Apple voit son action s'envoler grâce à un tweet de l'investisseur Carl Icahn

 |   |  357  mots
Un tweet de l'investisseur américain Carl Icahn fait s'envoler le titre Apple (c) Reuters
Un tweet de l'investisseur américain Carl Icahn fait s'envoler le titre Apple (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'action Apple serait-elle sous-évaluée? L'investisseur Carl Icahn l'assure dans des tweets qui ont fait bondir le titre de 5%.

Apple peut compter sur un soutien de taille. L'investisseur américain Carl Icahn a fait savoir sur Twitter qu'il considérait son action sous-évaluée et qu'il espérait un large programme de rachat de la part du groupe. 

"Nous pensons que la compagnie est extrêmement sous-évaluée", affirme l'investisseur américain dans un premier tweet publié le 13 août au soir.  

 

 

L'homme d'affaire estime à 625 dollars le cours que devrait connaître l'action Apple, soit 135.43 dollars de plus que son prix à la clôture de Wall Street mardi. Il ajoute dans un autre message sur le site de micro-blogging avoir discuté de la question avec le patron d'Apple, Tim Cook. Lors d'une interview publiée également mardi, l'investisseur a même conseillé au successeur de Steve Jobs de lancer un nouveau programme de rachat d'actions. En avril, la compagnie avait déjà annoncé que son programme atteindrait les 60 milliards de dollars, au lieu des 10 milliards annoncés l'année précédente. Dividendes compris, Apple compte reverser jusqu'à 100 milliards de dollars à ses actionnaires. Un niveau déjà historique.

L'action bondit de près de 5%

L'action de la marque à la pomme connaît des secousses après avoir atteint des sommets en 2012, notamment en raison d'inquiétude sur ces nouveaux produits. Les attentes sont particulièrement fortes avant le lancement probable d'un nouveau modèle d'iPhone à la rentrée. 

Signe que Carl Icahn est particulièrement écouté: à la suite de la publication de ces tweets mardi, le titre a bondi de près de 5% à la Bourse de New York! 

La méthode Icahn

D'après le Wall Street Journal, le milliardaire détiendrait pour 1,5 milliard de dollars d'actions Apple. Si l'usage d'un tweet pour exprimer ce type d'opinion est une nouveauté pour Carl Icahn, ce dernier affronte régulièrement les dirigeants des grandes entreprises dont il est l'actionnaire. Il s'est ainsi récemment opposé au ptron de Dell qui souhaite vendre son entreprise. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/08/2013 à 13:06 :
et un bon trade...pour lui meme...
Réponse de le 22/08/2013 à 12:34 :
@bartg
Très juste. Un dernier bon coup avant la descente aux enfers d'Apple.
a écrit le 15/08/2013 à 1:46 :
Il leur en faut pas beaucoup aux z'investisseurs...
a écrit le 14/08/2013 à 22:46 :
Cloture à +1.82% et after hours -0.19%. Ca retombera à $470 bientot et Apple ne revera jamais les $700.
a écrit le 14/08/2013 à 18:28 :
dans le sens inverse nul doute qu'Apple aurait réclamé une enquête du gendarme de la bourse.
a écrit le 14/08/2013 à 14:15 :
Ou pour mieux les vendre
a écrit le 14/08/2013 à 13:59 :
il est malin d'un coté (il va s'en mettre encore plus dans les poches) et d'un autre on voit bien que le systeme reagit a n'importe quel message/info/idiotie/etc sur le net ou dans un journal....
Réponse de le 14/08/2013 à 14:28 :
C'est la loi du marché, les plus stupides paient la grandeur du roi!
a écrit le 14/08/2013 à 13:50 :
Si l'action Apple a pris 5% sur ce genre d'imbécillité, je la vends à découvert illico !
a écrit le 14/08/2013 à 13:24 :
Ce qui est bien dans cette situation, c'est qu'avec 1.5M de position, on est certain qu'il est totalement impartial / neutre / objectif dans ses déclarations...
Réponse de le 14/08/2013 à 14:26 :
Ce type pourrait très bien vendre ses actions et empocher une belle plus-value cependant l'appétit des spéculateurs n'a pas de limite et au prix d'un tweet cela peut rapporter gros!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :