Hubert Haberbusch redonne la vie aux carrosseries d'antan

 |  | 831 mots
Hubert Haberbusch (au centre), entouré par Romain Gougenot et Isaak Rensing, repreneurs de son entreprise strasbourgeoise de restauration de voitures anciennes.
Hubert Haberbusch (au centre), entouré par Romain Gougenot et Isaak Rensing, repreneurs de son entreprise strasbourgeoise de restauration de voitures anciennes. (Crédits : Olivier Mirguet)
SÉRIE D'ÉTÉ - ÉPISODE 1/5. Les métiers du luxe en Alsace. L'atelier HH Services s'est spécialisé dans la restauration de voitures anciennes. Il souhaite rester à l'écart du mouvement spéculatif qui touche l'automobile de collection.

Son garage aménagé dans une ancienne filature à l'abandon ressemble à un atelier d'artiste. Un bateau s'est échoué dans la cour où une cabane haut perchée émerge au-dessus des arbustes. Un piano décore le bureau. Une chaîne hi-fi diffuse du rock années 1970, du blues et du jazz. L'ensemble occupe 750 mètres carrés dans un quartier industriel de Strasbourg, tout près de la frontière allemande. L'endroit est voué à la renaissance des voitures anciennes.

Bienvenue chez Hubert Haberbusch, maître d'art dans la restauration des voitures de collection. Une centaine de photos des réalisations passées, collées au mur, témoignent de l'éclectisme et du savoir-faire du patron. On reconnaît des Bugatti, des Jaguar, des Porsche et d'autres marques plus rares : une Pegaso Type Z espagnole, une Tatra fabriquée en Tchécoslovaquie. L'atelier (huit salariés, dont deux en apprentissage) restaure une dizaine de voitures à la fois, sans trop se soucier de la rentabilité. "Ce travail n'a rien de rationnel....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :