La Chine accuse Apple de diffuser du contenu pornographique

 |   |  319  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Le nom d'Apple figure sur une liste d'applications susceptibles de contenir du contenu pornographique, diffusée par le gouvernement chinois. Pékin exige de la marque à la pomme le suppression de ce contenu de son App Store.

Apple est à nouveau dans le collimateur des autorités chinoises. Mais, cette fois, ce n'est pas pour ses prouesses technologiques. Selon le Wall Street Journal, la marque à la pomme figurerait sur une liste de 198 applications et sites internet ayant fait l'objet d'une enquête pour contenu pornographique. La liste, qui contient essentiellement des sites suspicieux, a été publiée jeudi dans le journal officiel, "Le Quotidien du peuple". Le gouvernement chinois a demandé à Apple de supprimer le contenu de son App Store, jugé « obscène ».

"Un moyen de rappeler qui est le vrai patron" en Chine

La mise en cause d'Apple étonne : l'entreprise est réputée pour prêter une grande attention au contenu de ses applications. Pour le Wall Street Journal, ceci s'apparente à une énième campagne gouvernementale à l'encontre d'Apple. David Schlesinger, directeur de l'agence d'analyse des médias Tripord Advisors, considère qu'il s'agit d'un « moyen supplémentaire de rappeler aux distributeurs de contenu qui est le vrai patron ». Il ajoute qu'Apple doit « travailler à ses relations avec le gouvernement. »

En mars dernier, la marque à la pomme subissait déjà la pression des autorités de Pékin. Le gouvernement mettait en cause le service après vente de la société, l'accusant de ne pas appliquer la même politique que dans les autres pays. Tim Cook, PDG du groupe, avait dû présenter des excuses publiques.

Google avait déménagé à Hong Kong en 2010

Apple n'est pas la première firme à avoir affaire avec le gouvernement chinois. En 2010, Google avait déménagé à Hong-Kong après avoir accusé la Chine d'avoir tenter d'infiltrer son système.

A ce jour, les autorités chinoises ont fermé 12 des sites de la liste, et 175 ont reçu l'ordre de nettoyer leur contenu. Apple, qui est déjà dans une position délicate dans le pays, va devoir se plier à la règle, sous peine d'être à nouveau sanctionné.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2013 à 23:56 :
vraiment cest tout autre chosd avec la chine
a écrit le 19/04/2013 à 12:00 :
Une fois que la Chine a récupéré la technologie de nos entreprises et lancé ses propres marques, elle s'empresse d'abattre l'étranger sous des campagnes de dénigrement.
a écrit le 18/04/2013 à 16:07 :
Il faut faire attention, ce que la Chine appelle pornographie n'est peut être qu'un léger érotisme....
a écrit le 18/04/2013 à 14:32 :
bon c'est vrai Adam avait croqué la pomme !
a écrit le 18/04/2013 à 12:23 :
chez Apple on fait des progrés.......après les flops des I I 4.5.6.7.8.9.etc.etc.le flop à la
bourse (milliards en fumée) procés gagnés à moitié(sans issues) voila (selon les chinois)
que les génies de Cuppertino sont passés à la pornographie pour renflouer les caisses..
A tous les fans de la pomme,je vous conseil de dormir devant les boutiques Apple et atten
dre avec patience la 1.ère App's avec Siffredi et autres.Compliments!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :