Violences en Ukraine : va-t-on vers la guerre ?

La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, violences en Ukraine, va-t-on vers la guerre ?
A l'ONU, Moscou est accusé de masser des forces près de l'Ukraine. / Reuters
A l'ONU, Moscou est accusé de masser des forces près de l'Ukraine. / Reuters (Crédits : reuters.com)

10ème réunion infructueuse du Conseil de sécurité de l'ONU à propos de la situation en Ukraine. Déclenchée en urgence sous la demande de Moscou, cette "consultation informelle" fait suite au lancement, dimanche matin, par Kiev, d'une "opération anti-terroriste" de reconquête contre les groupes armés pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

Attaque de séparatistes dans la ville ukrainienne de Horlivka

La situation est toujours très tendue, lundi 14 avril, dans l'est de l'Ukraine, où des séparatistes pro-russes tiennent tête au gouvernement pro-européen de Kiev. Lundi après-midi, des manifestants se sont emparé d'un nouveau commissariat, celui de la ville d'Horlivka, dans la province de Donetsk. Plusieurs centaines de personnes ont pris d'assaut le siège de la police dans cette localité de quelque 250 000 habitants, jetant des pierres et mettant le feu à des bureaux.

Alors que la possibilité d'un référendum sur le statut du pays a été émise, ce lundi, par le président intérimaire Oleksandre Tourtchinov, cette contre-offensive représente-t-elle un pas de plus vers la guerre ?

28 minutes

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

 

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine Deporet

Le Conseil de sécurité des Nations unies  
24 octobre 1945 : Au lendemain de la seconde guerre mondiale se tient, à Londres, le premier Conseil de sécurité de l'ONU. Retour sur la création du saint des saints où siègent désormais 5 membres permanents (États Unis, Union Soviétique, Royaume-Uni, France et Chine) et 10 membres non-permanents.

 

VU D'AILLEURS
Par Juan Gomez

Syrie : Assad n'est pas Ianoukovitch  
« Dites à Poutine que je ne suis pas Ianoukovitch. Je ne partirai pas. »
Le message est clair et il est signé du président syrien. Aucun doute, Bachar al-Assad et Vladimir Poutine font bloc, ils se soutiennent mutuellement coûte que coûte. Des liens indestructibles ?

 

DEBAT
Pour en débattre, Cécile Vaissié, professeur en études russes à l'Université Rennes 2 , Anna Jaillard-Chesanovska, journaliste et porte-parole du Collectif Euromaidan France et Dominique David, directeur exécutif de l'Ifri - Institut français des relations internationales.

 

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 16/04/2014 à 8:38
Signaler
Une Guerre = baisse de la courbe du chômage et disparition des non qualifiés avec en plus une petite attaque bactériologique pour vider des territoires entiers et tout çà sous pretexte de droits de l'homme.Il faut simplement calmer les va t en guerre...

à écrit le 15/04/2014 à 22:16
Signaler
La guerre, cela sonne comme le nom et le résumé de toutes les misères humaines, celles que s’infligent les nations dans ces combats pour la vie et la domination, mais aussi comme la désignation de ces conflits d’intérêts qui font l’économie, la polit...

le 15/04/2014 à 23:26
Signaler
Poutine n'y est pour rien ? Si complètement. S'il n'avait envahi la Crimée et placé ses troupes aux frontières et maintenant agiter l'Est de l'Ukraine avec ses troupes spéciales déguisées mais munies d'AK100 spécifiques, tout pouvait être réglé. Tout...

le 16/04/2014 à 6:10
Signaler
Oui c;est Poutine qui est responsable parcequ'il a finance et renverse un president elu a Kiev N'est-ce pas? S'il fallait toujours proceder ainsi quand une partie de la population n'est pas d'accord avec la politique du presdent, Hollande serait-il e...

à écrit le 15/04/2014 à 12:49
Signaler
manipulation de la population. troubles créé par des extrémistes a la solde de poutine.

le 15/04/2014 à 13:04
Signaler
comme sur la place Maidan, un joli retour de baton.

à écrit le 15/04/2014 à 12:27
Signaler
Oui svp, une bonne guerre serait bonne pour l'economie de l'Ouest, a coups de drones, on s'en ficherait des dommages collateraux (comme en Irak ou Afghanistan) ce qui compte dans ce monde cynique c'est de se gaver dès que l'on peut.

à écrit le 15/04/2014 à 10:55
Signaler
Je n'ai pas vu a Maidan des gens systematiquement armes avec des ak-74 comme c'est actuellement le cas dans l'est de l'Ukraine.

le 15/04/2014 à 17:15
Signaler
Vous pensiez que toute cette histoire aller se terminer avec des bouquets de fleurs ? Quand l’extrême droite conquière le pouvoir en bafouant la démocratie, ça se termine toujours très mal, il va falloir un miracle pour que l'Ukraine ne termine pas e...

le 15/04/2014 à 23:34
Signaler
François a raison, Maïdan c'est un problème interne à l'Ukraine. A l'Est c'est une invasion russe avec des AK100 spécifique aux armées russes. Et sur la frontière Est les images satellites sont édifiantes de l'accumulation des troupes russes. Et les ...

le 16/04/2014 à 19:24
Signaler
Même TF1 (ça doit être votre niveau) n'est pas aussi catégorique sur les Russes, mais où allez vous cherchez tout ça !!!

à écrit le 15/04/2014 à 10:37
Signaler
Toujours la même analyse : d'un côté, les méchants russes, de l'aute les gentils américains. Où est l'information dans tout ça ?

le 15/04/2014 à 11:01
Signaler
Personnellement, si je devais avoir un choix entre ces 2 pays. Je preferai largement les US que la Russie. Aux US, au moins, on est libre. La Russie est un pays de mafieux.

le 15/04/2014 à 11:12
Signaler
Cette remarque n'apporte pas de plus-value

le 15/04/2014 à 11:34
Signaler
Aux USA comme en occident, tu es libre d’avoir la pensée unique. En Russie on t’impose une pensée. Perso, je trouve ça plus saint et moins manipulateur !

le 15/04/2014 à 11:50
Signaler
@plusserieux : pourquoi faut-il faire un choix ? Moi, je n'en choisis aucun, la France ne devrait en choisir aucun.

le 15/04/2014 à 17:14
Signaler
On est bien d'accord sur ce point.

le 15/04/2014 à 23:38
Signaler
L'Ukraine c'est l'Europe donc çà nous concerne. Poutine n'a pas à envahir l'Ukraine. Il rêve de reconstituer l'Urss et cà va évidemment être source de conflit s'il ne change pas de direction. Si Staline avait envahi l'Europe, cà n'a jamais été le cas...

à écrit le 15/04/2014 à 10:34
Signaler
Logique. Drapé de sa lâcheté, l'Oncle Sam pousse en cela la Russie. Provocations en tout genre, propagande massive des médias ayant pour objectif de désigner l'"ennemi" trouvé par l'intermédiaire de la crise provoquée intentionnellement sur le territ...

le 15/04/2014 à 23:53
Signaler
Vous délirez souvent ? Quand l'économie ukrainienne en 2004 avait une croissance de 12% il n'y avait pas de crise. Le premier coupable c'est Yanoukovitch, un pion de Poutine comme il en a plein dans les pays de la CEI, qui a été élu avec des bourrage...

le 16/04/2014 à 14:17
Signaler
Vous confirmez sans le vouloir que la révolution de 2004 a été fomenter ! Pour voudriez vous qu'un peuple se soulève pour l'Occident quand il y a 12% de croissance ? Il a bien fallu les aider un peu avec plein de goodies Orange !!

à écrit le 15/04/2014 à 10:18
Signaler
le pire est toujours possible , cela rappelle la fin des années 30 , personne ne voulait au départ mourir pour les polonais , les exigences d'hitler sur le couloir de dantzig a mené l'Europe a la catastrophe et le 1.9.1939 hitler invente un prétexte ...

le 15/04/2014 à 10:38
Signaler
Votre comparaison est intéressante. Les contemporains, à commencer par Hitler, n'imaginaient pas une seconde que la France et l'Angleterre feraient la guerre pour la Pologne! Après tout les Occidentaux avaient laissé tomber l'Autriche et la Républiqu...

le 15/04/2014 à 11:06
Signaler
Vous oubliez une chose important. La Russie a besoin du reste du monde pour son économie. En cas de guerre, l'europe trouvera son gaz ailleurs (peut etre plus cher mais elle en trouvera). La Russie, elle n'aura aucun allié. Même la chine se rangera a...

le 15/04/2014 à 11:48
Signaler
Personnellement, je ferai le même comparatif, mais je mettrai l’occident à la place de la Russie ! Ce n’est pas la Russie qui a formenté une révolution dans un pays afin d’annexer son économie. Parce que depuis que le nouveau gouvernement est en pla...

le 16/04/2014 à 0:24
Signaler
Testatio il faudrait que vous nous expliquiez en quoi les Etats-Unis ont fomenté une révolution en Ukraine car le pays ne représente rien pour eux ? Quant à l'Europe il est logique qu'elle coopère avec l'Ukraine comme par ailleurs avec la Russie. Pas...

le 16/04/2014 à 1:22
Signaler
Tout est dans le livre "Le grand échiquier" de Zbigniew Brzezinski, écrit en 1997 (conseillé spécial aux USA). Vous pourrez y lire que pour le maintien de l'hégémonie américaine au 21ème sicle, il faudra retirer l'Ukraine à la Russie pour qu'elle per...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.