Roland Castro : "Il faut s'attaquer aux disparités au sein des métropoles"

 |   |  1144  mots
Roland Castro.
Roland Castro. (Crédits : François Darmigny)
INTERVIEW. Missionné par Emmanuel Macron pour réfléchir à l’urbanisme du Grand Paris, l’architecte attend que le président fasse de ce chantier une priorité.

LA TRIBUNE - Lors de la réception donnée à l'Élysée fin mai en l'honneur des lauréats du Pritzker Price, le président de la République a promis de s'exprimer sur le Grand Paris. Vous, l'architecte spécialiste du sujet, qu'attendez-vous d'Emmanuel Macron dans ce domaine ?

ROLAND CASTRO - J'attends depuis un certain temps que le Grand Paris soit une grande priorité. À la suite des élections européennes, Emmanuel Macron a gagné huit ans pour en finir avec les disparités territoriales [s'il est réélu en 2022, ndlr]. Il dispose de huit ans, j'insiste, pour en finir avec le Rassemblement national en se débarrassant de toutes les causes qui poussent à ce vote. Je rêve d'une nouvelle Datar [Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale, 1963-2014] qui pourrait prendre en charge la question du beau et porter une politique sérieuse sur les disparités au sein des métropoles.

L'Agence nationale de la cohésion des territoires est sur le point de naître. Bonne nouvelle ?

Il la faut ! C'est très bien et ce sera la meilleure réponse aux « Gilets jaunes », à condition qu'elle soit très présente et très territorialisée. Je crois beaucoup en des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2019 à 11:20 :
Tout comme les autres régions, une régionalisation aboutie, une monnaie virtuelle, le contrôle de la fonction publique à minima, on pourrait avoir une grande région riche disposant de budgets significatifs pour les grands travaux sans passer par la tutelle désastreuse de l'État.
a écrit le 28/06/2019 à 9:01 :
Ce serait en effet un bon début et si on arrive à un résultat homogène ensuite étendre le principe géographiquement mais partir de la ville est à mon avis une bonne stratégie.

Mais bon les bonnes idées s'entassent pendant que les classes dirigeantes s'entêtent...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :