Apple : les 5 annonces qu'il faut retenir de la conférence 2015 des développeurs

 |   |  683  mots
En l'absence de véritable surprise sur les nouvelles initiatives du groupe, l'action Apple a néanmoins cédé du terrain sur le Nasdaq, terminant la journée en repli de 0,66% à 127,80 dollars.
En l'absence de véritable surprise sur les nouvelles initiatives du groupe, l'action Apple a néanmoins cédé du terrain sur le Nasdaq, terminant la journée en repli de 0,66% à 127,80 dollars. (Crédits : REUTERS/Robert Galbraith)
Le nouveau service de streaming musical Apple Music a été le centre de l'attention lors de la conférence annuelle des développeurs (WWDC) de la marque à la pomme. Mais de nouvelles fonctionnalités concernant des programmes d'Apple ont également dévoilées. Revue de détails.
  • Un système de streaming calibré sur sur la concurrence

L'annonce n'a surpris personne tant les rumeurs allaient bon train depuis quelques semaines.  Alors qu'il était question d'un forfait low cost, combattu par les maisons de disques avec lesquelles Apple négociait ses droits, Apple Music coûtera en fait, comme Deezer et Spotify, 9,99 dollars par mois (probablement le même tarif en euro lorsque l'offre aura traversé l'Atlantique). Trois mois d'abonnement gratuits seront par ailleurs offerts avant la facturation du service, qui proposera aussi ce qu'il appelle une "formule familiale" permettant à six utilisateurs d'utiliser le service pour 14,99 dollars mensuels.

     | Lire Avec Apple Music, la Pomme part à l'assaut de Deezer et Spotify

Sans créer de nouveau compte, l'utilisateur d'iTunes pourra bénéficier d'un catalogue de plusieurs millions de titres. D'abord disponible uniquement sur iPhone, celui-ci sera aussi proposé sur Android dès l'automne.

Apple Music proposera aussi une radio mondiale, Beats One, qui diffusera depuis trois villes, New York, Los Angeles et Londres. L'assistant vocal Siri, que les utilisateurs d'iPhone connaissent bien, sera également de la partie. Il pourra retrouver les chansons les plus populaires l'année de son choix, ou diffuser les morceaux les plus écoutés dans un genre particulier.

  • L'Apple Watch moins dépendante de l'iPhone

L'annonce du lancement d'Apple Music a été accompagnée de celle d'une nouvelle version du système d'exploitation de la montre connectée du groupe à la pomme, qui permettra à celle-ci de faire fonctionner des applications originales, dites "natives", donc de réduire sa dépendance à l'iPhone.

    | Lire Apple Watch : inquiétude sur les prévisions de ventes

  • Des cartes de fidélité dans Apple Pay

Le groupe a également dévoilé de nouveaux détails sur son service de paiement Apple Pay, expliquant qu'il était déjà soutenu par plus de 2.500 banques et qu'il passerait le mois prochain le cap symbolique du million de points de vente acceptant les paiements par Apple Pay. Le service sera déployé au Royaume-Uni le mois prochain.

Le système de paiement mobile sera désormais compatible avec les cartes de paiement des grandes chaînes, davantage répandues aux États-Unis qu'en Europe, ainsi qu'avec les cartes de fidélité. L'annonce survient en même temps qu'un changement de nom pour l'application Passbook qui devient Wallet et permettra toujours de gérer cartes de crédit et de fidélité, coupons de réduction, réservations d'hôtels ou encore places de concert.

Comme l'explique le site spécialisé Re/code, le but de ces nouvelles fonctionnalités est d'éliminer définitivement la concurrence de CurrentC. Lancée via la société MCX (Merchant Customer Exchange) par un consortium de marques -essentiellement américaine-, allant du pétrolier Shell au géant de la distribution Walmart, qui en est le fer de lance, l'application utilise les QR codes pour réaliser les micro-transactions plutôt que les puces sans contact NFC.

  •  Un système d'exploitation plus rapide

C'est sous le nom d'El Capitan que la nouvelle version du système d'exploitation d'Apple, OS X 10.11, arrivera en automne, avec une toute nouvelle interface, ayant pour but d'améliorer ses performances. El Capitan présente en outre des nouvelles fonctionnalités pour Safari, comme la possibilité de rendre silencieux un onglet sans aller sur la page comme c'est le cas pour Google Chrome ou d'épingler certains sites afin de les de charger instantanément.

  • L'iPad permettra de faire deux choses à la fois

Une nouvelle version du système d'exploitation, iOS 9, fera également son arrivée sur mobile. Si certaines applications d'Apple gagnent quelques nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de dessiner sur l'application Notes, les changements tiennent plus à de l'affinage, avec notamment un mode "faible consommation" pour gagner quelques heures de batterie. La principale nouveauté se verra sur l'Ipad, qui permettra d'ouvrir deux applications côte-à-côte.

En l'absence de véritable surprise sur les nouvelles initiatives du groupe, l'action Apple a néanmoins cédé du terrain sur le Nasdaq, terminant la journée en repli de 0,66% à 127,80 dollars.

______

 

(L. P, S.R avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2015 à 15:02 :
Ceux qui utilisent l'iPad dans le cadre professionnel seront, je pense, ravis de la fonctionnalité des deux applications à la fois.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :