Co-construire la mobilité innovante en vue des Jeux olympiques et paralympiques 2024

Les membres associés et les lauréats de l'appel à innovations mobilités « Jeux olympiques et paralympiques 2024 » se réunissent, le 21 septembre, avec les acteurs des transports, pour partager leur vision, nouer des contacts, partager les clés de réussite en vue de faire des Jeux la vitrine de l'innovation - et des ambitions françaises. Les drapeaux seront de toutes les couleurs en 2024, mais c'est le vert qui dominera !

4 mn

(Crédits : DR)

Des rendez-vous d'affaires, des tables rondes, des ateliers, en présentiel et en distanciel, accompagnés d'applis interactives  : la journée organisée par le ministère de la Transition écologique, portée Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué, chargé des Transports, le 21 septembre, sera dense. Son but est triple. Il s'agit, pour les 400 participants inscrits, d'enrichir leur vision d'une mobilité innovante et durable, de partager leur point de vue avec d'autres acteurs du secteur et de recueillir des données afin de peaufiner leur stratégie. Ils auront accès à des informations législatives et réglementaires, aux orientations choisies par les pouvoirs publics en matière de transition écologique et solidaire, à des informations techniques, aussi, concernant les infrastructures de transport et les matériels disponibles. Tous les participants regarderont dans la même direction : celle de l'innovation, aussi bien environnementale, avec une mobilité plus propre et plus efficace, que technologique ou sociale, en privilégiant l'accessibilité pour tous, l'inclusion, la santé et le bien-être.

Agir sur le terrain

Au-delà de la vision, il s'agira d'être dans le concret. Dans ce domaine, tous les lauréats de l'appel à innovations mobilités « Jeux olympiques et paralympiques 2024 » seront à la manœuvre. Les uns pour décrire leurs avancées en matière de transport fluvial, du dernier kilomètre ou de l'accompagnement de nouvelles habitudes, dont l'usage du vélo, les autres pour démontrer les progrès en matière d'accessibilité pour tous, d'aucuns encore pour parler biomimétisme, tech et intelligence artificielle au service de la mobilité de demain - et déjà d'aujourd'hui.

Les pitch des lauréats auront également pour but de renforcer leur réseau, d'envisager des partenariats, voire de poser les premiers jalons pour lever des fonds et faire en sorte que leurs innovations soient mises au point, testées, puis déployées à l'occasion des Jeux, et au-delà. Il s'agit en effet de créer un nouvel écosystème - de peindre un nouveau paysage, même - qui embrassera tout le territoire, celui d'une France qui porte l'ambition d'être à la pointe des mobilités durables à horizon 2024, pour le bien-être de tous ses citoyens.

Reconnaître les lauréats

« Nous avons rendu publique la liste des lauréats de l'appel à innovations mobilités « Jeux olympiques et paralympiques 2024 » en plein confinement, se souvient Claire Baritaud, directrice de la Mission Innovation, Numérique et Territoires, en charge de la préfiguration de l'Agence de l'Innovation pour les Transports, à la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer. Nous voulons, avec cette journée de débats et de networking, faire connaître les innovations de nos lauréats et faire reconnaître leur investissement, aussi bien en R&D qu'en temps, en matière grise et en enthousiasme ». Bien sûr, elle ne sera satisfaite que si tous les acteurs présents repartent avec « un carnet d'adresses rempli », de façon à trouver des relais - des financeurs, pour mener à bien des projets encore en gestation, des partenaires, afin de lancer des expérimentations sur des territoires et d'autres professionnels qui pourraient les accompagner dans le développement, la commercialisation et l'exportation de ces technologies. Outre les lauréats, ajoute Claire Baritaud, « nous avons aussi invité les finalistes. Ils auront ainsi eux aussi l'occasion de faire valoir leur savoir-faire. Nous sentons d'ailleurs qu'il y a tout un vivier qui ne demande qu'à se développer. Et les enjeux environnementaux sont tels que ce vivier, déjà large, en France, en matière de mobilités innovantes et durables, doit être cultivé et accompagné. »

Nouveau monde

La France, par le choix de ses autorités et l'innovation de ses acteurs économiques, veut être pionnière dans la lutte contre le réchauffement climatique et la mobilité est au cœur de cette stratégie. Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024  constitueront donc une vitrine pour ces nouvelles mobilités. Mais ils seront bien plus que cela. Ils marqueront l'ouverture vers un nouveau monde.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les tables rondes, ateliers et conférences seront notamment retransmises en direct sur le compte Twitter de France Mobilités et sa chaîne Youtube

Pour plus de renseignements : https://rencontresjop2024.francemobilites.fr

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés