

le 09/07/2013 à 20:58
Signaler
Vous oubliez l'effet inflationniste des aides fiscales et autres subventions de l'Etat et des collectivités, qui est à mon avis bien plus impactant que la hausse du coût de construction. Sinon comment expliquer que l'ancien soit presque aussi cher qu...

le 10/07/2013 à 8:30
Signaler
"comment expliquer que l'ancien soit presque aussi cher que le neuf ?" Indice prix de la construction. Pitié arrêtez avec vos "aide fiscal", ce n'est pas sérieux du tout !

le 10/07/2013 à 9:33
Signaler
Rapport entre le prix de l'ancien et l'évolution du coût de la construction ? Quand celui-ci augmentait de 30% l'ancien prenait 100% et plus. Et le Ptz Ptz+ étendus à l'ancien, ce ne sont pas des subventions ? Et la déductibilité des interets de l'em...

à écrit le 09/07/2013 à 8:03
Signaler
Je me marre des réactions des petits rentiers spéculateurs... TOUCHE PAS A MA RENTE !!!

le 09/07/2013 à 8:20
Signaler
plutot que de jouer les aigris de la vie, met toi au boulot

le 09/07/2013 à 8:27
Signaler
Ne t'inquiètes pas pour les "rentiers", d'une manière ou d'une autre ils préserveront la rentabilité de leur investissement (voir définition) et les locataires paieront...

le 09/07/2013 à 8:39
Signaler
L'immobilier est un investissement. Vous payer pour une nuit d'Hôtel une location de voiture, un voyage, et bien pour vous loger c'est la même chose : c'est du business.

le 09/07/2013 à 8:40
Signaler
Si tu veux être un rentier spéculateur, surtout ne fait pas d'immobilier !!!!

le 09/07/2013 à 9:38
Signaler
@der richter : moi aussi je me marre , mme duflot dont on sait qu elle n est pas très forte en géographie a oublié le mot europe .Les taxes sur l immobilier sont les plus élevées du monde et pas qu un peu ! Cela est incontestable .Elle compare souv...

le 09/07/2013 à 10:00
Signaler
Tient vous m'avez donné une idée il es temps que j'augmente le loyer à mon locataire. Vous venez de le donner une bonne idée. Merci

le 09/07/2013 à 10:01
Signaler
Tient vous m'avez donné une idée il es temps que j'augmente le loyer à mon locataire. Vous venez de le donner une bonne idée. Merci

le 09/07/2013 à 10:30
Signaler
@@der richter : si 26 % sont au dessus du prix median cela veut dire que 25 % au moins sont en dessous du loyer median . Un loyer n est pas seulement un prix m2/quartier mais un prix m2/quartier/qualité du locataire Comme vous la loi sur l encadr...

le 09/07/2013 à 16:16
Signaler
Woké le boubourse qui n'a pas compris qu'une médiane séparait strictement à 50/50...

le 09/07/2013 à 19:58
Signaler
"Je me marre des réactions des petits rentiers spéculateurs... TOUCHE PAS A MA RENTE !!!" Moi ce son les salarié qui me font marrer TOUCHE PAS A MON SALAIRE !! Alors qu'un salaire, c'est par essence fait pour être donné à son propriétaire et se loge...

à écrit le 09/07/2013 à 8:01
Signaler
Effets secondaires: moins d'investisseurs donc tension sur le marché. Moins d'investissements dans la rénovation donc moins de travail pour les artisans et vieillissement du parc. Encadrement des loyers et sur protection des locataires donc plus de l...

le 09/07/2013 à 8:16
Signaler
Quelle alternance espérez-vous ? Celle du nain qui a fait ses "preuves" en gonflant la bulle et en plombant les ménages accédants ou locataires au bénéfice des rentiers Ponzi ?

le 09/07/2013 à 8:17
Signaler
+ 10, bien que je ne sois pas bailleur

le 09/07/2013 à 8:43
Signaler
Statistiquement, l'immobilier est moins cher qu'il y a dix ans, parce que les taux sont très faibles. Ca se voit dans l'age d'accession, très bas maintenant. Par ailleurs vous aussi vous devez échanger quelque chose sur un marché pour vivre : serie...

le 09/07/2013 à 8:50
Signaler
le probleme c'est bien les impots pas les propriétaires mais pour se donner bonne conscience les politiques accusent les propriétaires l'autre probleme du meme genre ils accusent les banques mais le probleme est bien l'endettement des pays est la fau...

le 09/07/2013 à 9:01
Signaler
"pour se donner bonne conscience" Heu non, c'est par démagogie.. Faut plaire à la populace inculte, même si en fait cela va contre ses intérêts..

le 09/07/2013 à 13:34
Signaler
Indice des prix rapportés au revenu disponible des ménages : 1,78 en France au T1 2013, moins de 1,2 au T1 2003. Près de 50% d'augmentation. Île de France : 2,08 versus 1,25, 65% d'augmentation. Paris : 2,5 versus 1,25, 100% d'augmentation. Source CG...

le 09/07/2013 à 16:29
Signaler
"Indice des prix rapportés au revenu disponible des ménages" Ca n'a toujours aucun rapport : est-ce qu'on fait ce calcul pour un Ipad ?? Le fait est que les salaires vont baisser, mais par définition, ca ne change rien au prix des choses, sinon, il...

le 09/07/2013 à 17:12
Signaler
Vous pensez que le prix est une caractéristique intrinsèque d'un logement, qu'il se forme comme cela, ex-nihilo ? Le prix n'est que la résultante du rapport de force entre l'offre et la demande solvable, or la demande solvable se caractérise par le r...

le 09/07/2013 à 20:03
Signaler
"Le prix n'est que la résultante du rapport de force entre l'offre et la demande solvable" Rapport de force ??? Non mais le Nazisme c'est terminé depuis 45 mon coco ! Il n'y a pas de rapport de force, il y a des lois économiques, et s'assoir dessus...

le 09/07/2013 à 21:38
Signaler
1) Rapport entre cette loi économique et le nazisme ? 2) J'ai décrété que le prix de ma seconde voiture, une Clio, valait 100000?. Personne ne veut l'acheter. La louer ne rapporte rien. Je la garde pour mois. Mais c'est cher d'entretien, à la longue....

le 09/07/2013 à 22:21
Signaler
1800 dollars l'once, évidemment vous avez compris ;)

le 10/07/2013 à 8:42
Signaler
"Rapport entre cette loi économique et le nazisme ?" =>"Le prix n'est que la résultante du rapport de force "; Sieg Heil ! "J'ai décrété que le prix de ma seconde voiture, une Clio, valait 100000?. Personne ne veut l'acheter. " Oui. Mais dans l'i...

le 10/07/2013 à 11:49
Signaler
Ne faites pas l'idiot, vous savez pertinemment que l'immobilier est inaccessible à la majorité des locaux, quelle que soit la localisation du bien, et ça vaut aussi bien pour Paris (les riches étrangers ne font pas le marché y compris à Paris, sauf p...

à écrit le 09/07/2013 à 7:33
Signaler
Encore une qui se croit investit d un pouvoir divin a regenter ce qu elle souhaite en depit du marché.

à écrit le 09/07/2013 à 7:23
Signaler
Globalement il n'y aura pas d'augmentation du pouvoir d'achat ou des recettes. L'Etat gagnera moins car les loyers seront plus faibles officiellement, et les propriétaires perdront de l'argent, donc leur pouvoir d'achat diminuera...

le 09/07/2013 à 9:13
Signaler
Que ces propriétaires investissent dans des PME plutôt qu'à pomper la moelle des consommateurs français. En allemagne, on a des loyers moindres, même en suisse mon loyer est plus bas en proportion de mon salaire. Les propriétaires français vous la me...