Apple : son enceinte connectée HomePod est-elle un flop ?

 |   |  487  mots
Apple se lance sur le marché des enceintes connectées avec son HomePod, disponible aux États-Unis depuis le 9 février.
Apple se lance sur le marché des enceintes connectées avec son HomePod, disponible aux États-Unis depuis le 9 février. (Crédits : Reuters/Shannon Stapleton)
Après un bon démarrage en février, l'enceinte connectée d'Apple enregistre des ventes décevantes. À tel point que la firme à la pomme aurait réduit son volume de production. HomePod arrive sur le tard dans un marché en plein essor, déjà dominé par Amazon depuis 2014. Apple, qui a misé sur la qualité du son pour se distinguer de ses concurrents, propose une enceinte moins polyvalente et plus chère.

Apple arrive-t-il trop tard sur le marché des enceintes connectées ? La firme à la pomme enregistre des ventes décevantes pour son haut-parleur intelligent, baptisé HomePod. Si bien que le géant américain aurait réduit, fin mars, ses prévisions de ventes et ses volumes de production auprès du sous-traitant Inventec Corp, selon Bloomberg. Pourtant, HomePod a connu de fortes pré-commandes en janvier - représentant un tiers du marché aux États-Unis... Avant de voir ses ventes décliner lors de sa sortie officielle le 9 février aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni.

Trois semaines seulement après son lancement, les ventes hebdomadaires auraient chuté jusqu'à 4% de part de marché, selon le cabinet d'analyse Slice Intelligence. Sur les dix premières semaines de vente, la part de HomePod aurait été de 10% tout de même, contre 73% pour l'Echo d'Amazon et 14% pour la Google Home.

Apple arrive sur le tard dans le marché en plein essor des enceintes connectées. Amazon a proposé son enceinte Echo dès novembre 2014, suivi par son concurrent Google en novembre 2016. Initialement prévue pour décembre dernier, la sortie de l'HomePod a été repoussée début 2018, sans explication. Apple a ainsi manqué la période cruciale des fêtes de fin d'année, là où Amazon déclarait avoir vendu des "millions" d'enceintes. D'autant plus que le HomePod a rapidement connu son premier bad buzz : l'enceinte connectée laisse des marques blanches cylindriques sur les meubles en bois.

Une enceinte moins polyvalente... et plus chère

Pour se distinguer, Apple a voulu miser sur la qualité de son. En contrepartie, la firme de Cupertino propose moins de fonctions que ses concurrents. L'enceinte connectée fonctionne uniquement avec des produits Apple. C'est pourquoi 45% des acheteurs de HomePod ont également craqué pour l'iPhone X, selon Slice Intelligence. De plus, la commande vocale n'est pas disponible pour tous les services. Par exemple, elle fonctionne uniquement si l'utilisateur écoute de la musique depuis l'écosystème Apple (iTunes, iCloud Music ou Apple Music). Un abonné Deezer ou Spotify devra se contenter de lancer les chansons manuellement depuis son iPhone. Et côté son, en attendant une prochaine mise à jour, il est actuellement impossible de brancher des HomePod en stéréo.

De manière générale, la commande vocale est beaucoup plus limitée que chez les concurrents : impossible de passer un appel ou d'inscrire un rendez-vous dans son agenda. Cerise sur le gâteau : HomePod est vendu 349 dollars (environ 310 euros) contre 100 dollars pour l'Echo d'Amazon et 129 dollars pour la Google Home.

Apple n'a communiqué aucun chiffre pour l'instant. La marque pourrait vendre 7 millions de HomePod cette année et près de 11 millions en 2019, selon une note de Loup Ventures, publiée début février. Amazon pourrait atteindre les 29 millions cette année, puis les 39 millions en 2019, contre 18 millions pour Google en 2018 avant de passer à 32 millions en 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2018 à 16:08 :
Est-ce que le son du HomePod est bon? L’avez-vous testé?
a écrit le 16/04/2018 à 8:33 :
Les objets connectés sont bien pour les seuls industriels qui ont oublié que ce sont les consommateurs qui achetaient ou pas leurs produits.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :