Ces pays qui remplacent les manuels scolaires par des tablettes

 |   |  929  mots
Copyright Bic Intel
Copyright Bic Intel (Crédits : Bic Inter)
Bic dévoilait ce mercredi son ardoise numérique à destination des élèves. Un public de choix, de plus en plus équipé, parfois directement par les écoles ou les ministères de l'Education. Tour du monde des tablettes à l'école.

Le bon vieux stylo Bic bientôt remplacé par un stylet numérique? En France, le fabricant de matériel scolaire a dévoilé ce mercredi sa tablette éducative, une ardoise numérique produite avec l?américain Intel. Le groupe vise l?une des cibles des fabricants: les écoliers et étudiants. Dans le monde, des programmes visant à introduire des tablettes numériques sur les bancs de l?école se multiplient. Avec parfois des interrogations sur leur utilité pédagogique. En voici quelques exemples.

? Belgique : quand l?iPad devient obligatoire

Fin août, une initiative de deux écoles flamandes de la commune de Blankenberge a créé un tollé. Les deux établissements ont décidé d?inscrire l?iPad dans la liste des fournitures scolaires obligatoires. Une douzaine de parents a même déposé plainte mais le gouvernement flamand a donné raison aux directions des écoles. Résultat: sur les 710 élèves, plus de la moitié en ont soit acheté, soit loué un exemplaire, comme les écoles le proposaient.

Dans le pays, un projet pilote a été lancé en 2011. Pour 450.000 euros, le gouvernement wallon a équipé des établissements de tablettes numériques mais aussi de tableaux tactiles et interactifs, d?ordinateurs et d?autres équipements multimédias. Des évaluations doivent être menées entre janvier 2012 et juin 2013. Si les résultats sont jugés satisfaisants, le programme pourrait être étendu.

? Suisse : l?équipement incontournable des écoles privées

Dans les célèbres écoles privées helvètes, de plus en plus de cours s?appuient désormais sur des tablettes numériques, indiquait en mai dernier Le Temps. ?La tablette n?est pas qu?un simple substitut au livre. Elle offre un environnement d?apprentissage totalement interactif, fait gagner du temps lors de la correction de tests en direct et permet de libérer des ressources pour, par exemple, adapter l?enseignement à chaque individu?, explique au Temps, le directeur académique du Swiss Education Group, spécialisé dans la formation hôtelière. En Suisse, l?objet ne fait pas non plus l'unanimité. Le quotidien cite ainsi Daniel Schneider, chercheur à la Faculté de psychologie et des sciences de l?Education de l?Université de Genève qui critique un ?médium difficile à manipuler et à lire, utile uniquement à gaspiller son argent et avec pour seul avantage de pouvoir transporter plus facilement une masse importante de données.?

? Royaume-Uni : iPads pour tous dans une école écossaise

Cravate, chapeau, veste à écusson? et bientôt tablette numérique? Le traditionnel uniforme de l?écolier britannique sera peut-être complété dans quelques années par une ardoise électronique. Un programme pilote a été lancé en Ecosse par l?agence gouvernementale chargée de l?Education, dans une école d?Edimbourg. Des initiatives individuelles ont également été lancées. Ainsi en 2010, la ?Cedars School of Excellence?, une école privée de Greenock, au sud-ouest de l?Ecosse, s?est targuée d?être la première à distribuer des iPads à tous les élèves. Un coup de publicité sans frais pour la marque à la pomme qui s?est empressée de mettre l?initiative en avant dans une vidéo.

? Turquie : des tablettes pour 15 millions d?écoliers

En Turquie, le projet ?Fatih? (ou mouvement pour soutenir les opportunités et la technologie), vise, à équiper à terme, tous les 15 millions d?écoliers du pays en tablettes tactiles. Dans un premier temps, une phase d?expérimentation dans 52 écoles a été lancée. Quelque 12.000 tablettes produites par la compagnie General Mobile avec Samsung ont déjà été distribuées.

? Inde : "ciel", la tablette la moins chère du monde

Le gouvernement indien a soutenu de développement d?Aakash (ou ?ciel? en hindi, cette tablette à 35 dollars, soit la moins chère du marché. Quelque 100.000 exemplaires de l?appareil équipé d?Android ont été commandés en octobre 2011 pour 22 dollars l?unité, puis revendues aux écoles du pays.

? Corée du Sud : le papier remplacé par les tablettes en 2015

Le ministère de l?Education nationale du pays a investi 2 milliards de dollars pour équiper les écoles en tablettes, indiquait en juin 2011 le site du quotidien Chosun. L?objectif: qu?ils remplacent les manuels papiers d?ici à 2015. Le gouvernement du pays souhaite en outre créer un système de ?cloud? dans les écoles qui permettrait d?accéder aux bases de données de tous ces livres d?écoles numériques.

? Burkina Faso : des tablettes pour l?alphabétisation

Au Burkina Faso, la ministre de l?Education nationale et l?Alphabétisation a annoncé, en juin 2012, un programme visant à introduire des tablettes dans les salles de classes burkinabées. La distribution gratuite de ces appareils serait assurée grâce au soutien de la Banque africaine de développement (BAD), de la Banque mondiale et de l?UNICEF.

? Et en France : expérimentations et polémique

L?achat par le Conseil général de Corrèze de milliers d'iPad distribués gratuitement aux collégiens du département a provoqué une petite polémique pendant la campagne présidentielle. L'information avait fait le tour du net et avait été notamment utilisée par la droite pour fustiger la gestion de du département par François Hollande, argument repris par Nicolas Sarkozy lors du débat d'entre-deux tours. Par ailleurs une expérimentation a eu lieu dans l?Isère où des élèves d'une classe de CM2 ont utilisé des iPad pendant plusieurs semaines au premier trimestre 2011. La ville d'Angers a quant à elle investi 650.000 euros pour équiper les écoles primaires de la ville en tablettes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/10/2012 à 10:33 :
je l'avais deja exprimé une fois mais si on veut donner des tablettes alors il faut une créer une specifique enseignement et pas d'iPad (trop cher, trop fragile). je ne connais pas le projet de BIC mais je leur conseil une tablette avec coque rigide pouvant encaisser des coups, sans internet (ou sous controle du prof) et telechargement possible que par le prof qui envoi des nouveau cours. mais c'est juste mon avis.
a écrit le 04/10/2012 à 10:33 :
je l'avais deja exprimé une fois mais si on veut donner des tablettes alors il faut une créer une specifique enseignement et pas d'iPad (trop cher, trop fragile). je ne connais pas le projet de BIC mais je leur conseil une tablette avec coque rigide pouvant encaisser des coups, sans internet (ou sous controle du prof) et telechargement possible que par le prof qui envoi des nouveau cours. mais c'est juste mon avis.
a écrit le 04/10/2012 à 10:33 :
je l'avais deja exprimé une fois mais si on veut donner des tablettes alors il faut une créer une specifique enseignement et pas d'iPad (trop cher, trop fragile). je ne connais pas le projet de BIC mais je leur conseil une tablette avec coque rigide pouvant encaisser des coups, sans internet (ou sous controle du prof) et telechargement possible que par le prof qui envoi des nouveau cours. mais c'est juste mon avis.
Réponse de le 04/10/2012 à 17:11 :
A priori c'est exactement ce qu'ils ont fait :)
a écrit le 04/10/2012 à 0:59 :
je m'en fiche si c'est apple, samsung, archos ou un autre... je trouve juste que les tablettes c'est une bonne chose pour les eleves car quand on voit le poids des cartables ça fait peur!
combien coûte une tablette et combien coûte le dos de vos enfants et lui épargner cela?
Limite on pourrait dire que si on évite de charger les enfants comme des mules, quand ils deviendront grands ils coûteront moins cher en sécurité sociale pour les problèmes de dos

J'aimerais aussi que les enfants apprennent a écrire sur du papier car est important et ça leur aide mémoriser, mais c'est sur on peut leur éviter tout le poids des manuels c'est déjà une très bonne chose...
Réponse de le 04/10/2012 à 6:09 :
Le poids des cartables est un mauvais prétexte, il suffit d'un peu d'organisation de la part des parents d'élèves et des enseignants pour que les enfants n'aient pas à transporter des tonnes de livres tous les jours. Par contre pas certains que ces tablettes soient un plus au moment de la construction des "fondations" qui vont permettre d'accumuler le "savoir" tout au long de notre vie.
Réponse de le 04/10/2012 à 7:01 :
un ipad 400 euros quand on le volera on en reparlera car 400 x 1 , ou x 2 etc etc cela chiffre très vite ! un bris d'écran ...

Achetez un ipad d'occasion , c'est acheter une machine qui tombera en panne à court terme vu l'obsolescence programmée par Apple ( merci la batterie).
Mais je ne comprends pas , quel est l?intérêt de la tablette face à un pc ?
Vous avez vu les logiciels éducatifs ? sur ios , android ou pc ?
OK ils sont moins chers mais aussi de qualité bien plus médiocre
Aucune tablette n'a la puissance d'un pc.
A moins qu'a l"école on apprenne a être un consommateur Apple
Réponse de le 04/10/2012 à 14:04 :
Ca dépends du PC mais si on prends l'iPad c'est vrai, pour le même prix on a un PC plus puissant, qui permet aussi d'écrire avec un vrai clavier.
Le seul intérêt c'est l'autonomie, peu de laptop peuvent tenir une journée de 8h sans être branchés...

Mais est-ce pire de tomber dans l'emprise d'Apple (iPad) Microsoft (Surface) ou Google (Android) ?
C'est une vieille rengaine mais c'est toujours vrai, l'état devrait favoriser les logiciels libres, et les entreprises françaises, et c'est ce qui est fait avec cette bic tab et c'est une bonne chose.
Seulement ce n'est qu'une première étape, pour l'instant c'est étudié pour l'école primaire uniquement, et le lobby des éditeurs semble bien décidé à continuer à vendre ses manuels en format physique au prix fort.
Réponse de le 26/10/2012 à 20:56 :
Le poids des cartables est un mauvais prétexte, il suffit d'un peu d'organisation de la part des parents d'élèves et des enseignants pour que les enfants n'aient pas à transporter des tonnes de livres tous les jours. :

On voit que ce n'est pas un père qui écrit cette phrase ! Un enseignant sans doute !
Chaque année je me plains auprès des professeurs,
mais ils s'en moquent.
Réponse de le 20/04/2013 à 11:55 :
sur le poids des cartables , ben merci en tant qu'ancien eleve je constate que des eleves on des problèmes de dos sévères et parfois inopérables et qui souffriront le martyr a l'âge de 50 ans avec en prime des médicaments qui eux ont des effets secondaires qui pourrissent la vie , alors oui aux tablettes ou a l'informatique en général , mais non nos enfants ne sont pas des mules , il y'a 30 ans c'était déjà incroyable ce qu'il fallait embarquer du matin au soir , au XXIeme siècle si on peut se passer de tout un bazar encombrant et souvent inutile au détriment de l'utile et du leger ce sera un plus , car fabriquer des scolioses cela a une répercussion sociale et médicale sur l'ensemble de la societée , c'est trop facile de dire qu'un enfant ne sait pas lire ou écrire , il y'a aussi l'interaction familiale , on peut tous apprendre et a n'importe quel âge et encore heureux .
a écrit le 04/10/2012 à 0:23 :
Article de fond ! Si BIC s'y met, c'est que le concept de tablette est "jetable"... OK, je sors.
a écrit le 03/10/2012 à 23:47 :
ok pour tablettes mais francaises alors >> Archos. Car c est purement scandaleux d avoir acheté apple aux correziens,
Réponse de le 04/10/2012 à 15:09 :
jaloux :p
Réponse de le 26/10/2012 à 20:59 :
Pourquoi Ipad qui est plus cher ?
Et pourquoi pas Archos qui est français et moins cher ?
Par snobisme ?
Par manque de connaissance technique ?
Parce que c'est français ?
Ne serait-ce que pour la balance commerciale !
a écrit le 03/10/2012 à 22:41 :
Article à la morale limpide. Belgique, Suisse, Royaume_Uni, Turquie, Corée du Sud, Inde, Burkina Faso, mais aussi Allemagne, Hongrie, Japon, Canada, Etats-Unis, etc... s'équipent tandis que la France réfléchit (ce qu'elle fait le mieux, surtout dans un miroir) et engage quelques milliers d'enseignants supplémentaires, histoire de démontrer une fois pour toutes : 1°) que le plein emploi est bien le credo du Socialisme; 2°) que la quantité - par principe éthique - prime toujours sur la qualité; 3°) qu'aucun train ne sera jamais assez en retard; 4°) que la patrie du Minitel n'a de leçon à recevoir de personne.
a écrit le 03/10/2012 à 22:18 :
Tous les ans on fait acheter 150? et 10kg de bouquins aux gamins, histoire de leur flinguer le dos avec des manuels à 80% inexploités et inrevendables parce que comme par hasard on va changer une virgule au programme l'année d'après...
Un kindle par exemple coute le même prix, peux faire toute la scolarité en étant mis à jour régulièrement, et pèse 170g
Un iPad par contre c'est de la connerie pure, toute cette puissance n'a aucun intérêt, c'est une somme astronomique pour bon nombre de parents, un OS verrouillé de partout pour balayer d'emblée la concurrence, et surtout ce genre d'écran n'est pas fait pour avoir le nez collé dessus toute la journée.

Quoi qu'il en soit le monde change, aujourd'hui toutes les informations sont accessibles de partout en un claquement de doigt, se cramponner aux livres et au par c?ur c'est refuser d'accepter qu'aujourd'hui plus que jamais nous n'avons pas besoin de têtes bien pleines mais de têtes bien faites.
Réponse de le 03/10/2012 à 23:15 :
Je suis d'accord avec AL , avec un détail prés le kindle ne coûte pas le même prix , il est 50 % moins cher
le nouveau kindle fire en 7 pouces 159 ?
ipad ancien 9.7 pouces 400 ?
ipad nouveau 489 ?

certes ipad est plus grand mais aussi plus facilement "volable"
7 pouces cela rentre dans la grosse poche d'un blouson

Mais à 490 ? , on n'a pas un pc avec écran ? avec des données que l'on peut transporter via clef usb ou adresser par mail ?
Quel intérêt d'une tablette ?
Réponse de le 04/10/2012 à 0:01 :
Tout à fait d'accord, ce d'autant qu'il sera facile à l'administration de fournir des contenus gratuits (comme les grands textes littéraires, des visites de musées virtuels qui sont déjà gratuites pour les enfants etc...), et permettra de faire baisser les coûts non seulement pour les familles (livres, manuels, papeterie) mais pour le contribuable en réduisant l'empreinte carbone de l'Ed Nat... Que font les verts? ;-)
Réponse de le 04/10/2012 à 23:50 :
En terme de système fermé, passer d'Apple à Kindle c'est tomber de Charybde en Scylla. Le terme adéquate serait "liseuse". Toutefois, ce n'est pas du tout la même utilisation : la liseuse pourrait remplacer les manuels mais en aucun cas permettre des exercices interactifs et des corrections plus rapides des tests, comme décrit dans l'article.
a écrit le 03/10/2012 à 21:35 :
Oh... comme c'est étonnant... Encore une petite piqure de rappel de l'essentialité incontournable des produits à la pomme... Vous n'en avez pas marre? Et soit dit en passant, je ne vois pas bien en quoi la transmission des savoirs en est améliorée. Si encore on en profitait pour faire sauter les monopoles éducatifs, régler les problèmes (si chers aujourd'hui à l'écologie) de gaspillage induits par la concentration de déplacements dûs à l'existence de lieux d'enseignement si mal positionnés et si peu adaptables. Mais non. Rien de tout ça. Quel avantage peut-il y avoir en termes d'apprentissage, à maitriser un OS pour en changer dans quelques années, alors qu'une langue est pérenne? Aucun.
a écrit le 03/10/2012 à 20:09 :
Aux USA 1 million d'écoliers ont équipés de tablettes.

Comment cela se passe t il? cela me semble plus interessant à creuser que ce qui se passe à Blankenberge !
a écrit le 03/10/2012 à 19:53 :
alors durée de vie de ipad 2 - 3 ans , pour info le support de ipad 1 est arrête
prix 400 - 600 ?
Archos 250 ?

Mais bon le patriotisme des entreprises c'est valable pour les entreprises , les salariés mais pas pour l"état !
C'est vrai qu'un écran rétina , un processeur A6 c'est nécessaire pour utiliser un logiciel éducatif , c'est un minimum ..


Réponse de le 19/01/2013 à 12:06 :
un Pc , c"est encombrant et compliqué
Un Kindle; c'est limité: quelques applications et les livres
Seul iPad a le bonheur de marier un contenu adapté à l'enseignement à un produit adapté à l'écolier : L'iPad mini va faire un malheur !!!
Car il a les Podcasts gratuits, les livres gratuits, les jeux éducatifs, les logiciels éducatifs, les programmes éducatifs universitaires

Steve Job avait proposé de construire une usine Apple en Lorraine mais on avait dit NON !
Pourquoi a t on choisi le coq comme symbole de la France ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :