Chrystèle Gimaret : nouvelle présidente des Premières

 |   |  406  mots
Chrystèle Gimaret, présidente des Premières
Chrystèle Gimaret, présidente des Premières (Crédits : DR)
Chrystèle Gimaret, fondatrice et directrice générale de Artupox International vient de rejoindre la Fédération Les Premières en tant que présidente. Un retour aux sources pour celle qui fut la première accompagnée des Premières.

Il y a douze ans, Chrystèle Gimaret se lançait dans la création d'entreprise et était la première à être accompagnée par le jeune réseau de l'époque Les Premières, Fédération qui mobilise l'immense potentiel économique des femmes pour créer de la valeur et des emplois durables. Le réseau Les Premières est un activateur de croissance économique qui place les femmes et leurs projets entrepreneuriaux au coeur de l'économie nationale et internationale. Les Premières proposent un accompagnement sur-mesure à la fois individuel et collectif pour apporter les meilleures conditions de réussite et de viabilité à chaque projet.

Entrepreneure récompensée

Aujourd'hui, présidente fondatrice du Groupe ARTUPOX INTERNATIONAL à Paris, Stockholm et Copenhague,  Chrystèle Gimaret dirige d'une main de maître son entreprise de nettoyage écologique et éthique - Leader segment Événementiel haut de gamme. Sont talent a d'ailleurs été maintes fois primé ; l'entrepreneure a remporté ces dernières années plusieurs prix : Trophée pitch battle apicap juin 2017 : pass pour le ces de las vegas janvier 2018, Trophée mr21 2016 catégorie management responsable, Trophée du leader responsable catégorie social 2016 grand prix les Echos, Trophée cgpme 2014 catégorie export, Trophée paris pionnières 2012 catégorie performance BNP PARIBAS, Sceptres d'or du développement durable 2010. Le 14 juin dernier, Mercedes Erra lui a remis les insignes de Chevalier de l'Ordre national du Mérite, symbole d'un parcours  engagé.

Forte de cette expérience entrepreneuriale Chrystèle Gimaret a déjà des projets pour Les Premières : « Le premier changement que j'aimerais réaliser c'est de fédérer des équipes mixtes et les aider à se donner les moyens de leurs ambitions, de ne plus avoir peur du succès » annonce-t-elle. Une approche qui vient compléter le positionnement du réseau qui depuis 2018 travaille sur la construction d'une nouvelle stratégie articulée autour de 4 axes majeurs :

1 - Une présence territoriale renforcée pour attirer et permettre l'inclusion des femmes les plus éloignées de l'entrepreneuriat.

2 - Un parcours d'accompagnement entrepreneurial structuré autour de 3 modules : Start-1ère, Go-1ère et Boost-1ère qui positionne le réseau comme un acteur majeur de l'accompagnement des femmes entrepreneures innovantes.

3 - Une certification de l'offre au travers d'un organisme de formation

4 - Une structuration de la communication et d'un réseau d'alumnis (« anciennes premières ») pour renforcer la notoriété des Premières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :