Le télétravail fait de la santé mentale une priorité pour les employeurs

OPINION. Le télétravail a eu, parmi ses corollaires, pour effet de créer une intimité étrange entre les collègues, clients et partenaires. D'appel visio en "conf call", nous nous sommes invités les uns chez les autres par écrans interposés. Les limites entre la distance professionnelle et l'intime ont changé. L'authenticité qui a résulté de cette nouvelle situation doit être nourrie pour perdurer dans la période post-Covid. (*) Par David Gingell, Chief Marketing Officer chez StarLeaf et Catherine de la Poer, fondatrice d'Halcyon Coaching

3 mn

(Crédits : Photo by Yasmina H on Unsplash)

Le nouveau mode de travail qui nous a été imposé avec les confinements, couvre-feux et autres restrictions a rebattu les cartes de notre mode de vie. CEO ou stagiaire, chacun a dû s'adapter et nous avons tous été portés, d'une façon ou d'une autre, par un mouvement de renouveau.

La crise nous a fait réaliser l'importance du vivre-ensemble

Des mots jusqu'à lors quasiment absents des grands médias comme l'empathie, la compassion et l'équité sont entrés dans le vocabulaire courant. Les dirigeants d'entreprise s'en sont saisis : ils sont responsables des éventuels risques psychosociaux de leurs collaborateurs, et le télétravail pèse sur le moral des salariés au point de créer des problèmes d'anxiété voire de dépression. Le sujet, autrefois tabou, est ouvertement évoqué par les dirigeants et les collaborateurs.

Nous nous rendons plus souvent compte de la valeur de ce que nous avons après l'avoir perdu ; avec les restrictions, nous avons (partiellement) perdu nos relations sociales et nous en mesurons désormais l'importance. Cela a débouché sur une prise de conscience, sur une nouvelle compréhension de ce que nous avons appris lors des cours de philosophie au lycée : l'être humain est un animal social, disait Aristote. Nous sommes plus heureux ensemble. Il est bon de s'en souvenir.

Un nouveau contrat social au travail

Cette nouvelle donne a donné lieu à des conversations au travail qui nous auraient semblé incongrues il y a un an. Des discussions plus ouvertes et plus franches. La question "comment vas-tu ?" n'est plus posée par réflexe sans attendre la réponse, c'est désormais une question qui appelle une réponse. Nous sommes passés d'une logique de convention à une logique d'authenticité.

Aujourd'hui, on peut s'attendre à une normalisation de la situation dans les mois à venir. C'est le bon moment pour réfléchir à la culture d'entreprise que nous voulons. Allons-nous revenir à des échanges conventionnels ou garder cette authenticité ? Nous pensons que le second mode relationnel est à la fois plus satisfaisant pour les individus et plus bénéfique pour les entreprises. Pour maintenir cette authenticité au travail, quatre aspects clés doivent être pris en compte par les employeurs.

  • 1. Continuer à montrer l'intérêt qu'ils portent à leurs équipes, en tant que salariés, mais aussi en tant qu'êtres humains. Cet intérêt sera une source de confiance réciproque.
  • 2. Rester honnêtes et ouverts quant à ce qu'ils font, à la situation de l'entreprise, ses défis et ses objectifs : cette transparence renforce le sentiment des employés d'être soutenus par leur hiérarchie, qui en retour s'engagent davantage dans leur travail.  Elle est aussi de nature à calmer les éventuelles inquiétudes des employés et à renforcer la confiance réciproque.
  • 3. Dire ce qu'on fait et faire ce qu'on dit : cette adéquation entre la parole et l'acte est une source de constance qui tue les conflits dans l'œuf et soutient l'adhésion des équipes aux décisions qui sont prises.
  • 4. Rassurer les équipes en étant compétent dans tous les aspects du travail et donc pour cela dire la vérité.

Les organisations qui misent sur l'authenticité créeront un sentiment de sécurité émotionnel pour les équipes. Ce filet émotionnel leur permet d'être plus libres, plus créatifs et plus impliqués dans la réussite de l'entreprise.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 25/04/2021 à 8:57
Signaler
Ils feraient mieux de penser d'abord à la leur de santé mentale.

à écrit le 22/04/2021 à 18:43
Signaler
Virtuellement l’authenticité est impossible.( pour les humains ) La mission en tele travail sont des tâches à accomplir, le plus important sont les équipements confortables autour et une pause importante entre midi et deux , évitez les parasitages e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.