Rachat de Dailymotion : Yahoo ! jette l'éponge

Face à l'opposition du gouvernement français, soucieux de ne pas voir passer sous pavillon étranger l'une des rares réussites nationales de l'Internet, Yahoo ! aurait renoncé à acquérir 75% du site de vidéos, selon le Wall Street Journal de mercredi.
Le rachat de 75% de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 300 millions de dollars, aurait été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo!, Marissa Mayer. Copyright Reuters
Le rachat de 75% de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 300 millions de dollars, aurait été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo!, Marissa Mayer. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Dailymotion devrait rester français. Yahoo ! aurait en effet renoncé à acquérir une participation majoritaire dans le site de vidéos, en raison de l'opposition du gouvernement français, soucieux de ne pas laisser passer sous pavillon étranger l?une des rares réussites de l'Internet français, rapporte mercredi le Wall Street Journal (WSJ).

Le gouvernement et Orange ont demandé à ce que la transaction porte sur 50% du capital

Le groupe Internet américain avait entamé des discussions pour acquérir 75% de Dailymotion, le « Youtube français », propriété de France Télécom-Orange. Le gouvernement français, actionnaire à hauteur de 27% de France Télécom-Orange, et le groupe de télécommunications dirigé par Stéphane Richard ont demandé à ce que la transaction ne porte finalement que sur 50% du capital, mais Yahoo a refusé, selon le WSJ.

Créer un pôle numérique français autour de Dailymotion

Dans un communiqué, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, confirme qu'"à ce stade", Yahoo et France Télécom-Orange, n'ont pu aboutir à la conclusion d'un accord "satisfaisant pour l'ensemble des parties". "J'ai reçu le PDG de Yahoo et le représentant d'Orange dans mon bureau", a précisé Arnaud Montebourg, mercredi,  sur Europe 1. "Yahoo veut dévorer Dailymotion. Nous leur avons dit non, ce sera 50/50, c'est-à-dire que nous souhaitons un développement équilibré." "Nous sommes pour une autre solution, du type de celle qui a existé entre Renault et Nissan. C'est un très bel exemple, où l'identité des deux entreprises a été préservée et où le tout fait un développement mondial. C'est l'intérêt de la France et c'est l'intérêt de Dailymotion qui est une pépite française qu'il faut préserver", a précisé le ministre du Redressement productif. Qui reste "attaché à créer les conditions optimales du développement international de Dailymotion." Le gouvernement espère notamment fédérer d'autres acteurs pour créer un pôle numérique français, autour de Dailymotion.
Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de Yahoo et de Dailymotion.

Une occasion ratée pour Marissa Mayer

Le rachat de 75% de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 300 millions de dollars (228 millions d'euros), aurait été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo Marissa Mayer, arrivée il y a 10 mois en provenance de Google, avec pour mission de redresser le groupe Internet en déclin.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 44
à écrit le 02/05/2013 à 16:42
Signaler
@ Non 11:21 - Les investisseurs étrangers (dont vous dites bien qu'ils sont "majoritairement US et middle east") n'ont pas investi en France pour créer de la croissance, mais pour des raisons de contrôle du marché. Leurs objectifs sont multiples - Ac...

à écrit le 02/05/2013 à 12:41
Signaler
M. Montebourg serait il fâché contre les Américains? Il y an qui auraient dit que les Français ne travaillent pas et refusent d'acheté des entreprises florissante comme Pétroplus par ex. là par contre il y a des Egyptiens, Libyens qui se sont précipi...

à écrit le 02/05/2013 à 11:06
Signaler
Quand le gouvernement bloque le rachat de dailymotion, les commentateurs de forum n'ont pas de mots assez durs contre le gouvernements... Et ils auraient eu des commentaires aussi dur si dailymotion était passé sous pavillon américain.... Et pourta...

le 02/05/2013 à 11:21
Signaler
Pas du tout d'accord avec vous. Je ne suis pas pro US au contraire, mais le gouvernement qui n'a des affaires qu'une vision très théorique et chevaleresque, ne comprends pas qu'on ne peut pas demander aux investisseurs étrangers (qui sont majoritaire...

le 02/05/2013 à 11:22
Signaler
Montebrouette , Zayrault et Hamon sont les fossoyeurs des entreprises ...................ils n'ont toujours pas compris que l'economie est mondialisée .......................

le 02/05/2013 à 11:26
Signaler
c'ets pas faux. Le truc , c?est que formellement, c?est plutôt yahoo qui a décidé de ne pas aller plus loin dans un dossier à partir du moment montebourg s?implique.Car je ne voit pas de quel levier opérationnel concret dispose le ministre pour emp...

à écrit le 02/05/2013 à 10:52
Signaler
Le vrai problème consiste surtout à essayer de faire de Dailymotion un concurrent de Youtube qui se comporte en dominant sur le business des videos et qui refuse de payer l'accès aux réseaux internet des opérateurs. L'associer à Yahoo pourrait peut ê...

à écrit le 02/05/2013 à 10:43
Signaler
Les investissement de Yahoo ...Quelques noms pour vous rafraîchir la mémoire si besoin: Broadcast, Geocities, Inktomi, eGroups, Flikr, blog.gs, mybloglog, upcoming, delicious... La liste de cadavres est plutôt longue ... alors Yahoo n'est pas une p...

le 02/05/2013 à 10:57
Signaler
En effet, on ne peut que se féliciter que Yahoo jette l'éponge sur ce nouvel investissement.

à écrit le 02/05/2013 à 10:29
Signaler
Je pense que c'est dommage. Ils auraient pu négocier un 60% Yahoo ; 40% Orange. Il fallait trouver un juste milieu: 75% Yahoo, c'est trop d'autant plus qu'il vont peut être augmenter le capital plus tard (donc de fait, Orange verrait son pourcentage ...

à écrit le 02/05/2013 à 10:15
Signaler
Comme quoi avec 27% des actions et un PDG issu des cabinets ministériels l'Etat contrôle une affaire à priori totalement privée qui interesse ni la défense nationale ni un quelconque autre interet supérieur du pays . . Et ce n'est qu'un petit exe...

le 02/05/2013 à 10:47
Signaler
Certes, Montebourg (autrement nommé Gesticule 1er) n' a pas été très fin sur cette histoire. Mais il ne faut pas faire de généralité. Aux États-Unis aussi, il y a de nombreuses entreprises contrôlées par le gouvernement (directement ou indirectement ...

le 02/05/2013 à 10:56
Signaler
Dans une affaire privée comme vous dites, il est normal que l'actionnaire majoritaire aie sont mot à dire, vous ne trouvez pas ?

le 02/05/2013 à 11:00
Signaler
Tout à fait, et il ne faut pas oublier que dans ces deux pays, la concurrence n'existe pas dans l'attribution de gros marché publiques. Ou l'intervention de l'état dans les entreprises représentant un intérêt national. Cela ne fait pas fuir les inves...

le 02/05/2013 à 13:04
Signaler
Si vous comparez la France avec la Chine, il y a beaucoup à faire en France, à commencer par les salaires, heures de travail et puis, et puis....

à écrit le 02/05/2013 à 10:03
Signaler
décidément Montebourg aura foire tout ce qu'il a entrepris. C'est le ministre de la déconfiture productive. L'avocat n'est que le greffier d'une transaction et non le décideur ni négociateur. il n'est pas forme pour ça et on le voit au quotidien.

à écrit le 02/05/2013 à 9:41
Signaler
avec yahoo, on fait pas..ok. mais finalement, pour Dailymotion, on fait quoi ? Plus généralement ,mais à part "être contre ", ou "opposé " a, que fait on ? A quand une approche constructive de quoi que ce soit ???

à écrit le 02/05/2013 à 9:33
Signaler
En réalité, Yahoo ne jette pas du tout l'éponge; il prive dailymotion d'un développement à l'international. Et ceci clairement en réaction des dérives comportementales de cet individu qui se nomme "ministre du redressement productif" (enfin "notre c...

à écrit le 02/05/2013 à 8:53
Signaler
il faut pas se leurrer, sans le "soldat Orange" à qui on a un peu forcé la main au moment d'entrer et de consolider sa participation dans Dailymotion et Deezer ces 2 sites n'existeraient plus (surtout le second). Et là on a un ministre déconnecté de ...

le 02/05/2013 à 9:49
Signaler
Si c'était un cheval, ça serait beau ! ça a surtout l'air d'un âne !

à écrit le 02/05/2013 à 8:51
Signaler
C'est en Europe qu'il faut chercher nos partenaires.

le 02/05/2013 à 10:02
Signaler
Tout à fait d'accord! L'Europe est presque totalement larguée dans le secteur vaste des NTIC: Nokia n'est plus que l'ombre de lui même, la plupart des grands réseaux sociaux sont américains, les grandes innovations se font en Asie et aux Etats Unis.....

à écrit le 02/05/2013 à 8:42
Signaler
Les Américains, les Chinois, les Indiens, les Russes et même les Allemands défendent leurs "pépites" nationales.... Alors bravo Montebourg!

le 02/05/2013 à 8:59
Signaler
Sanofi. L'Allemagne n'a, à l'époque, pas défendu Hoechst. Vous souvenez-vous?

le 02/05/2013 à 9:25
Signaler
@ jeff: je pense que vous n'avez pas compris que Montebourg n'avait encore rien à faire dans cette histoire là! Juridiquement ses arguments risquaient d'être intenables, si j'ai bien compris les propos de l'actionnaire france télécom. Au sein du gouv...

le 02/05/2013 à 9:51
Signaler
Montebourde est là pour faire croire à la gauche de la gauche qu'elle est représentée au gouvernement... qui n'a pas encore reçu l'ordre de pédaler du capitaine du pédalo...

le 02/05/2013 à 10:00
Signaler
Dailymotion est une des dernières entreprises européennes du secteur. Oui ça vaut le coup de la défendre. On peut discuter sur l'opportunité d'un blocage gouvernemental. Le jour où les Chinois et Américains accepteront que certaines de leurs entrepri...

le 02/05/2013 à 12:20
Signaler
en attendant Dailymotion fait des pertes, non ? Donc on préfère garder jalousement une "pépite nationale" qui fait des pertes et n'a aucun avenir en restant seule, plutôt que de la vendre à un ogre américain qui l'aurait sans doute développée à l'int...

à écrit le 02/05/2013 à 0:25
Signaler
Ca va motiver les investissements en France si les entreprises ne peuvent plus se faire racheter. Je rappelle que le rachat des entreprises redonne de la liquidité aux investisseurs qui peuvent investir à nouveau et creer des emplois. Il a tout faux ...

le 02/05/2013 à 9:02
Signaler
Tout à fait d'accord. Un futur entrepreneur Français d'Amérique attristé par ce qui se passe dans son pays.

le 02/05/2013 à 9:52
Signaler
On a voulu la gauche...et on a la gauche ! fidèle à elle-même, néfaste et destructrice sous couleur de sauver les plus pauvres !

à écrit le 01/05/2013 à 23:36
Signaler
Très bien. De toute façon, Yahoo n aurait respecté aucune de ses promesses...

le 02/05/2013 à 8:43
Signaler
Quand on voit comment les groupes américains dépècent certaines de leurs acquisitions, on ne peut qu'applaudir cette décision du gouvernement français.

le 02/05/2013 à 8:56
Signaler
Très bien, c'était toujours comme ça, LES AUTRES sont tous des malhonnêtes! F.Hollande tient ses promesses, lui, "mariage pour tous", p.ex.

le 02/05/2013 à 9:01
Signaler
Comme l'a fait un certain M. Tapie?

le 02/05/2013 à 9:12
Signaler
Effectivement il tient ses promesses? augmentations des fonctionnaires, augmentation des impots (niveau record mondial) , augmentation du chomage (record français), nombre de dépots de bilan en forte augmentation, fuirtes des cerveaux et des richesss...

à écrit le 01/05/2013 à 20:27
Signaler
Je voudrais bien savoir ce que les politiciens Français ont dans la tête en ce qui concerne un possible repreneur national dans le business capable de mettre 300 millions de $ sur la table.

à écrit le 01/05/2013 à 15:09
Signaler
Faire du business ou rester français, faire une plus value bien méritée sur son travail ou demeurer sage sous la tutelle de l'état infidèle, passer la main à plus habile que soi quand la compétence fait défaut, ou se faire nationaliser et ériger en m...

le 01/05/2013 à 23:40
Signaler
Eh ben heureusement que les fondateurs de St Gobain ou Peugeot n'ont pas raisonné comme ça.......

le 02/05/2013 à 8:51
Signaler
St Gobain / Peugeot. Nous sommes actuellement au 21ème siècle, pas encore remarqué?

à écrit le 01/05/2013 à 13:47
Signaler
" Le gouvernement espère notamment fédérer d'autres acteurs pour créer un pôle numérique français". Voilà tout le problème typiquement Français... On Rêve.....On se voir gros comme une Montgolfière. On devait faire à l'époque pareil avec Bull informa...

le 01/05/2013 à 23:08
Signaler
Oui, Maréchal, mais alors quelle est votre stratégie pour contrer la néo-colonisation économique opérée à coups d'échanges d'actions surévaluées, voire toxiques, et de dollars fraichement imprimés, en bref, les pratiques de dumping financier et monét...

le 02/05/2013 à 1:30
Signaler
La solution, c'est la liberté d'action qui gagne des marchés et l'extermination de l'état peureux et paranoïaque.

le 02/05/2013 à 15:40
Signaler
@ Liberté - U/n minimum de réglementation est nécessaire pour sauvegarder notre industrie, le résultat de la liberté débridée profite à un oligopole qui domine le marché mondial. C'est une catastrophe dont les dégâts ne sont pas pris en charge par le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.