Remaniement : quand la Sarkozie vote Macron (et vice-versa) !

 |   |  1150  mots
(Crédits : Reuters)
POLITISCOPE. Carton plein pour Nicolas Sarkozy ? Avec Darmanin, Bachelot et Dupond-Moretti au gouvernement Castex, l'ancien chef de l'Etat voit son influence encore amplifiée au coeur du pouvoir. Avec en ligne de mire 2022...

C'est un SMS qui en dit long : Le soir du remaniement ministériel, Camille Pascal, plume de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, envoyait le message suivant à l'ancien de chef de l'Etat sur son téléphone : « Mais Monsieur le Président, vous êtes revenu ? » L'ancien conseiller n'était pas le seul sarkozyste à être d'humeur joyeuse après l'annonce de la nomination de Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur, de Roselyne Bachelot à la Culture, ou encore de l'avocat Éric Dupond-Moretti comme Garde des Sceaux.
Si ce dernier n'est pas un sarkozyste revendiqué et encarté (il ne s'est jamais engagé en politique jusqu'à aujourd'hui), il connaît beaucoup de gens dans l'entourage de l'ancien président : ce ténor du barreau est notamment le proche ami de Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, et il a eu récemment comme client Patrick Balkany, ou même Alexandre Djouhri, l'intermédiaire de la droite française (entre 2018 et 2019). L'avocat désormais ministre va même jusqu'à jouer de cette proximité : lors de la passation de pouvoir place Vendôme, il a ainsi annoncé vouloir être « un Garde des Sceaux de sang-mêlé », une formule très sarkozyste... Nicolas Sarkozy ne s'était-il pas présenté lors de sa campagne présidentielle de 2007 comme un « petit Français de sang mêlé » ?

Bien sûr, l'influence de Nicolas Sarkozy se faisait déjà ressentir...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2020 à 3:21 :
La France est un pays qui a le plus souvent vote a droite.
Le sarkome a talonettes a detruit cette droite, aujourd'hui micron dans un but electoral se droitise pour 2022. Quelle faute de strategie.
Il a perdu.
a écrit le 11/07/2020 à 10:33 :
Que vous ne le validiez pas je comprends mais j'espère que vous l'avez mit de côté pour comparer dans deux ans parce que je pense que là je tiens le futur déroulement des présidentielles 2022... :-)

Presque trop facile !
a écrit le 10/07/2020 à 17:21 :
Sarkozy, c'est pas le type qui s'est assis sur le référendum de 2005 avec le résultat que l'on connait. Finalement du même tonneau que le freluquet, les deux font la paire.
a écrit le 10/07/2020 à 11:11 :
Doit on comprendre que l'adage "qui se ressemble s'assemble" est toujours d'actualité et.. surtout au dépend de qui?
a écrit le 10/07/2020 à 10:18 :
SARKOZY, MACRON dixit STROMAE : "tous les mêmes"
Comment peut on s'indigner que le vote majoritaire en France soit l'abstention.
Ils me font vomir et pas voter.
Réponse de le 10/07/2020 à 11:20 :
Quand on ne vote pas on pas à critiquer !
a écrit le 10/07/2020 à 10:16 :
décevant ! en politique tout est possible par intéret particulier.. des conflits intérets aux trahisons. comme le relate mr jacob un visionnaire encore crédible
a écrit le 10/07/2020 à 9:28 :
Y a pas pire ! Je pense aussi qu'il faudra donc faire tomber la justice, car au vue des procès a venir de sarkozy, cela montre indirectement que l'objectif de ce qui se passe aura sans doute une réalité qui a mon avis permet de comprendre, que nous allons de nouveau nous taper 'l'identité" la cinquième colonne etc etc...

Comme macron et sarkozy sont des impotents économiques, qui n'ont de vision que leurs intérêts respectifs, je ne crois pas un instant que cela fera du bien au pays, au contraire!!!!

Ils sont des affairistes, du coup logique, cependant je note que la crédibilité du pays va dépendre donc de ceux qui passe leurs temps en rapport avec la justice.

Nous avons pu constater aussi qu'après avoir démonétisé la valeur d'un ministre en nommant des gens comme bachelot, mais sachant en même temps que sarkozy est entré dans le conseil d'administration de celui qui fait les émissions talk show a la tv, du coup cela permet aussi de voir ce qui se dessine !!!!

En terme de paradigme et de vision, il n'y a pas pire ! Mais je pense qu'a partir du principe ou nous avons un président de l'assemblée nationale mis en examen, celui de la commission des finances aussi, au conseil d'état un repris de justice, et au ministère de la police un personne accusé de viol, disons que tout est possible.

C'est pourquoi nous pourrons constater a quel point l'objectif d'exploser la justice est a mon avis l'objectif!

Et comme les deux fonctionnent avec la police, nous avons a ce moment précis une idée de ce que le niveau de corruption, d'affairisme et d'entrisme d'un pays de 70 millions de personnes.

Alors espérer n'est plus possible, mais la fuite en avant va faire émerger le fait que la démocratie n'est plus !

C'est a mon avis la meilleur solution au vu de qui a les clefs, car je pense qu'il faut pour l'économie, la paix sociale, le développement et la créativité, que nous puissions aller au bout de cette folie !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :