Les politiques d'achats responsables au service de la résilience de l'industrie française

 |  | 546 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Benoit Tessier)
Une trentaine d'entreprises s'engagent d'ores et déjà sur le principe d'achats responsables, invitant des producteurs ou des investisseurs à relocaliser dès à présent neufs segments de production comme certains emballages recyclables ou des cartes électroniques. Cette mobilisation est indispensable pour reconquérir notre souveraineté industrielle, expliquent Olivier Lluansi, Associé PwC, Jean-Luc Baras, Président du Conseil national des achats et Vincent Moulin-Wright, Directeur général de France Industrie.

On ne relocalise pas pour relocaliser. Les relocalisations sont toujours impulsées par un intérêt légitime, un motif à agir : les consom-acteurs qui favorisent les circuits courts, la puissance publique qui relance l'activité ou reconquière une souveraineté économique perdue (on pense naturellement aux médicaments), les entreprises qui sécurisent leurs chaines d'approvisionnement fragmentées à outrance par la mondialisation.

Et le potentiel est là ! Cinquante-huit catégories de produits, constituant un flux annuel de 115 milliards d'euros d'importations, ont été identifiées comme prioritaires et propices pour des relocalisations, en juillet dernier, par le Conseil national des achats (CNA) et le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2020 à 7:54 :
Vain discours alors que DS lance une voiture chinoise pour son haut de gamme ( DS9) et Renault une voiture chinoise ( dacia spring) pour son entrée de gamme électrique.
a écrit le 02/11/2020 à 13:02 :
Mais bon sang à quoi ça sert le protectionnisme si ce n'est sauvegarder son marché et ses emplois ???

Trump fait gagner des centaine de milliards aux états unis grâce à celui-ci mais en europe c'est toujours interdit !

On ne peut pas se fermer aux autres mais on peut homogénéiser notre économie qui s'est bien trop vautrée dans le dumping fiscal et social.
a écrit le 02/11/2020 à 12:57 :
Ils s'engagent???

Acheter FRANCAIS devrait-être un acte évident, aussi bien pour les entreprises, que pour l'Etat(Régions, départements, villes...) et les citoyens que nous sommes!!!

Les mêmes qui passent leurs temps à dénigrer notre pays, à acheter des voitures étrangères sont les mêmes qui pleurent pour que l'ETAT leurs viennent en aide lorsque leurs sociétés sont dans la difficulté!!!

Quand se pays va t'il arrêter de tout quémander auprès de l'ETAT!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :