Rachat de Dailymotion : Yahoo ! jette l'éponge

 |   |  415  mots
Le rachat de 75% de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 300 millions de dollars, aurait été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo!, Marissa Mayer. Copyright Reuters
Le rachat de 75% de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 300 millions de dollars, aurait été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo!, Marissa Mayer. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Face à l'opposition du gouvernement français, soucieux de ne pas voir passer sous pavillon étranger l'une des rares réussites nationales de l'Internet, Yahoo ! aurait renoncé à acquérir 75% du site de vidéos, selon le Wall Street Journal de mercredi.

Dailymotion devrait rester français. Yahoo ! aurait en effet renoncé à acquérir une participation majoritaire dans le site de vidéos, en raison de l'opposition du gouvernement français, soucieux de ne pas laisser passer sous pavillon étranger l?une des rares réussites de l'Internet français, rapporte mercredi le Wall Street Journal (WSJ).

Le gouvernement et Orange ont demandé à ce que la transaction porte sur 50% du capital

Le groupe Internet américain avait entamé des discussions pour acquérir 75% de Dailymotion, le « Youtube français », propriété de France Télécom-Orange. Le gouvernement français, actionnaire à hauteur de 27% de France Télécom-Orange, et le groupe de télécommunications dirigé par Stéphane Richard ont demandé à ce que la transaction ne porte finalement que sur 50% du capital, mais Yahoo a refusé, selon le WSJ.

Créer un pôle numérique français autour de Dailymotion

Dans un communiqué, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, confirme qu'"à ce stade", Yahoo et France Télécom-Orange, n'ont pu aboutir à la conclusion d'un accord "satisfaisant pour l'ensemble des parties". "J'ai reçu le PDG de Yahoo et le représentant d'Orange dans mon bureau", a précisé Arnaud Montebourg, mercredi,  sur Europe 1. "Yahoo veut dévorer Dailymotion. Nous leur avons dit non, ce sera 50/50, c'est-à-dire que nous souhaitons un développement équilibré." "Nous sommes pour une autre solution, du type de celle qui a existé entre Renault et Nissan. C'est un très bel exemple, où l'identité des deux entreprises a été préservée et où le tout fait un développement mondial. C'est l'intérêt de la France et c'est l'intérêt de Dailymotion qui est une pépite française qu'il faut préserver", a précisé le ministre du Redressement productif. Qui reste "attaché à créer les conditions optimales du développement international de Dailymotion." Le gouvernement espère notamment fédérer d'autres acteurs pour créer un pôle numérique français, autour de Dailymotion.
Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de Yahoo et de Dailymotion.

Une occasion ratée pour Marissa Mayer

Le rachat de 75% de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 300 millions de dollars (228 millions d'euros), aurait été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo Marissa Mayer, arrivée il y a 10 mois en provenance de Google, avec pour mission de redresser le groupe Internet en déclin.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2013 à 16:42 :
@ Non 11:21 - Les investisseurs étrangers (dont vous dites bien qu'ils sont "majoritairement US et middle east") n'ont pas investi en France pour créer de la croissance, mais pour des raisons de contrôle du marché. Leurs objectifs sont multiples - Acquérir la technologie française, - S'enrichir en prélevant la valeur ajoutée (dividendes, intérêts, frais divers...) sans la ré-investir localement, - Acquérir le portefeuille de clientèle existant, Évincer un concurrent français du marché mondial, Recycler en euros des actifs financiers dollars très surévalués, etc. Le problème est que beaucoup de chefs d'entreprise en France sont trop confiants, manquent de soutien stratégique et de vision claire quant à leurs intérêts vitaux. Voyez dans l'automobile, PSA qui partage très rapidement son coeur d'entreprise (achats, ingénierie, logistique...) avec son concurrent direct GM, ou dans l'aéronautique/défense, EADS, dépositaire de la technologie aéronautique française centenaire, se retrouve amputé au travers d'un subterfuge juridique sur l'actionnariat de son ancrage franco-allemand au profit d'un noyau d'investisseurs anglo-saxons. Il y a de très nombreux cas semblables. Concernant Mittal, l'erreur fut d'autoriser l'OPA hostile (organisée par Goldman) sur Arcelor. Là aussi, il y a transfert de technologie, brevets, clientèle, pouvoir de décision, etc. Enfin, cette vague de cessions de l'industrie française stratégique et de pointe, massive depuis 2004, visant apparemment à constituer des conglomérats atlantiques géants, semble avoir joué un rôle très important dans la perte de pouvoir de décision, la désorganisation industrielle, l'absence d'investissement et la crise comme résultat.
a écrit le 02/05/2013 à 12:41 :
M. Montebourg serait il fâché contre les Américains? Il y an qui auraient dit que les Français ne travaillent pas et refusent d'acheté des entreprises florissante comme Pétroplus par ex. là par contre il y a des Egyptiens, Libyens qui se sont précipités, quoi faire?
a écrit le 02/05/2013 à 11:06 :
Quand le gouvernement bloque le rachat de dailymotion, les commentateurs de forum n'ont pas de mots assez durs contre le gouvernements...

Et ils auraient eu des commentaires aussi dur si dailymotion était passé sous pavillon américain....

Et pourtant peut on blâmer un gouvernement qui souhaite que le you tube européen reste sous contrôle européen ?

Réponse de le 02/05/2013 à 11:21 :
Pas du tout d'accord avec vous. Je ne suis pas pro US au contraire, mais le gouvernement qui n'a des affaires qu'une vision très théorique et chevaleresque, ne comprends pas qu'on ne peut pas demander aux investisseurs étrangers (qui sont majoritairement US et middle east, c'est comme ça) d'investir en France pour nourrir la croissance, tout en acceptant ou pas à la gueule du client..Ils continuent à faire les mêmes erreurs que pour Mittal, qui vont contribuer à dégouter les investisseurs étrangers de la France. Sans les étrangers, d'où qu'ils viennent, point de salut (on peut pas leur demander d'acheter nos métro, airbus, lancuers etc si on leur interdit l'accés à notre marché...)

Ce gouvernement me fait penser à la scène finale de la soupe aux choux (plus franchouillard on peut pas), ou la maison est entourée et les 2 personnages sont devenus des bêtes de foires...sauf que là y aura pas de soucoupe pour nous sauver.
Réponse de le 02/05/2013 à 11:22 :
Montebrouette , Zayrault et Hamon sont les fossoyeurs des entreprises ...................ils n'ont toujours pas compris que l'economie est mondialisée .......................
Réponse de le 02/05/2013 à 11:26 :
c'ets pas faux. Le truc , c?est que formellement, c?est plutôt yahoo qui a décidé de ne pas aller plus loin dans un dossier à partir du moment montebourg s?implique.Car je ne voit pas de quel levier opérationnel concret dispose le ministre pour empêcher l'opération. Yahoo ne veux pas perdre son temps. ... C?est inquiétant. Et prévisible. l'autre problème, c'est la stratégie pour Dailymotion : d'accord, on ne eut pas de Yahoo. Mais on fait quoi pour developper ? Est il crédible de se s'en sortir seul ? d?espérer s'allier "entre égaux " quand on est si petit ? Les fonds public y seront ils pertinents ? On à un ministre "contre " . tout. et qui ne crée rien , jamais .
a écrit le 02/05/2013 à 10:52 :
Le vrai problème consiste surtout à essayer de faire de Dailymotion un concurrent de Youtube qui se comporte en dominant sur le business des videos et qui refuse de payer l'accès aux réseaux internet des opérateurs.
L'associer à Yahoo pourrait peut être marcher car Yahoo pourrait éventuellement prendre des parts de marché aux US, source des vidéos.
C'est dommage, une opportunité ratée.
a écrit le 02/05/2013 à 10:43 :
Les investissement de Yahoo ...Quelques noms pour vous rafraîchir la mémoire si besoin: Broadcast, Geocities, Inktomi, eGroups, Flikr, blog.gs, mybloglog, upcoming, delicious... La liste de cadavres est plutôt longue ... alors Yahoo n'est pas une perte ...
Réponse de le 02/05/2013 à 10:57 :
En effet, on ne peut que se féliciter que Yahoo jette l'éponge sur ce nouvel investissement.
a écrit le 02/05/2013 à 10:29 :
Je pense que c'est dommage. Ils auraient pu négocier un 60% Yahoo ; 40% Orange. Il fallait trouver un juste milieu: 75% Yahoo, c'est trop d'autant plus qu'il vont peut être augmenter le capital plus tard (donc de fait, Orange verrait son pourcentage diminuer). Yahoo a été gourmand. Mais d'un autre côté, je comprends que Yahoo ne veule pas d'un deal à 50/50 : il faut bien un chef dans le navire. Ils vont investir pour développer Dailymotion aux USA (ce que n'a pas les moyens de faire Orange). Donc maintenant, qu'est-ce qu'on fait ? dailymotion va rester une pépite française éternellement sans jamais se développer ?
a écrit le 02/05/2013 à 10:15 :
Comme quoi avec 27% des actions et un PDG issu des cabinets ministériels l'Etat contrôle une affaire à priori totalement privée qui interesse ni la défense nationale ni un quelconque autre interet supérieur du pays . . Et ce n'est qu'un petit exemple . Il y aurait 1200 entreprises controlées ainsi en France ...Pour pouvoir y faire quoique ce soit, il faut l'accord de ces messieurs dames sans parler des syndicats qui réclament aussi leur part du gateau .. Et on se demande pourquoi les investisseurs hésitent à venir et pourquoi il y a parfois de la corruption ...
Réponse de le 02/05/2013 à 10:47 :
Certes, Montebourg (autrement nommé Gesticule 1er) n' a pas été très fin sur cette histoire. Mais il ne faut pas faire de généralité. Aux États-Unis aussi, il y a de nombreuses entreprises contrôlées par le gouvernement (directement ou indirectement avec des subventions ou des taxes par exemple). Je ne parlerai même pas de la Chine. Et pourtant, les investisseurs mettent leurs billes aux USA et en Chine.
Réponse de le 02/05/2013 à 10:56 :
Dans une affaire privée comme vous dites, il est normal que l'actionnaire majoritaire aie sont mot à dire, vous ne trouvez pas ?
Réponse de le 02/05/2013 à 11:00 :
Tout à fait, et il ne faut pas oublier que dans ces deux pays, la concurrence n'existe pas dans l'attribution de gros marché publiques. Ou l'intervention de l'état dans les entreprises représentant un intérêt national. Cela ne fait pas fuir les investisseurs, car il y a par ailleurs du profit à faire, et c'est la seule chose importante.
Réponse de le 02/05/2013 à 13:04 :
Si vous comparez la France avec la Chine, il y a beaucoup à faire en France, à commencer par les salaires, heures de travail et puis, et puis....
a écrit le 02/05/2013 à 10:03 :
décidément Montebourg aura foire tout ce qu'il a entrepris. C'est le ministre de la déconfiture productive. L'avocat n'est que le greffier d'une transaction et non le décideur ni négociateur. il n'est pas forme pour ça et on le voit au quotidien.
a écrit le 02/05/2013 à 9:41 :
avec yahoo, on fait pas..ok. mais finalement, pour Dailymotion, on fait quoi ? Plus généralement ,mais à part "être contre ", ou "opposé " a, que fait on ? A quand une approche constructive de quoi que ce soit ???
a écrit le 02/05/2013 à 9:33 :
En réalité, Yahoo ne jette pas du tout l'éponge; il prive dailymotion d'un développement à l'international. Et ceci clairement en réaction des dérives comportementales de cet individu qui se nomme "ministre du redressement productif" (enfin "notre clown"). Juridiquement, France Télécom aurait pu contesté la position de Montebourg, mais Yahoo a coupé court à toutes discussions franco-française.
a écrit le 02/05/2013 à 8:53 :
il faut pas se leurrer, sans le "soldat Orange" à qui on a un peu forcé la main au moment d'entrer et de consolider sa participation dans Dailymotion et Deezer ces 2 sites n'existeraient plus (surtout le second). Et là on a un ministre déconnecté de la réalité qui arrive sur son grand cheval bleu-blanc-rouge et fait capoter l'arrivée de Yahoo ...c'est risible tout ce qui se passe en France en ce moment.
Réponse de le 02/05/2013 à 9:49 :
Si c'était un cheval, ça serait beau ! ça a surtout l'air d'un âne !
a écrit le 02/05/2013 à 8:51 :
C'est en Europe qu'il faut chercher nos partenaires.
Réponse de le 02/05/2013 à 10:02 :
Tout à fait d'accord! L'Europe est presque totalement larguée dans le secteur vaste des NTIC: Nokia n'est plus que l'ombre de lui même, la plupart des grands réseaux sociaux sont américains, les grandes innovations se font en Asie et aux Etats Unis....
a écrit le 02/05/2013 à 8:42 :
Les Américains, les Chinois, les Indiens, les Russes et même les Allemands défendent leurs "pépites" nationales.... Alors bravo Montebourg!
Réponse de le 02/05/2013 à 8:59 :
Sanofi. L'Allemagne n'a, à l'époque, pas défendu Hoechst. Vous souvenez-vous?
Réponse de le 02/05/2013 à 9:25 :
@ jeff: je pense que vous n'avez pas compris que Montebourg n'avait encore rien à faire dans cette histoire là! Juridiquement ses arguments risquaient d'être intenables, si j'ai bien compris les propos de l'actionnaire france télécom. Au sein du gouvernement, les intérêts de la France sont vus dans une divergence absolu, Fleur Pellerin serait consternée des agissements de ce ministre intolérable. Vous ne pouvez tout simplement pas applaudir les dérirves comportementales de ce boulet que plombent l'avenir de la France: il n'a que craché dans la soupe, si ce n'est pas dans le visage de Yahoo. Offusqué, Yahoo prive Dailymotion d'un développement à l'international et d'ouvertures de nouveaux marchés. C'est Yahoo qui a pris sa décision et Montebourg ne l'a que provoqué. A part ça , j'ignore ce "business model" et comme tout les français nous devons accepter les prises de décisions de ceux qui sont dans le business; Côté business français et côté Yahoo il y avait un accord possible; qu'il serait viable, profitable, créateur d'emploi, je l'ignore comme certainement Montebourg, il fallait que les décideurs décident. Je ne comprends pas comment le gouvernement français a pu laisser Montebourg faire son cirque dans cette affaire. Et cet avis me semble être partagé par des membres de ce gouvernement qui seraient consternés par ses agissements!
Réponse de le 02/05/2013 à 9:51 :
Montebourde est là pour faire croire à la gauche de la gauche qu'elle est représentée au gouvernement... qui n'a pas encore reçu l'ordre de pédaler du capitaine du pédalo...
Réponse de le 02/05/2013 à 10:00 :
Dailymotion est une des dernières entreprises européennes du secteur. Oui ça vaut le coup de la défendre. On peut discuter sur l'opportunité d'un blocage gouvernemental. Le jour où les Chinois et Américains accepteront que certaines de leurs entreprises soient rachetées sans broncher, on fera de même. C'est juste une question de réciprocité.
Réponse de le 02/05/2013 à 12:20 :
en attendant Dailymotion fait des pertes, non ? Donc on préfère garder jalousement une "pépite nationale" qui fait des pertes et n'a aucun avenir en restant seule, plutôt que de la vendre à un ogre américain qui l'aurait sans doute développée à l'international (peut-être sous le nom Dailymotion ou peut-être sous un autre nom, à vrai dire peu importe !). Désolé, mais je ne comprends pas la logique. Qui va oser s'intéresser à ce dossier maintenant que Montebourde y a mis ses gros sabots ? Je ne vois pas bien, ah si, des fonds publics franco-français, bien sûr !!
a écrit le 02/05/2013 à 0:25 :
Ca va motiver les investissements en France si les entreprises ne peuvent plus se faire racheter. Je rappelle que le rachat des entreprises redonne de la liquidité aux investisseurs qui peuvent investir à nouveau et creer des emplois. Il a tout faux ce Montebourg ...en quelques mois il a fait un mal à la France énorme et il faudra des années pour rebatir la confiance.
Un Francais d'Amérique qui est triste pour son pays d'origine
Réponse de le 02/05/2013 à 9:02 :
Tout à fait d'accord. Un futur entrepreneur Français d'Amérique attristé par ce qui se passe dans son pays.
Réponse de le 02/05/2013 à 9:52 :
On a voulu la gauche...et on a la gauche ! fidèle à elle-même, néfaste et destructrice sous couleur de sauver les plus pauvres !
a écrit le 01/05/2013 à 23:36 :
Très bien. De toute façon, Yahoo n aurait respecté aucune de ses promesses...
Réponse de le 02/05/2013 à 8:43 :
Quand on voit comment les groupes américains dépècent certaines de leurs acquisitions, on ne peut qu'applaudir cette décision du gouvernement français.
Réponse de le 02/05/2013 à 8:56 :
Très bien, c'était toujours comme ça, LES AUTRES sont tous des malhonnêtes! F.Hollande tient ses promesses, lui, "mariage pour tous", p.ex.
Réponse de le 02/05/2013 à 9:01 :
Comme l'a fait un certain M. Tapie?
Réponse de le 02/05/2013 à 9:12 :
Effectivement il tient ses promesses? augmentations des fonctionnaires, augmentation des impots (niveau record mondial) , augmentation du chomage (record français), nombre de dépots de bilan en forte augmentation, fuirtes des cerveaux et des richessses hors de france (donc plus de travail) et le plus beau à venir mais qui n'est pas une augmentation d'impôts (mais de taxe) TVA à plus de 20%, dernier trimestre a venir taxe fonciere et habitation en forte augmentation etc? et arrive les retraites ou on va nous demander de travailler plus longtemps ?? berf je ne comprends pas encore les partis style UMPS qui nous mene en bateau ?? ex. vaez vous vu un min,istre malgré des fautes professionnelle pointés à pole emploi ?
a écrit le 01/05/2013 à 20:27 :
Je voudrais bien savoir ce que les politiciens Français ont dans la tête en ce qui concerne un possible repreneur national dans le business capable de mettre 300 millions de $ sur la table.
a écrit le 01/05/2013 à 15:09 :
Faire du business ou rester français, faire une plus value bien méritée sur son travail ou demeurer sage sous la tutelle de l'état infidèle, passer la main à plus habile que soi quand la compétence fait défaut, ou se faire nationaliser et ériger en mât de cocagne.
Arrêtons le délire Stakhanoviste.
Réponse de le 01/05/2013 à 23:40 :
Eh ben heureusement que les fondateurs de St Gobain ou Peugeot n'ont pas raisonné comme ça.......
Réponse de le 02/05/2013 à 8:51 :
St Gobain / Peugeot. Nous sommes actuellement au 21ème siècle, pas encore remarqué?
a écrit le 01/05/2013 à 13:47 :
" Le gouvernement espère notamment fédérer d'autres acteurs pour créer un pôle numérique français". Voilà tout le problème typiquement Français... On Rêve.....On se voir gros comme une Montgolfière.
On devait faire à l'époque pareil avec Bull informatique et récemment on devait bâtir un moteur de recherche d'enfer...au final... Pfffffffff....... Voilà !
Réponse de le 01/05/2013 à 23:08 :
Oui, Maréchal, mais alors quelle est votre stratégie pour contrer la néo-colonisation économique opérée à coups d'échanges d'actions surévaluées, voire toxiques, et de dollars fraichement imprimés, en bref, les pratiques de dumping financier et monétaire qui sont une spécialité anglo-saxonne. Nos meilleures entreprises sont cédées pour presque rien. Notre industrie est démantelée, l'intégration européenne est paralysée ("contained"). Cela fait 10 ans que cela dure, et malgré la crise qui en a résulté, la Commission européenne autorise toujours ces pratiques néfastes. Voyez-vous une solution ?
Réponse de le 02/05/2013 à 1:30 :
La solution, c'est la liberté d'action qui gagne des marchés et l'extermination de l'état peureux et paranoïaque.
Réponse de le 02/05/2013 à 15:40 :
@ Liberté - U/n minimum de réglementation est nécessaire pour sauvegarder notre industrie, le résultat de la liberté débridée profite à un oligopole qui domine le marché mondial. C'est une catastrophe dont les dégâts ne sont pas pris en charge par les coupables. Enfin, quelle est l'utilité de la liberté d'action dans un marché épuisé ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :