Startups : le champion de la pub mobile Adikteev lève 10 millions d'euros pour s'internationaliser

 |   |  380  mots
Les trois cofondateurs d'Adikteev
Les trois cofondateurs d'Adikteev (Crédits : D.R)
Adikteev est le premier investissement du fonds français Ring Capital, créé en 2017 pour aider des pépites de la French Tech à s'internationaliser.

Jolie première pour Ring Capital. Ce nouveau fonds français, lancé en fin d'année dernière par Geoffroy Bragadir et Nicolas Celier, annonce mercredi 14 février son tout premier investissement, de 10 millions d'euros, dans Adikteev, pépite française de l'Ad Tech (technologies dans la publicité) qui se rêve un destin à la Criteo ou Teads, autres fleurons tricolores du secteur.

Ciblage publicitaire sur mobile

Mené avec les investisseurs historiques de la société, les français ISAI (BlaBlaCar) Ventech (StickyAds) et BNP Paribas Développement, ce deuxième tour de table (après 1 million d'euros en octobre 2014) doit permettre à la plateforme de ciblage publicitaire sur mobile d'accélérer son internationalisation, notamment aux Etats-Unis, de renforcer sa recherche et développement (R&D) et de poursuivre sa stratégie d'acquisition (après MotionLead mi 2015 et Trademob en janvier 2017).

Créée en 2012 à Paris par Emilien Eychenne, Frédéric Leroy et Xavier Mariani, Adikteev combine des algorithmes maison d'intelligence artificielle, du big data et sa technologie d'affichage pour optimiser le marketing mobile de ses 500 clients dans le monde. Leurs développeurs peuvent créer campagnes publicitaires programmatiques sur-mesure.

Basée à Paris, Berlin, New York et San Francisco, la société a diffusé plus de 10.000 campagnes à travers le monde. Mais Adikteev évolue dans un secteur très concurrentiel, d'où la nécessité de booster son développement commercial aux Etats-Unis.

Ring Capital fait le pari des entreprises en hyper-croissance

Lancé fin décembre 2017, Ring Capital dispose d'un premier véhicule d'investissement de 140 millions d'euros. AG2R La Mondiale, Bpifrance dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA) via le fonds MultiCap Croissance, Bred, Danone et Tikeheu Capital, qui prend une participation de 25% au sein de la société de gestion, font partie de ses principaux investisseurs.

Ring Capital compte dépenser ce trésor de guerre en signant des tickets compris entre 1,5 et 14 millions d'euros, dans des startups françaises en hyper-croissance, souvent rentables et en quête d'internationalisation. Pour les aider, le fonds s'appuie notamment sur un réseau de 75 champions de la tech française, qui mettront leur expérience et leur réseau au service des startups du portefeuille. Parmi eux figurent Morgane Sézalory (Sézane), Hugues Le Bret (Compte-Nickel) et Thierry Petit (Showroomprivé).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :