Pourquoi faire appel à une agence E réputation ?

Aujourd’hui, dans les milieux professionnels du marketing et de la communication, on commence à intégrer de plus en plus le concept d’e-réputation. Le web n’est plus la terra incognita des années 2000 et les formations d’intervenants en image digitale, référencement, notoriété sur Internet deviennent de plus en plus nombreuses ; les anciennes méthodes de communication ont laissé place à la stratégie numérique, notamment dans tous les domaines liés au commerce et donc, indirectement, aux personnes qui le pratique. Le métier d’une agence de E-reputation est de conseiller tous types de clients dans ce domaine, de l’entrepreneur individuel à la grande marque du CAC 40 en passant par la PME qui voit ses services ou ses produits dénigrés ou mal notés en ligne.

10 mn

(Crédits : DR)

Est-ce que, pour autant, tout est devenu simple et facile ? Et bien non, car quand le web montre de nous une mauvaise image, elle file encore plus vite qu'avant grâce à Internet, l'usage des réseaux sociaux s'étant démultiplié à l'infini... Et bien sûr, comme il y a de plus en plus de spécialistes, ou au moins de personnes qui maîtrisent le domaine, il est encore plus facile, pour ceux qui sont malintentionnés, de fondre sur leur victime de manière très efficace ! On voit donc ces dernières années les cas d'écoles se multiplier, montrant ainsi toute l'importance du travail de ces agences spécialisées qui, le plus souvent, œuvrent dans l'ombre...

Reprenons au début :  qu'est-ce que l'E-réputation ?

C'est le résultat visible de l'opinion que les personnes qui utilisent Internet se font d'une enseigne commerciale, d'un organisme, d'une personnalité connue ou simplement d'une entreprise, même petite. C'est la perception des autres, certes, mais c'est le résultat de l'image que vous donnez de votre personne, de votre activité professionnelle, de votre marque. D'où l'importance de prendre conscience que, pour avoir une belle image digitale, il faut gérer sa réputation en ligne dès la première apparition sur le web et ensuite la gérer au quotidien, pour que ce qui paraît sur les écrans ne se retourne pas contre vous, du fait de la perception de ceux qui utilisent vos services ou tout simplement lisent vos posts. Le moindre tweet peut avoir son impact et, propagé à la vitesse de la lumière, peut ruiner tous les efforts d'optimisation de vos ventes ou de votre promotion personnelle... D'après ce que disent les experts des agences de E-reputation, aujourd'hui, vous ne pouvez pas penser que « personne » ne lira votre dérapage du samedi soir, sur quelque réseau social que ce soit et qui occupe des millions de gens dans le monde... Il faut donc tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler, ou plus exactement bien réfléchir à la forme que prendra votre mode d'expression et son contenu, sur le réseau choisi et le sujet qui vous intéresse. C'est cela qui contribue à créer votre image digitale, l'idée que se font les gens de vous et qui entrainera des réactions constituant votre E-réputation.

Web 2.0, la gestion des crises et le début des agences E réputation

Cette réputation en ligne (également appelée web-reputation) est 100% digitale et pourtant, elle conditionne aussi la vie des gens dans la réalité quotidienne. Le mot est né dans les années 90, avec l'avènement d'Internet. Et pourtant, à ce moment-là, on ne parlait que d'un support consultatif qui ne proposait aucune interactivité. La E-réputation était donc uniquement mesurée par le bouche-à-oreille de la rue, d'après ce qui avait été vu sur le web, les premiers sites vitrines, les premières promotions... Aucune maîtrise à la source, uniquement le résultat des échanges entre personnes informées et un peu avant-gardistes, car l'ordinateur personnel n'était pas encore le lot commun !! Le web 2.0 a tout changé, son interactivité donnant à tous la possibilité de s'exprimer sur tous les sujets. Le public s'est donc équipé en informatique à la vitesse « Grand V » et s'est arrogé l'immense pouvoir de donner son avis - fondé ou non - sur les personnes, les entreprises, les produits .... C'est tout cela qui a entraîné la réaction naturelle de soigner sa notoriété digitale. C'est aussi à ce moment que des agences spécialisées en E-réputation comme Net Wash ont montré l'importance de leur action et de leurs compétences.

Dès l'avènement du web 2.0, des plateformes comme Ebay, puis par la suite TrustPilot, GoogleMyBusiness et consorts ont proposé aux usagers d'évaluer la qualité des professionnels via un système de notation accessible à tous. Et certains ont récolté une très mauvaise image à cause de ces notes et quelques commentaires peu flatteurs ...

Flop réseaux sociaux

Que se passe-t'il, quand la E-reputation est mauvaise ?

Il est donc important de bien comprendre que la réputation que vous avez sur le web découle de l'identité numérique, qui forme un tout : tout ce qui vous concerne et qui est publié, toutes les données qui se rapportent à vous en tant que personne ou en tant que professionnel, que vous soyez collaborateur(trice) d'un organisme ou que vous en soyez le ou la dirigeant(e)... Elles dépendent également de ce que vos amis vont poster, une photo avec vous et un commentaire un peu dénigrant et hop, ça y est, votre réputation va chuter et comme les vautours ne sont jamais loin, ce mouvement descendant va être amplifié par les ajouts de commentaires négatifs... Tous les réseaux sociaux sont susceptibles d'être des creusets bouillonnants faisant émerger des bactéries tueuses !! Rappelons que les plateformes de rencontres en ligne sont également des réseaux sociaux, d'autant plus dangereux qu'on y publie beaucoup de photos ; ces photos, censées nous mettre en valeur ou nous rendre « attractif/tive » sont parfois un peu plus osées que ne le voudrait la prudence et le pas est vite franchi...

Le web n'est pas notre ami, un sujet que l'on aborde pourtant sans aucune maîtrise, « eyes wide shut »...

Nous mettons nous-même la tête sous le couperet. En effet, nos publications sont le résultat de nos souhaits, de nos envies, de nos pulsions... Nous ne sommes que des humains, faibles devant la tentation de briller, de dire le bon mot, d'avoir l'air d'en savoir plus que les autres. Le dérapage nous guette à chaque phrase ou photo publiée et forcément, à un moment ou à un autre, quelqu'un en profitera... Et souvent, nous avons l'impression de « ne pas être assez connu ou intéressant » pour que quelqu'un nous capte dans son viseur maléfique... Après tout, nous sommes titulaires de nos comptes et ce qui en sort nous regarde !! Eh bien non, c'est une erreur de croire que l'on gère, que l'on maîtrise... Peu à peu, l'addiction - même si on la croit légère - va dépasser notre libre arbitre et percuter l'espace flou et glauque de la toile... Tout va très vite, trop vite. Et nous ne sommes pas des spécialistes ! Nous sommes simplement des individus qui souhaitent exister dans ce monde virtuel rapidement devenu « notre » monde. Et nous sommes gentils ! Sans arrière-pensée, même quand, sans le faire exprès et pour faire profiter nos amis d'un bon mot, d'une amusante tournure de phrase, nous en mettons plein la vue à notre meilleure copine !!! Notre égoïste moment de satisfaction peut impacter la E-reputation de la copine (qui, soyez-en sûrs, ne le sera plus) ; le mot « diffamation » peut alors être prononcé, sans que vous l'ayez voulu, sans que vous ayez même pris conscience que vous étiez en train de dénigrer et donc, légalement, de diffamer.  Pourquoi est-ce si grave ? Parce que sur le web, rien ne se perd, tout s'accumule et peut ressortir à tout moment. Aucune maîtrise de ce qui est dit, quand cela n'a pas été réfléchi... Les données publiées, qu'elles soient élogieuses ou diffamantes restent toujours tapies quelque part et peuvent ressurgir à tout moment. L'E-réputation ou réputation numérique peut donc se comparer à une machine à laver qui tournerait sans cesse avec la même eau, recyclant perpétuellement les mêmes scories.... Mais tout n'est pas perdu !

Stress ordinateur angoisse

Comment une agence spécialisée comme Net Wash peut nous aider à reprendre le contrôle de notre image personnelle, de notre E-reputation ?

Il faut déjà commencer par arrêter de considérer votre présence sur le net comme acquise et sans risque. Il faut apprendre à craindre ce qui peut se passer sur la toile et fourbir ses armes pour se défendre d'attaques éventuelles. Cela demande de maîtriser un certain nombre d'éléments pré déterminés et personnalisés ; cela demande d'y passer du temps. Cela demande à être pris au sérieux. On ne le dira jamais assez, si votre e-réputation se construit sur une image négative de vous, toutes les personnes qui iront vous « googliser » obtiendront des résultats en rapport avec ce qu'auront trouvé les moteurs de recherches, à savoir des informations dévalorisantes... Dans les cas les plus graves, il faudra faire appel à une agence E-reputation, qui fera le nécessaire pour maîtriser la situation. (Souvent, il vaut mieux anticiper et consulter un spécialiste avant qu'il ne soit trop tard...) Au quotidien, quand vous accédez à vos réseaux sociaux préférés, si vous êtes sollicité pour devenir « ami(e) » par des personnes que vous ne connaissez que vaguement ou pas du tout et même si vous les connaissez, pesez le pour et le contre avant de répondre machinalement oui...Ne téléchargez rien qui vous semble suspect (autorisations spéciales demandées, applications non reconnues ...) et essayez d'appliquer quelques règles basiques de sécurité sur votre profil ; il est également recommandé d'avoir des dispositifs d'alerte en cas d'intrusion et surtout, ne confondez pas contenus professionnels et personnels ! Créer des comptes différents pour vos 2 profils.

Tout ce travail sera plus ou moins dense selon votre intérêt à être présent(e) sur le web : vous êtes une personnalité publique, vous voulez vendre plus de vos merveilleux bonbons maison, vous souhaitez être élue « maman de l'année » par l'école du village... A des degrés différents, chacun est concerné par son empreinte digitale : au minimum, la prudence et la mesure dans les publications, éviter de se montrer en situation ambiguë, ne pas trop en dire sur soi, sur sa famille, ses amis...

Au maximum, l'impact sera tellement important sur votre vie privée et professionnelle, qu'une action réelle pour reprendre le contrôle de votre e-reputation sera nécessaire, via une stratégie de positionnement et de visibilité en ligne, tout cela bien sûr après avoir nettoyé les informations vous concernant, travaillé sur le référencement des mots qui vous décrivent et vous caractérisent et quelques autres actions à mettre en place avec une agence d' e-réputation. Si votre intérêt est d'utiliser le web pour vous mettre en avant, vous, vos actions, vos convictions, vos produits, il va falloir vous lancer dans une campagne de marketing de soi ou personal branding. Cette campagne s'appuie sur une véritable promotion de votre image, en traitant avec attention votre visibilité en ligne, mais pas que. En effet, la vie "réelle" est en jeu également et ce qui est promu sur le web est basé sur ce qui est déterminé par vous dans votre quotidien. Il y a interactivité certaine et nécessaire entre le réel et le virtuel et l'objectif est atteint via une stratégie élaborée en rapport avec les pré requis des réseaux et des médias sociaux.

Donc la première étape est d'établir votre visibilité sur le web, autrement dit, il faut que vous puissiez exister dans cet univers grouillant de nouveautés, de personnages, d'informations diverses. Il faut se faire sa place, une place propre et nette, ne pouvant être attaquée sous un aucun angle. Une fois que la place est prise, il va falloir penser à optimiser l'impact de votre visibilité, en utilisant divers outils de promotion de votre notoriété, dans la durée et auprès des cibles que vous aurez déterminées comme étant celles qui vous permettront de faire vivre votre projet.

 Nous arrivons donc au moment où vous commencer à bien gérer votre présence sur le net et à maîtriser ce qui en découle, par une surveillance quotidienne, des actions choisies, des publications adaptées. Vous avez réussi à mettre en place le marketing de vous-même et maintenant vous êtes prêt à aller plus loin... Ce sera le personal branding, une nouvelle étape à mettre en place, grâce à une méthode de communication classique : faire un audit de l'existant (image, bilan e-reputation, contenu des messages), déterminer l'objectif (où suis-je supposé(e) aller, quel est mon souhait par rapport à cette démarche, que dois-je en attendre et comment puis-je faire que cela arrive ?) et enfin, choisir les outils pour y arriver : messages, visuels, choix des plateformes correspondant aux cibles recherchées. Mais c'est une autre histoire...

10 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.