L'Académie du Climat, une maison commune

OPINION. Notre histoire renoue avec le tragique et l'incertitude. Par Serge Orru, Président du conseil d'orientation de l'Académie du Climat.
(Crédits : MOHAMED ABD EL GHANY)

La pandémie vécue nous oblige à repenser notre relation au monde vivant et à refuser le retour d'une normalité bien anormale. S'ajoutant à la fatalité annoncée du dérèglement climatique et de l'érosion massive de la biodiversité, il nous faut croire en l'improbable, nous souffle notre cher Edgar Morin. Mais l'action et l'exemple sont essentiels.

C'est dans cet esprit que fut conçue l'Académie du Climat. Projet phare de la Ville de Paris, initié par Anne Hidalgo et réalisé en concertation avec un grand nombre d'acteurs, l'Académie du Climat est un véritable espace démocratique ouvert à toutes et tous. Son siège, l'ancienne mairie du 4e arrondissement, place Baudoyer, offre un cadre à l'esthétique historique mis au service du savoir, de l'éducation et de l'écriture d'un nouveau récit. Telle est notre ambition écologique : la réalisation d'un avenir commun incarné par la jeunesse.

Lieu d'effervescence

Profondément affectée par un contexte anxiogène, notre jeunesse n'en reste pas moins consciente et mobilisée sur les sujets liés à notre environnement et au péril climatique. Elle est prête à assumer son destin, celui d'accomplir ce que d'autres ont commencé à entreprendre : la traduction de la métamorphose écologique en actes et en modèle de société. La jeunesse du monde ne cesse d'appeler à un sursaut de l'humanité et à une (ré)action digne de ce nom des politiques.

C'est notre responsabilité de les soutenir et de les accompagner dans des combats aussi légitimes que salutaires. C'est notre devoir d'ériger ensemble les instruments de conception et de réalisation de la transition écologique.

C'est dans cette perspective que l'Académie du Climat se vit comme une maison commune, celle de l'apprentissage et des rencontres en faveur de la justice climatique. Une maison commune et joyeuse qui offre les outils pour découvrir, discuter, débattre, apprendre, susciter l'éveil à l'esprit critique et l'envie de s'engager. Il s'agit de créer les conditions de développement d'une intelligence, d'une conscience citoyenne et d'une action collective.

Lutter contre le fléau des intox

Le travail de pédagogie autour de la compréhension des enjeux environnementaux ne peut plus se passer d'actions concrètes de notre pays imaginées et portées par les forces jeunes de notre nation.

Dans un contexte de confusionnisme en vogue, les questions climatiques suscitent encore des discours qu'il convient de déconstruire pour rétablir les vérités et les doutes de la science. Lutter contre le fléau de la désinformation est d'utilité publique et suppose un travail de formation pour inventer l'économie du moindre impact sur le climat, la biodiversité et notre santé dans une démarche pédagogique innovante.

La transition écologique suppose des choix ne relevant pas de simples ajustements techniques et technologiques. C'est une affaire de modèle de société, de projet de civilisation alternatif à la vision chimérique d'une croissance infinie dans un monde fini. Notre monde globalisé trouble et perturbe les équilibres structurants de l'environnement et de la diversité biologique. Nos modes de vie ont contribué à l'origine d'une pandémie qui joue un rôle de catalyseur de la fragilité du système économique postindustriel et de ses implications pour l'avenir de l'humanité. De la catastrophe, il peut naître de nouveaux champs des possibles, pour notre jeunesse, pour la reconversion écologique de notre société face au péril climatique et à l'érosion massive de la biodiversité. « L'apocalypse, c'est enthousiasmant » pour paraphraser le grand penseur Bruno Latour.

Cette reconversion écologique ne pourra pas se faire sans des lieux de pollinisation, d'espaces pluridisciplinaires enthousiasmants pour créer l'échange entre différents milieux.

Aujourd'hui en plein centre de Paris, experts, écologistes, artistes, activistes, entrepreneurs, inventeurs, éducateurs, agriculteurs, sportifs, scientifiques, économistes et intellectuels échangent pour créer un monde soucieux des générations futures. Cette Académie lutte contre un monde où l'emballage dure plus longtemps que le produit qu'il contient, combat la jetabilité généralisée, l'économie fondée sur la destruction de notre vital, l'obsolescence structurelle des marchandises.

L'Académie du Climat est un lieu d'effervescence, d'écologie et d'humanisme. L'Académie participe à l'invention de l'économie légère, ici, et ailleurs.

Demain, nous pouvons espérer la création d'académies du climat portant l'esprit de solidarité écologique dans toute la France et partout dans le monde.

Et que vivent les Académies du Climat en faveur du respect de notre environnement immédiat et lointain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 08/12/2022 à 23:23
Signaler
Cette maison commune ne respecte pas la loi et n'en a rien à faire....une honte !!

à écrit le 06/12/2022 à 8:58
Signaler
D'un autre côté notons comme nos classes dirigeantes mondiales nous ont lobotomisé avec l'ultra consumérisme et leur pseudo sécurité qu'ils ne pourront jamais nous certifier mais que par contre il nous vendent au prix fort à savoir celui de nos liber...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.