La dernière usine Technicolor en Europe en cessation de paiement

Après avoir publié une petite annonce pour trouver un repreneur, la dernière usine de production de Technicolor en Europe, située à Angers dépose le bilan. Son mandataire social l'a annoncé ce vendredi lors d'un comité d'entreprise.
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)

La pile de dossiers s'épaissit pour Arnaud Montebourg. Il lui faudra probablement remonter celui de Technicolor qui annonce ce vendredi la cessation de paiement de son usine d'Angers. Aujourd'hui en visite à l'usine Fralib d'Unilever qui connaît un long mouvement social, le ministre du Redressement productif avait avant sa nomination à ce poste, expliqué que la situation de l'ex-Thompson serait prioritaire pour le nouveau gouvernement.

L'usine d'Angers cherche repreneur

L'annonce de la mise en dépôt de bilan de la dernière usine de Technicolor en Europe lors d'une réunion du comité d'entreprise ce matin devrait précipiter les choses. Pour ce site, spécialisé dans la production de décodeurs et employant 330 personnes, le groupe cherche un repreneur. Et en avait même fait état par le biais d'une petite annonce publiée dans les Echos.

L'usine enregistrerait "un défaut de paiement de près d'un million d'euros par mois", a précisé à l'AFP Patrice Gilbert, représentant de la CFE-CGC. Ce dernier a ajouté que la direction de l'usine n'était pas en mesure de payer les salaires du mois de mai. L'activité de production elle-même doit cesser à la fin de l'été mais, selon des sources syndicales, les salariés membres du comité d'entreprise estiment que le groupe Technicolor dispose encore des moyens de soutenir l'usine d'Angers.

Des dettes, et de nouveaux actionnaires

Or, Technicolor qui, a déjà frôlé la faillite en 2009, croûle sous un endettement de 957 millions d'euros fin 2011. Début mai, il annonçait l'arrivée de la banque JP Morgan parmi ses actionnaires, aux côtés du Fonds stratégique d'investissement, dont le soutien avait été annoncé par le gouvernement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.