Apple vise large avec son Apple Watch entre 399 et 18.000 euros !

 |   |  564  mots
L'Apple Watch permet notamment de recevoir des appels depuis son poignet - « J'en rêve depuis mes cinq ans ! » a lancé Tim Cook.
L'Apple Watch permet notamment de recevoir des appels depuis son poignet - « J'en rêve depuis mes cinq ans ! » a lancé Tim Cook. (Crédits : Reuters)
La firme à la pomme a dévoilé dans le détail sa gamme de montres connectées, entre la version sport et la haut de gamme en or 18 carats en édition limitée. Un grand écart qui lui permet de s'adresser au grand public et de se positionner dans le luxe.

C'est sans doute l'effarante étiquette à 10.000 dollars (minimum) qui fera le plus parler d'elle. Pourtant, Apple a choisi un positionnement prix assez malin en lançant sa gamme de montres connectées, Apple Watch, en s'adressant à un public très large. La version Sport en aluminium anodisé et bracelet en fluoroélastomère sera commercialisée à 349 dollars (399 euros en France) pour les petits poignets (18 mm) et 50 dollars de plus pour les autres (32 mm), un prix relativement accessible : c'est celui de la dernière Gear S de Samsung et c'est même moins cher que la version haut de gamme fabriquée en Suisse de l'Activité du français Withings (490 euros). La version classique en acier inoxydable sera vendue entre 549 dollars et 1.099 dollars (649 à 1.249 euros TTC en France).

Enfin, il y a aussi la série limitée Apple Watch Edition, en alliages d'or jaune ou rose 18 carats, à partir de 10.000 dollars, soit 11.000 euros TTC en France  - et même 18.000 euros pour la plus onéreuse ! Vendue uniquement dans certains magasins triés sur le volet, cette déclinaison ultra haut de gamme n'est « pas destinée à faire du chiffre d'affaires mais sert à la construction de la marque » Apple Watch, selon Carolina Milanesi, experte chez Kantar World Panel. Afin de la positionner clairement dans le luxe, loin de la multitude de gadgets déjà sortis sur le marché.

« L'Apple Watch inaugure un nouveau chapitre dans la relation qu'entretient chacun de nous avec la technologie, et nous pensons que nos clients vont l'adorer. Nous avons extrêmement hâte que les gens puissent porter l'Apple Watch pour accéder aisément aux informations importantes, interagir avec le monde qui les entoure et mener une vie plus équilibrée en maîtrisant plus que jamais leur activité quotidienne » déclare Tim Cook, le directeur général d'Apple, dans un communiqué.

La firme californienne a en effet insisté sur les fonctions de coach fitness de la montre, avec la présence de l'ancien mannequin Christy Turlington qui l'a testée durant le semi-marathon du Kilimandjaro. Tim Cook a aussi mis l'accent sur « les nouveaux moyens révolutionnaires de communiquer avec les autres » créés par l'Apple Watch, notamment recevoir des appels depuis son poignet - « J'en rêve depuis mes cinq ans ! » a lancé Tim Cook pendant la keynote. Toutefois des modèles concurrents présentés à Barcelone le permettent aussi comme la LG Urbane et la Huawei Watch...

Des milliers d'applis comme Instagram ou Uber

Grâce à sa technologie Digital Touch, il est possible d'envoyer un dessin réalisé du bout du doigt depuis l'écran de sa montre ou même le battement de son cœur... Des milliers d'applications compatibles ont été développées, de Shazam à Instagram, Uber, Twitter, ou la messagerie chinoise WeChat. Autre annonce attendue : la durée de vie de la batterie, qui serait de « 18 heures soit une journée entière pour la plupart des gens. »

Toujours très fort en marketing, Apple indique que sa montre sera « présentée dans les Apple Store, où des essayages seront possibles sur rendez-vous », et dans trois magasins dont les Galeries Lafayette à Paris et Selfridges à Londres, sous vitrine, à partir du mois prochain, le 10 avril, date à laquelle les précommandes en ligne seront possibles. La gamme Apple Watch sera disponible en magasin à partir du 24 avril.

« Nous continuons à innover, à avancer » a fait valoir Tim Cook.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2015 à 15:37 :
Bon, à part donner aussi l'heure, ce que fait normalement toute montre, cela sert à quoi ? Visualiser des programmes télé débiles ? connaitre l'état de remplissage du frigo ? Etre enquiquiné encore un peu plus par des appels de loosers ? Télécharger la pression des pneus de la voiture ? découvrir les selfies de Hollande avec des bœufs ? connaitre sa propre pression cardiaque pendant un bon coup ? Calculer en ligne la hauteur du saut de la crêpe pendant la chandeleur ? Mesurer la quantité de son whisky dans son verre ? Analyser les trous de ses chaussettes ? Ah oui, très important, Compter le nombre de fruits et légumes avalés par jour, pour le transit intestinal, et se faire des "amis" sur Mars quand nous y seront. Super ! Pas d'affolement, heureusement il reste Anaximandre, Pythagore, Héraclite, Parménide, Platon, Aristote, Sophocle, et tous les autres...
a écrit le 10/03/2015 à 22:43 :
A quoi ça sert ? Qu'est-ce qu'elle m'offre en plus ? Que. Dalle. Ça fera un flop comme toutes les autres montres connectées.
a écrit le 10/03/2015 à 21:16 :
Withings activité fais une montre a 390€ et pas 490€ renseignez vous avant d'écrire n'importe quoi et cela n'est pas la même chsoe...
a écrit le 10/03/2015 à 13:04 :
Génial! comme cela la NSA saura que vous avez l'heure
a écrit le 10/03/2015 à 12:49 :
Tout ça pour 18h d'autonomie maximum ! Ca fait cher.
a écrit le 10/03/2015 à 10:28 :
Les consommateurs européens vont se ruer sur ce produit qui à mon humble avis n'a que pour seul intérêt que de collecter encore plus de données. Il faudra bien qu'un jour que nous, consommateur européens, prenions consciences que ces entreprises de technologie américaine ne sont pas le reflet de leur image. Ces sociétés ne respectent aucunes valeurs, elles pillent nos richesses en fuyant les impôts de tous les pays européens où elles prospèrent. Elles pillent, exploitent et mettent à la disposition de leur gouvernement nos données personnelles et industrielles.
Dans notre monde règne aujourd’hui une guerre économique impitoyable. Ne serait-il pas temps de faire preuve de moins de naïveté? Nous ne faisons preuve d'aucune solidarité entre partenaires européens.
Cessons d'utiliser des moteurs de recherches qui tronquent, faussent les résultats de nos recherches en privilégiant le commerce de leur filiales ou celui de leurs partenaires. Cessons de mettre sur la place publique nos données qui seront ensuite exploitées pour créer de la valeur qui ne reviendra jamais chez nous. Exigeons de notre gouvernement qu'ils organisent et mettent en avant toutes formes d’alternatives européennes. Changeons nos mauvaises habitudes…..
a écrit le 10/03/2015 à 7:25 :
Sans doute un monstre de technologie informatique embarquée. Mais est-ce vraiment utile, à part pour quelques personnalités spécifiques? Et aussi un certain snobisme... Elle aura du succès, il sera geek de la montrer à son poignet. A voir!
a écrit le 09/03/2015 à 23:41 :
Apple vise son coeur de marché: les smicards. En leur faisant payer, pour une swatch, le prix d'une Patek Philippe... En oubliant, bien sûr, de mettre en avant, que les capteurs physiologiques intégrés... ça ne marche pas (ref une étude comparative américaine).
a écrit le 09/03/2015 à 23:13 :
Quand ferez vous autant de publicité gratuite pour des marques française. Effectivement Apple est très fort dans le marketing ... Bien aidé par des journalistes qui préfèrent se balader aux US que de parler des belles entreprise française en leur faisant la même pub gratuite ...
Réponse de le 10/03/2015 à 20:41 :
Peut-être parce que bien des produits électroniques français ne sont pas bons ou pas aboutis...? Dans tout les cas ce sera dur de rivaliser avec Apple ou Samsung :/
a écrit le 09/03/2015 à 21:42 :
Il parait que le top sera en or et vendu entre 11.000 et 18.000 euros, en quantité limitée. C'est donc indispensable ! :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :