Les 12 évènements de 2015 qui vont changer nos villes

 |   |  1202  mots
Le Sommet des Elus Pour le Climat à l'occasion de la COP21 marque l'irruption des la vie urbaine dans la lutte contre le réchauffement climatique, et c'est un jalon déterminant dans la place que les villes doivent avoir à coté des Etats.
Le Sommet des Elus Pour le Climat à l'occasion de la COP21 marque l'irruption des la vie urbaine dans la lutte contre le réchauffement climatique, et c'est un jalon déterminant dans la place que les villes doivent avoir à coté des Etats. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
De Paris à Johannesburg, en passant par Medellin, les initiatives se sont multipliées dans le monde entier pour inventer la ville de demain. Retour sur les 12 faits marquants qui vont changer le visage de nos métropoles.

L'année 2015 se termine et cette dernière chronique de l'année, est l'occasion de partager des faits marquants, concernant l'innovation urbaine au travers le monde.

Ils montrent la dynamique planétaire des villes pour participer à la construction de la qualité de vie dans un monde majoritairement urbain. Plus que jamais, cet engagement est à approfondir en 2016 avec tout l'éco système de nos villes et territoires.

Janvier, Paris : Annoncé le 3 novembre 2014, l'appel à projets « Ré-Inventer Paris » a pris fin le 31 janvier 2015.  Un jury international rendra sa  décision finale au premier trimestre 2016. Cet appel à projets est une première mondiale avec 23 sites proposés par la mairie de Paris qui sont des lieux d'exception : friches industrielles, hôtels particuliers, ancien bains-douches ou vieux conservatoire... Au total, quelque 150 000 m2 devraient être rénovés d'ici la fin du mandat de la maire Anne Hidalgo en 2020.

Février, Londres : « Innovation in Europe's Cities », Rapport Bloomberg Philantropies and London School of Economics. L'Europe, un continent urbain, doit continuer à innover pour répondre à la crise économique et faire face à la pression sociale, environnementale et aux difficultés croissantes de gouvernance. Sur la base de 155 propositions, ce rapport consacre 5 villes européennes par leurs capacités à innover pour améliorer la qualité de vie de leurs habitants. Le rapport complet est à lire ici.

Mars, Barcelone : Au siège de l'organisation mondiale des villes et collectivités locales UCLG (United Cities and Local Governments), a eu lieu le lancement de la consultation  internationale concernant le rôle des villes intermédiaires en vue de la réunion mondiale Habitat III d'octobre 2016, à Quito « Global Agenda of Intermediary Cities ». Cette initiative consacre une attention particulière aux villes moyennes, qui jouent un rôle important dans le tissu urbain mondial. Voir le rapport ici.

Avril, Medellin : 7ème Forum Mondial Urbain (WUF), organisé par UN HABITAT, sous la thématique "Urban Equity in Development - Cities for Life".  Porté par le programme des Nations Unies sur les établissements humains (ONU-Habitat), le WUF est la plus importante conférence de niveau mondial consacrée au phénomène urbain. Il a lieu tous les deux ans dans une ville différente. Il s'agit d'un forum, dédié à l'habitat et notamment l'urbanisation galopante et ses impacts sur les villes, les communautés, l'économie, le changement climatique et les politiques publiques.

La déclaration finale dans cette ville phare de l'innovation urbaine et sociale « L'Equité comme fondement du développement durable des villes » à lire ici.

Mai, Kanazawa, (Japon) :  9ème réunion mondiale du Réseau des villes créatives de l'UNESCO. Il est actuellement formé de 69 membres dans 32 pays couvrant sept domaines créatifs, Artisanat et arts populaires, Design, Film, Gastronomie, Littérature, Musique et Arts numériques. En France Lyon et St Etienne font partie de ce réseau.

Les conclusions sont ici.

Juin, Johannesburg : Facebook ouvre son premier bureau en Afrique. Dans un communiqué daté du 29, le réseau social a annoncé l'ouverture de son premier bureau en Afrique, à Johannesburg (Afrique du Sud). Selon ses estimations, Facebook compte 120 millions d'utilisateurs actifs en Afrique, pour 1,44 milliard d'utilisateurs à travers le monde, soit 20% de la population mondiale. Un élément à remarquer dans la globalisation des mutations sociétales et urbaines.

Juillet, New Delhi :  Le 11,  journée mondiale de la population, est né en Inde à 14h30 le bébé indien portant à 1,274,234,538 habitants ce pays continent. L'Inde atteint ainsi 17,23% de la population mondiale. Cette 26ème journée mondiale à l'initiative des Nations Unies a eu lieu sous le signe 'Vulnerable Population in Emergencies', un sujet majeur pour nos villes et vies. Le MondeMètre en temps réel, qui s'affiche ici, nous permet de visualiser cette mutation démographique, urbaine et sociétale, qui transforme en profondeur notre monde.

Août, Montréal : du 10 au 14 a eu lieu la 7ème Ecole d'été de l'Agriculture urbaine à l'université du Québec. Une série d'évènements grand public  pour apprendre, réfléchir, débattre autour des enjeux d'agriculture et d'urbanité. La programmation a abordé autant l'urbanisme agricole, que l'action citoyenne, les villes en santé, etc. Le tout dans une perspective d'élaboration d'un système alimentaire urbain viable, de justice alimentaire et de co-création. Le site Agriculture Urbaine de la ville de Montréal présente de manière exhaustive multiples initiatives, concernant cette problématique clé pour le futur de nos vies urbaines.

Septembre, New York : Le 28 une initiative pionnière internationale a été lancée à New York concernant la lutte contre le fanatisme, l'extrémisme, la violence et le terrorisme dans nos villes. 24 villes, dont Paris, se sont associées pour créer le réseau « Strong Cities Network » (SCN) qui a été lancée au siège des Nations Unies. Ayant comme fil conducteur, la construction de la cohésion sociale, le développement de la résilience, et la lutte contre la violence extrémiste, cette initiative est de toute actualité. Elle se développe, sous le signe «Inspiring Loal Resilience on a Global Scale ».

Octobre, Genève : Dans ces temps troubles où dans le cadre des bouleversements géo politiques actuels la peur de l'autre s'installe avec un terrain propice pour le développement de la xénophobie, le populisme et la démagogie, il est utile de rappeler ici la Conférence sur le Migrant et les Villes qui a lieu à Genève le 26 - 27. Les villes attirent toujours plus de personnes à la recherche d'une vie meilleure, de possibilités d'emploi accrues et de services de meilleure qualité, mais aussi ceux qui fuient un conflit, une catastrophe naturelle ou la dégradation de l'environnement. Les migrants contribuent pour beaucoup à ce déplacement vers les villes à l'échelle mondiale et jouent un rôle moteur dans les programmes de développement des villes. La Conférence a aussi été l'occasion de lancer le Rapport « Etat de migration dans le monde 2015 - Les migrants et les villes  : de nouveaux partenariats pour gérer la mobilité ». Les conclusions ici.

Novembre, Barcelone : Rendez -vous mondial par excellence, de tous ceux qui sont impliqués dans l'innovation urbaine, sociale et technologiques, la 4ème édition de Smart City Expo World Congress fut un succès remarquable avec presque 15 000 visiteurs, 568 villes et 400 speakers. C'est toujours un très grand plaisir de participer à cet événement planétaire, et d'ores et déjà, rendez-vous en 2016 du 16 au 18 février à « Smart City Expo World Congress Latino America » à Puebla.

Décembre, Paris : La COP21, attendue par le monde entier, avec impatience et inquiétude, s'est terminée le 11 finalisant un accord unique entre les 195 pays, avec comme leitmotiv « Vive la planète, vive l'humanité, vive la vie ». Un accord  qui laisse de l'espoir pour lutter contre le réchauffement climatique dans les décennies à venir. Fait remarquable, pour la première fois, la mobilisation des villes avec le Sommet des Elus Pour le Climat marque l'irruption des la vie urbaine dans cette lutte, et c'est un jalon déterminant dans la place que les villes doivent avoir à coté des Etats.

 Merci pour votre fidélité, ami lecteur. Bonnes fêtes, bonne année et à l'année prochaine, pour continuer ensemble notre engagement pour nos villes et nos vies.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2015 à 14:17 :
Ha oui ? et l'avis des gens qui y vivent dans ces villes, on le leur demande ?
La nouvelle dictature du bonheur obligé arrive t il au grand galop ? Faudrait que ces idéalistes redescendent sur terre et s'occupent du réel, comme entre autres des délinquants sur deux roues ( He oui ceux qui ne respectent pas le code de la route sont des délinquants ! Ne parle t'on de délinquance routière pour les automobilistes ? ) qui roulent sur les trottoirs, ne respectent pas les feux, les propriétaires de chiens qui laissent les trottoirs immaculés de déjections et sans compter ceux qui crachent à tous vents au risque de faire proliférer quelques virus et bactéries sous les chaussures des piétons.

Les modérateurs qui se reconnaîtrons sont priés d'être Charlie !
a écrit le 17/12/2015 à 13:47 :
Et l'avis des citoyens sur ces idées fumeuses qui doivent "changer la vie" ?
La dictature du bien être obligatoire arrive t il donc à grand pas ? Et si on commençait par mettre au pas les délinquants sur deux roues qui ne respectent pas le code la route, les propriétaires de chiens qui laissent les trottoirs immaculé de déjections canines, de ces immatures qui crachent sur les trottoirs aux risques de maladies !! Revenez sur terre les megalos !!
a écrit le 17/12/2015 à 13:30 :
En guise d'évènements, je ne vois là que le déroulé d'initiatives qui n'ont rien de local mais tout de la mise en place d'une superstructure planétaire avec son maillage à tous les échelons et une tutélisation dans tous les domaines. Une sorte de coup d'état au ralenti dont on gère l'apparence. Evidemment, on remarquera que toutes ces "initiatives" trouvent leurs fonds dans les nôtres sans qu'il nous soit laissé le choix de les approuver ou non.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :