Le redressement de Sony se confirme

 |  | 233 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le fabricant japonais de produits électroniques Sony publie ce vendredi des résultats en hausse pour son premier semestre, la hausse du yen face au dollar ayant un effet réduit sur les ventes. Plus confiant qu'avant pour l'ensemble de l'exercice, le groupe réhausse ses objectifs.

Ce n'est pas la hausse du yen qui empêche Sony de vendre. En témoignent les résultats du premier semestre de l'exercice 2010-2011 publiés ce vendredi. Le chiffre d'affaires ressort en hausse de 4,1% sur un an à 3.394 milliards de yen (15 milliards d'euros) permettant au géant japonais de l'électronique grand public d'améliorer sa rentabilité.

Son résultat opérationnel, redevenu positif depuis le premier trimestre, s'établit à 136 milliards de yen contre une perte de 58 milliards un an plus tôt. Quant au bénéfice net part du Groupe, il ressort à 57 milliards. Un an plus tôt, le le groupe accusait un déficit de 63 milliards.

Pour le groupe, ce redressement résulte notamment de la réorganisation opérée suite à la crise économique qu'il s'est pris de plein fouet à laquelle s'ajoutent les performances encourageantes -hormis pour la musique ou les films- de certains segments comme les semiconducteurs dont les ventes ont crû au premier semestre de 28,7% sur un an ou les téléviseurs (+21%), les jeux et PC (+13,9%). 

Ce mouvement devrait se poursuivre. Plus que prévu même puisque Sony a décidé de revoir ses prévisions annuelles à la hausse. Le groupe table désormais sur 7.600 milliards de yen de chiffre d'affaires contre 7.400 milliards initialement. Il se fixe en outre un objectif de bénéfice net de 70 milliards de yen au lieu de 60 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :