Apple-Samsung : les chiffres qui donnent le vertige

 |   |  326  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Reuters)
100 milliards de dollars pour les actionnaires Apple d'ici 2015, objectif 80 millions de ventes pour le nouveau Galaxy S4 de Samsung... Les deux géants du smartphone font dans la démesure...

La journée de tous les records dans le mobile? Apple a annoncé, à l'occasion de ses résultats annuels, l'augmentation substantielle (plus du double) de l'enveloppe attribuée aux actionnaires. Celle-ci passe de 45 milliards de dollars à 100 milliards d'ici à 2015. Un juste retour des choses jugeront ses actionnaires, eux qui n'avaient jamais perçu un cent de dividendes sous le règne de Steve Jobs. Cette décision montre le souci de son successeur, Tim Cook, de soutenir l'action d'Apple qui accuse une baisse de 34% sur six mois. Dans cette enveloppe, près de 60 milliards de dollars seront consacrés à des rachats d'action soit, d'après la firme californienne, le programme le plus important du genre jamais enregistré. Les 40 milliards de dollars restant seront versés sous forme de dividende.

L'autre actualité du jour, c'est le lancement du Samsung S4, le nouveau smartphone du géant de l'électronique sud-coréen. Son objectif est simple: doubler les ventes de son prédécesseur, le Samsung S3. Ce dernier s'était déjà répandu à 41 millions d'exemplaires dans le monde depuis sa sortie il y a un an. En réalité, le véritable objectif du Samsung S4 est de faire monter en gamme et apporter davantage de profitabilité à son constructeur. Car si le groupe coréen a remporté en 2011 la bataille des volumes, il n'est toujours que deuxième du podium catégorie chiffre d'affaires derrière? Apple! L'iPhone dégage d'ailleurs une marge opérationnelle deux fois supérieure à la gamme des smartphones Galaxy de Samsung.

Il se pourrait toutefois qu'Apple décide de déplacer le terrain de l'affrontement. Jusque-là arc-bouté sur son segment haut-de-gamme, de nombreuses rumeurs jugées sérieuses par les marchés, évoquent le projet de la marque à la pomme de lancer un iPhone dit "low-cost". Il s'agit de reprendre la main notamment sur les marchés émergents face à Samsung qui dispose d'un catalogue plus étoffé, notamment sur l'entrée de gamme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2013 à 1:01 :
Ce qui donne le vertige c'est surtout la baisse d' Apple en bourse de plus de 40% en 6 mois. Construire un empire financier avec 3 produits, c'est un exploit, mais ça reste très risqué. Toutes les entreprises pérennes ont plusieurs dizaines voir plusieurs centaines de produits à leur catalogues, et souvent plusieurs domaines d'activités, c'est le cas de Samsung.
Réponse de le 25/04/2013 à 17:01 :
Avoir une gamme trop grande de produits comporte aussi des risques, négligence de la qualité, marge bénéficiaire sur un produits utilisée pour combler les perte d'un autre, le mieux c'est de ce concentrer sur une petite gamme bien conçue et savoir réagir très vite au changement de la demande. Miser sur le haut de gamme? Voir firme auto allemande, mode, horlogerie de luxe et autres, des secteurs qui connaisse pas la crise. Quant a la bourse, regarder l' historique des actions des grande entreprises, il y a toujours eu des hauts et des bas et elles sont toujours la.
Réponse de le 26/04/2013 à 7:33 :
Les entreprises qui ont plusieurs domaines d'activité ont au contraire tendance à se recentrer sur leur métier de base. La bourse ne reflète pas la valeur d'une entreprise mais les gains à court terme que les investisseurs espèrent faire.
A un moment, la valeur d'Air France était de moins d'1 milliard alors que ses fonds propres sont de 5 milliards. Quelle est la vraie valeur (aucune des deux vraisemblablement) ?
Des sociétés qui ont perdu 40% de valeur en 6 mois, il y en a beaucoup et certaines ont un grand nombre de produits.
Apple comme Samsung ont mangé leur pain blanc et ne connaitront plus les taux de croissance du passé récent, dixit Samsung. Par conséquent, leur valeur en bourse va se stabiliser.
a écrit le 24/04/2013 à 23:04 :
Oui mais...
On sent bien que l'image d'apple s'est dégradé au fur et à mesure que la marque se popularisait. A quoi bon claquer 500? dans un smartphone haute gamme pour la frime si le premier venu croisé dans la rue a le même?
C'est ce qui pend au nez à Samsung et à la téléphonie mobile en général: une lassitude des consommateurs qui risque de se tourner vers le moyen de gamme. Le futur possesseur de l'iphone 6 risque bien d'être considéré comme un jacky au même titre que le propriétaire d'une 205 gti d'occasion tuné avec des néons et un aileron de requin.
a écrit le 24/04/2013 à 14:32 :
Ce ne sont pas les resultats annuels mais trimestriels (Q2) !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :