Le gouvernement prépare une relance de l'activité portuaire

 |  | 466 mots
Lecture 2 min.
Le port du Havre.
Le port du Havre. (Crédits : Reuters)
Fin janvier, Jean Castex dévoilera depuis le Havre les détails de la stratégie nationale portuaire qu’un certain Edouard Philippe appelait de ses vœux dès novembre 2017, six mois après sa nomination à Matignon. En visite à Rouen, les ministres de la Mer et des Transports en ont donné un avant-goût. Leur message ? La reconquête est en marche et elle passera par le corridor de la vallée de Seine. Les professionnels attendent de voir pour croire.

Personne ou presque n'a manqué à l'appel, signe de l'intérêt que suscite le projet en amont et en aval du péage de Mantes. Annick Girardin et Jean Baptiste Djebbari ont réuni lundi à Rouen l'ensemble des grands élus et des représentants professionnels concernés par la fusion des trois grands ports de la vallée de Seine.

Les deux ministres ont confirmé que les terminaux de Paris, de Rouen et du Havre seront placés, le 1er juin, sous la tutelle d'un établissement public portuaire unique du nom d'Haropa dont le siège sera localisé dans la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2021 à 23:17 :
Encore le chéquier magique ? C'est facile d'être au gouvernement en ce moment, il y a peu l'état était en faillite et aujourd'hui à chaque problème sa solution : du pognon !

Des vrais shekh du moyen orient compliqué, c'est vrai qu'ça simplifie pas mal les problemes le pognon, une méthode de généraliste, pas besoin de connaitre les détails.
a écrit le 06/01/2021 à 16:03 :
Entre le Havre et St Nazaire c'est trop dommage de voir tout ces énormes porte conteneurs passer devant pour rejoindre Hambourg les décharger pour nous revenir par semi-remorques.
Que veux-tu, la logistique encore une fois connais pas, quand on fait payer des taxes de péage d'autoroute on fait le choix de tuer l'économie du pays, les Allemands ne sont pas tombés dans le piège, ils se gavent!
a écrit le 06/01/2021 à 12:34 :
ca sert a rien
si les gens ne veulent plus venir, c'est pour ne pas etre tributaire des prises d'otages des syndicalistes d'ultragauche
le reste c'est du pipo
y a amsterdam rotterdam au nord
genes au sud
pas besoin de la france
a écrit le 06/01/2021 à 10:31 :
Je comprends qu'il s'agit de fonds pour développer le port du Havre..
a écrit le 06/01/2021 à 9:47 :
Sans une politique fortement orienté vers un transport maritime non polluant ce serait de la folie pure et dure extrêmement gourmande en finances publiques, qu'un domaine aussi important soit confié à des gens sans puissance politique reste inquiétant, le hasard comme principe de gestion a anéanti l'Europe via l'UE.

Pendant que les GAFA calculent chaque dollar d'investissement sachant que c'est par milliards de dollars qu'ils investissent, nous autres citoyens européens sommes obligés d'espérer que le hasard fera bien les choses sachant que jusqu'à présent il a mal fait les choses.

Ben oui ils ont éradiqué l"intelligence pour pouvoir magouiller en paix et nous voila dorénavant bon dernier.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :