Mounir Mahjoubi lève le voile sur le "Next40", le CAC 40 de la French Tech

 |   |  364  mots
Nous croyons profondément que le futur est entre les mains d'entreprises qui portent des valeurs, défend Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique.
"Nous croyons profondément que le futur est entre les mains d'entreprises qui portent des valeurs", défend Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique. (Crédits : Reuters)
Annoncé lors du CES de Las Vegas en janvier, le prix "Next40" prend forme. Il vise à mettre en avant sur la scène internationale 40 jeunes pousses françaises en hyper-croissance et à "impact positif sur la planète et les humains". Les startups ont jusqu'au 15 mars pour candidater.

La French Tech va avoir des airs de CAC 40. Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique, a lancé vendredi 22 février la procédure de sélection du prix "Next40". Annoncé en janvier au CES de Las Vegas, ce concours vise à mettre en avant 40 jeunes pousses françaises en hyper-croissance. Ce prix doit être renouvelé tous les ans.

« L'objectif du Next40 est de valoriser sur la scène internationale des pépites qui ont le potentiel d'être des "entreprises stars" de demain. Nous croyons profondément que le futur est entre les mains d'entreprises qui portent des valeurs et le Next40 ne fait qu'anticiper cette exigence »affirme dans un communiqué de presse Mounir Mahjoubi.

Au-delà d'une simple croissance robuste, les startups sélectionnées doivent avoir "un impact significatif sur la planète et les humains". Cet impact positif sera notamment apprécié à travers « la promotion d'une croissance verte et la préservation de l'environnement, l'inclusion sociale, l'amélioration de la santé (...) ou encore la contribution à l'expression et la préservation des libertés », liste le site de la French Tech. Les startups gagnantes bénéficieront d'une grande médiatisation et d'une participation à des événements nationaux et internationaux, selon le secrétariat au numérique.

Appartenir au Pass French Tech... Ou justifier d'une hyper-croissance

Pour être éligibles au Next40, les startups doivent être des entreprises du Pass French Tech (promotion 2018-2019). Lancé en 2014, le Pass French Tech est un programme national destiné aux startups en hyper-croissance pour les aider à grossir et à s'internationaliser en leur simplifiant les démarches administratives. En ligne de mire : favoriser l'essor de futures licornes françaises, alors que l'Hexagone reste à la traîne derrière la Grande-Bretagne.

À défaut d'appartenir au Pass French Tech, les startups doivent justifier d'une hyper-croissance en justifiant plus d'un million d'utilisateurs et/ou en ayant levé plus de 10 millions d'euros sur les deux dernières années. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 15 mars. Les lauréats seront sélectionnés par « un jury composé de personnalités indépendantes issues de l'écosystème entrepreneurial et d'acteurs engagés dans le domaine de "l'impact"», selon le communiqué de presse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2019 à 11:26 :
Iten micro batterie, Kalray processeur etc ........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :