Intelligence artificielle : Terminator, le retour pour de vrai ?

 |   |  1164  mots
Des armées travaillent à des unités robotisées encore sous tutelle humaine, dernier stade avant l’autonomie complète à la Terminator.
Des armées travaillent à des unités robotisées encore sous tutelle humaine, dernier stade avant l’autonomie complète à la Terminator. (Crédits : [TERMINATOR/ORION PICTURES])
La course à l'armement des grandes puissances dans le domaine de l'intelligence artificielle inquiète sur la part laissée à l'humain dans la décision. D'autant que les experts ne savent pas quand l'IA sera complétement explicable.

L'intelligence artificielle (IA) sera-t-elle le cauchemar de l'humanité... ou bien un « outil » au service de l'Homme qu'il saura pleinement maîtriser ? Trois mots-clés définissent une IA dite de confiance : explicabilité a posteriori ou en temps réel, validité (preuve de sa sûreté de fonctionnement) et, enfin, responsabilité (comportement légal et éthique). Le monde en est loin. Très loin. Car, au-delà des innovations techniques et technologiques, les questions du contrôle et de l'explicabilité de l'IA restent toujours posées à ce jour au moment où les grandes puissances se livrent pourtant à une course à l'armement dans ce domaine (États-Unis, Chine, Russie...).

« Celui qui maîtrisera l'intelligence artificielle dominera le monde » , a bien déclaré le président russe, Vladimir Poutine. Tout le monde a évidemment en tête les très redoutables Sala (Systèmes d'armes létaux autonomes), plus communément appelés robots tueurs. Les forces américaines, chinoises et russes travaillent déjà à l'intégration d'unités robotisées armées, des systèmes armés autonomes mais encore sous tutelle humaine. Soit le dernier stade avant l'autonomie complète, style Terminator.

Des expérimentations que...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2019 à 20:43 :
Si vous voulez montrer votre intelligence, débarrassez moi de ce truc noir et rouge et rond particulièrement stressant.
a écrit le 29/08/2019 à 16:30 :
L'adjectif politique n'a jamais rimé avec intelligent
a écrit le 29/08/2019 à 9:13 :
La classe dirigeante fait la guerre pour ses seuls intérêts financiers, si les robots font la guerre seuls cela ne pourra pas être pour une raison pire.
a écrit le 28/08/2019 à 13:13 :
Explicabilité à postériori ou en temps réel : expliquez moi pourquoi la france à participer à l'attaque de l'irak qui ne faisait que récupérer un territoire arbitrairement découpé par les anglo saxons alors que c'était le partenaire majeur de la france.

Expliquez nous ce qu'à couté à la france la destruction d'Osirak, puis de l'irak.

Expliquez nous comment deux, trois, dix? coreligionnaires ont pris le controle de l'état francais pour mener une guerre en serbie, en lybie etc... Etats hostile à un etat tiers auquel tous les developpements guerriers de ces 40 dernières années sont liés ce qui se voit comme un éléphant au milieu d'une impasse mais que personne n'a le droit d'évoquer ?

Explicabilité à postériori ou en temps réel : expliquez moi pourquoi la france à participer à l'attaque de l'irak qui ne faisait que récupérer un territoire arbitrairement découpé par les anglo saxons alors que c'était le partenaire majeur de la france.

Expliquez nous ce qu'à couté à la france la destruction d'Osirak, puis de l'irak.

Expliquez nous comment deux, trois, dix? coreligionnaires ont pris le controle de l'état francais pour mener une guerre en serbie, en lybie etc... Etats hostile à un etat tiers auquel tous les developpements guerriers de ces 40 dernières années sont liés ce qui se voit comme un éléphant au milieu d'une impasse mais que personne n'a le droit d'évoquer ?

responsabilité : légale et éthique, comment justifier notre immixtion permanente dans les guerres proche orientales sachant que contrairement aux us nous n'avons aucun retour sur "investissement" ? immixtion qui a provoqué des centaines de mort civile sur le territoire francais !
Comment est ce justifiable ? un playground pour militaire ?

Il y a moins à craindre d'une machine que d'une machination...
a écrit le 28/08/2019 à 10:42 :
A l'évidence, ce qui manque le plus en terme d'intelligence artificielle législative à ce monde, vu l'incompétence volontairement affichée par les politiques en terme de démographie contrôlée en rapport des ressources locales et planétaires (voir la dépendance vénézuélienne à l'extérieur, et pas que...), c'est un contrôle étroit des naissances et de la surpopulation délirante en maintes parties du globe, associé à un manque d'éducation des jeunes, et surtout des jeunes filles sur la capacité à se décréter stériles quand nécessaire avec des DITS EUS ciblés !
En EU déjà, où l'enseigne-t-on comme pouvoir intérieur quantique des plus efficaces, y compris d'autoguérison..., tel que je me le suis prouvé deux fois, pour une paralysie accidentelle totale, une vertèbre enfoncée, et plus tard en canicule, pour affirmer se guérir une inflammation intestinale généralisée ???
Arrêtons de ne dévoiler que le pire, la planète attend de nous servir pour faire venir la pluie sous affirmations suffisamment répétée..., car notre survie même dépend de notre sortie d'un matérialisme débridé guère réaliste !§!
a écrit le 28/08/2019 à 9:26 :
votre cerveau a 100 milliards de neurones et y a peu de choses qu'on arrive a expliquer, y compris dans les prises de decision ( quel neurone a ete active, hein?)
et ca ne pose de pbs a personne
en ai, un reseau convolutif, ca peut avoir des dizaines de millions de parametres en reconnaissance visuelle, sauf que le nombre d'exemple a apprendre est restreint, et les temps d'apprentissage prohibitifs et couteux
et au passage la deuxieme guerre de l'ai a deja commence
aka ' comment leurrer les systemes intelligents en face, et le pire c'est que ca marche ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :