Après le vélo électrique, la région Île-de-France se lance dans le vélo-cargo

 |   |  234  mots
(Crédits : FaceMePLS/Wikipedia)
L'autorité organisatrice des transports franciliens Île-de-France Mobilités (IDFM, ex-STIF) proposera des aides à l'acquisition de 600 euros.

Après le Véligo, le vélo à assistance électrique (VAE) en location longue durée, l'autorité organisatrice des transports franciliens Île-de-France Mobilités (IDFM) va déployer, dès juin prochain, 500 vélos-cargos, vélos qui peuvent transporter jusqu'à 100 kg de charges.

Pour un coût total de 2,5 millions d'euros pour IDFM, trois modèles seront disponibles dans les 250 points de livraison: des biporteurs - à deux roues -, des triporteurs - à trois roues - et des long-tail - des vélos allongés. Ils sont fabriqués dans la même usine de l'Aube et exploités par le même groupement Fluow.

Une aide à l'acquisition de 600 euros

Comme leurs grands-frères, les vélos-cargos seront proposés à la location six mois, avec une possibilité de la prolonger trois mois supplémentaires, à l'issue desquels l'autorité organisatrice orientera vers une aide à l'acquisition de 600 euros. Sans subvention, ils coûtent, en moyenne, entre 2.500 et 3.000 euros.

Ces sommes se trouvent en outre sur la même ligne budgétaire de 12 millions d'euros prévue pour accompagner l'achat de Véligo et votée en décembre dernier. Les familles sont la première cible, mais IDFM n'ignore pas que des artisans s'en serviront pour leur flux logistique. D'autant qu'en temps de grève, le vélo a le vent en poupe.

Lire aussi : Grève: seulement un tiers des trajets avec des modes de transport inhabituels

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2020 à 20:03 :
Ils ont pas oser le mot PoussePousse .. ca fait trop du peuple..
Velo Cargo c est nul comme nom si ils n ont pas d'imagination en Francais rester dans l l'anglicisme..
Gogobike par exemple
a écrit le 25/01/2020 à 12:51 :
Les 600€, c'est pour payer les frais d’hôpital? Une pure folie de mettre deux enfants en bas age dans cet engin dans les rues de Paris!
a écrit le 25/01/2020 à 11:53 :
600 euros, donc les mecs qu'ont pas de tunes vont devoir donner 2400 euros...

C'est réaliste ta pas à dire !
a écrit le 25/01/2020 à 9:35 :
Jamais je n'aurais emmené mes enfants dans des machins pareils, étant donnés l'anarchie et la loi du plus fort qui règnent sur la route
a écrit le 25/01/2020 à 8:58 :
Le velo de la mere et de ses deux lardons en forme de cerceuil......
a écrit le 24/01/2020 à 18:19 :
Retour a ancien Monde sans code de la route ou Anarchie regne en Maitre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :