Voitures connectées : General Motors installe les systèmes Google et Apple

Le constructeur automobile General Motors va équiper certaines de ses voitures des systèmes multimédia Apple CarPlay et Google Android Auto.
General Motors va équiper 14 modèles 2016 de sa marque Chevrolet des systèmes multimédia Apple CarPlay et Google Android Auto.
General Motors va équiper 14 modèles 2016 de sa marque Chevrolet des systèmes multimédia Apple CarPlay et Google Android Auto. (Crédits : © Pawel Kopczynski / Reuters)

Après Hyundai qui a annoncé en début de semaine que sa berline Sonata sera désormais équipée du système Android de Google, c'est au tour du constructeur américain de passer un cap dans la voiture connectée.

A partir de cet été, les deux systèmes de connexion du smartphone au système multimédia embarqué dans la voiture seront disponibles dans 14 modèles 2016 de la marque Chevrolet : la mini-citadine Spark, la compacte Cruze, les berlines Malibu, Camaro et sa version décapotable et les pick-up Silverdo, Colorado, le SUV Tahoe, l'électrique Volt ou encore la sportive Corvette.

 Fonctionnalités du smartphone sur le tableau de bord

L'écran de bord des voitures General Motors affichera donc les programmes des smarphones. Apple CarPlay et Google Android Auto permettront de gérer le GPS, de téléphoner, d'écouter sa musique à l'aide du kit mains-libres, ou encore de consulter ses messages en lecture audio, et de les écrire en les dictant à l'assistant vocal Siri. En revanche, General Motors affirme que que le nombre d'applications disponibles sera limité pour éviter de distraire le conducteur. Pour assurer sa sécurité, la plupart des applications seront contrôlées par des commandes vocales et la vidéo ne sera pas disponible.

Le constructeur précise en revanche qu'il faudra disposer d'un Iphone 5 ou des nouveaux modèles : comme le 6 ou le 6 Plus, ou de la version Lollipop 5.0 pour que les systèmes puissent fonctionner.

Les constructeurs automobiles s'inclinent face aux géants de la high-tech

Aux dires du constructeur automobile, ces changements n'engendreront pas de coût supplémentaire pour les clients. Il a aussi annoncé que Mylink, son propre système ne disparaîtra pas pour autant. En effet, Apple et Google seraient incapables de reproduire les données relatives au moteur, au contrôle de l'air conditionné, du chauffage et des services avec les concessionnaires qu'il contient, d'après General Motors.

Les autres grands constructeurs devraient également se lancer à leur tour dans la voiture connectée. Cette évolution est le signe de la reconnaissance des constructeurs automobiles des failles de leurs propres systèmes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.