Google aussi veut livrer des colis par drones

 |   |  286  mots
Dans un blog, la société californienne a comparé ce projet à celui de la voiture intelligente; auquel elle travaille depuis plus de cinq ans.
Dans un blog, la société californienne a comparé ce projet à celui de la voiture intelligente; auquel elle travaille depuis plus de cinq ans. (Crédits : reuters.com)
Le géant américain de l'Internet a annoncé jeudi travailler sur le projet depuis deux ans et avoir déjà réalisé des vols en août en Australie.

Livrer des colis par drones: on savait déjà qu'Amazon travaillait sur le projet. Google a annoncé jeudi expérimenter lui aussi le service.

>> Google rachète le constructeur de drones solaires Titan Aerospace

Deux ans de travaux sur le "Project Wing"

Le géant américain de l'Internet mène notamment des recherches depuis deux ans sur ce qu'il appelle le "Project Wing", a-t-il précisé. Dans ce cadre, plusieurs vols ont d'ailleurs été réalisés en août en Australie, où des drones ont réussi à livrer des bonbons, de l'eau, des médicamens et de la nourriture à deux fermiers de l'État du Queensland.

Dans un blog, la société californienne a comparé ce projet à celui de la voiture intelligente, sur lequel elle travaille depuis plus de cinq ans et déclaré :

"Les engins volants autonomes pourraient bien ouvrir de nouvelles perspectives pour le marché de la livraison."

Amazon avait dévoilé le même projet en décembre dernier

Ce point de vue est sans doute partagé par le géant du commerce en ligne, Amazon, qui le mois dernier a demandé l'autorisation d'expérimenter des livraisons par drones dans le ciel américain. Auprès des autorités de l'aviation américaine, la société a notamment fait valoir que l'assouplissement des règles servirait "l'intérêt des consommateurs" et qu'elle constituait "une étape nécessaire" pour la réalisation du projet Amazon Prime Air.

Amazon avait ainsi précisé être capable de faire voler des drones à plus de 80 km/h tout en portant jusqu'à 2,2 kg de marchandises.

>> "Un jour, voir un drone Amazon dans les airs sera aussi normal qu'un camion sur la route"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :