Startups : la plateforme data des grands groupes ForePaas lève 8,5 millions d'euros

 |   |  584  mots
Spécialisée sur le marché de la data science depuis 2014, la startup parisienne annonce ce jeudi son premier tour de table institutionnel, une Série A de 8,5 millions.
Spécialisée sur le marché de la data science depuis 2014, la startup parisienne annonce ce jeudi son premier tour de table institutionnel, une Série A de 8,5 millions. (Crédits : ForePaas)
Adoptée par Total, Havas, SNCF, Saint-Gobain ou encore les Cinémas Gaumont Pathé, la plateforme de data science parisienne ForePaas lève 8,5 millions d'euros pour convaincre d'autres grands groupes en France et à l'international de mieux tirer profit du trésor de leurs données.

Comment valoriser le trésor des données -internes, externes- détenues par les grands groupes ? La question devient de plus en plus centrale dans l'ère de l'intelligence artificielle, nouvelle étape de la révolution numérique. "Avoir de la data, c'est bien ; savoir la maîtriser et l'utiliser de manière intelligente pour trouver de nouveaux relais de croissance, c'est mieux", explique Paul Sinaï, le co-fondateur, Pdg et directeur technique de ForePaas.

Spécialisée sur le marché de la data science depuis sa création en 2014, la startup parisienne annonce ce jeudi son premier tour de table institutionnel, une Série A de 8,5 millions. Une somme réunie auprès de trois fonds français, Elaia Partners (connu pour ses investissements dans Sigfox, Teads, OpenIO), Hi Inov (Famoco, Allocab) et le plus discret Calao Finance.

Data-visualisation, analyse prédictive et intelligence artificielle

ForePaas commercialise une plateforme dans le cloud qui promet à ses clients l'accélération et le déploiement à grande échelle de leurs projets data, Compatibles avec la plupart des hébergeurs (OVH, Amazon Web Services, Microsoft Azure...), la startup se distingue aussi en permettant aux clients de garder la maîtrise de leurs données, en leur garantissant la portabilité de l'intelligence issue de l'analyse des données, au cas où ils changeraient de prestataire.

Pour se distinguer, la startup mise sur l'intégration facile de sa solution, et le large éventail de possibilités qu'elle offre à ses clients. La plateforme peut analyser et exploiter des données quelle que soit leur nature ou leur source (big data, IoT, open data...) et quel que soit l'utilisateur final (des hommes ou des machines). Elle permet en outre de monter "en un temps record" des projets data au niveau industriel, c'est-à-dire en les déployant à très grande échelle, sur des centaines de milliers voire des millions d'utilisateurs.

Ses clients sont donc des grands groupes à la recherche d'agilité dans la gestion de leurs données, à l'image de Total, Havas, SNCF, Les Cinémas Pathé Gaumont ou encore Saint-Gobain. Ils payent un abonnement annuel en fonction de la donnée consommée et stockée, qui peut donc aller de "quelques milliers à quelques millions d'euros". La plateforme leur permet de monter rapidement et à grande échelle des projets de dataviz, d'analyse prédictive et d'intelligence artificielle", explique Paul Sinaï.

Déploiement en Europe et aux Etats-Unis

Les usages sont multiples. Les Cinémas Pathé Gaumont s'en servent pour effectuer de l'optimisation opérationnelle en temps réel : compréhension et gestion des flux de visites, prédiction de l'usage des salles, analyses sur l'impact des bandes-annonces des films... D'autres clients l'utilisent pour gérer un service d'analyse en temps réel de la consommation énergétique, la détection de fraudes ou de fuites, ou encore pour tirer des enseignements en croisant les data internes avec des données publiques comme la variation des cours sur les marchés financiers. L'intelligence artificielle, "brique fondamentale" de la technologie de ForePaas, est amenée à jouer un rôle de plus en plus important dans les services fournis.

Les 8,5 millions d'euros récoltés serviront pour passer de 40 à 80 employés environ en 2018, en respectant les équilibres en place : la moitié pour la R&D afin d'améliorer la technologie, l'autre moitié en forces commerciales. ForePass, qui a ouvert un bureau à San Francisco en 2017, compte aussi poursuivre son expansion internationale au reste de l'Europe, tout en renforçant son implantation sur le marché américain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2017 à 20:16 :
Donc si vous êtes clients de la SNCF, vos données personnelles seront vendues en loucedé à Total, Havas, SNCF, Saint-Gobain ou encore aux Cinémas Gaumont Pathé... Lesquels les revendront à Dieu sait qui, des assureurs, des banquiers, des partis politiques, des groupes terroristes.

Et vous ne comprendrez pas pourquoi vous recevez tant de mails de sollicitations qui polluent votre BAL, et autant de démarcheurs téléphoniques importuns.

Merveilleux...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :