Ford trace sa route sur le 3.0

 |   |  285  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Face à l'essor des smartphones, le constructeur automobile américain a annoncé lundi le lancement d'un programme pour inciter les concepteurs à concevoir des applications mobiles compatibles avec les systèmes électroniques embarqués de ses voitures.

Le constructeur automobile américain surfe sur la vague des objets connectés. Ford a en effet annoncé lundi le lancement d'un programme ouvert à tous les concepteurs d'applications mobiles. Le but: concevoir des produits compatibles avec les systèmes électroniques embarqués de ses voitures. Il s'agit du "premier programme ouvert pour les développeurs dans l'industrie automobile". C'est en tout cas ce qu'a affirmé Hau Thai-Tang, un vice-président de Ford, lors d'une conférence de presse à Las Vegas, à la veille de l'ouverture du salon CES, le grand rendez-vous annuel de la high tech.

A l'origine de cette initiative, un constat : les smartphones connaissent une "croissance explosive", a souligné Hau Thai-Tang. Et de préciser: "tous ces utilisateurs de smartphones veulent utiliser l'intégralité de leurs capacités dans leur voiture".

"Augmenter le volumes d'applications compatibles"


L'objectif de ce programme est donc d'augmenter le volume d'applications compatibles avec les deux systèmes électroniques que Ford installe déjà sur certaines de ses voitures. D'un côté  Sync, qui permet de connecter à la voiture un smartphone, un baladeur ou un port USB, et de l'autre Sync Applink, qui permet d'utiliser des commandes vocales pour faire fonctionner les applications chargées sur ces appareils. Mais le constructeur auto promet de ne pas lésiner sur la sécurité. C'est pourquoi il n'y aura pas d'application vidéo, ou de jeu par exemple.

Ford dit s'être inspiré de programmes similaires mis en place par Apple et Google, qui ont créé des "écosystèmes" d'applications compatibles avec leurs logiciels d'exploitation mobiles, iOS et Android. Et pour cause, l'expérience du secteur high tech montre que les applications sont un élément-clé dans la fidélisation des consommateurs.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2013 à 9:04 :
Mettez des roues a un ordinateur et vous aurez ce que l'on ose appeler une automobile!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :