Twitter valorisé 7 milliards de dollars ?

 |   |  189  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Twitter, le site de "micro-blogs", qui permet à l'utilisateur d'envoyer gratuitement de brefs messages, serait en passe de finaliser une opération financière pour lever des centaines de millions de dollars, ce qui porterait sa valorisation à 7 milliards de dollars, soit près du double de sa valorisation de décembre dernier.

Twitter continue de recueillir des fonds. Le site serait en discussion avec des investisseurs pour recevoir des centaines de millions de dollars, selon le Wall Street Journal. L'opération financière qui pourrait être finalisée permettrait à Twitter d'être valorisé 7 milliards de dollars, soit le double de sa valorisation estimée en décembre.

Fin 2010, en effet, Twitter avait annoncé avoir levé des financements "importants" auprès d'un groupe d'investisseurs qui, d'après un site d'informations spécialisées, portaient sa valorisation totale à quelque 3,7 milliards de dollars. Le fonds Kleiner Perkins Caulfield Byers était le principal acteur de cette opération, apportant par la même occasion "une équipe expérimentée dans l'Internet, le mobile et les plates-formes sociales". Le total des fonds levés atteignait 200 millions de dollars, selon le site d'informations spécialisées All Things Digital.

Twitter , fondé en 2006, a annoncé la semaine dernière que quelque 200 millions de messages paraissaient sur ses pages chaque jour, contre seulement 65 l'an dernier. Selon une étude publiée par le centre de recherche Pew, 13% des adultes américains utilisent Twitter contre un peu plus de 8% en novembre 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2012 à 2:45 :
Voulant savoir quel type d'entreprise était Twitter pour engager des traducteurs NON PAYÉS partout dans le monde pour traduire leur site Web. J'ai consulté Wikipedia et trouvé une note en bas de page (la note 51) renvoyant à votre article.

... donc, Twitter n'est pas un organisme de bienfaisance ou communautaire ou encore «sans but lucratif» n'est-ce pas? Quand même, au nombre d'employés que Twitter compte, ceux-ci ne peuvent pas tous travailler pour le «glamour», me suis-je dit...(Voir leur site... ingénieurs, informaticiens, etc. etc. on y trouve une multitude de professions et de métiers!)

Pourquoi faire appel à des bénévoles (volontaires) pour traduire leur site dans toutes les langues? Est-ce les seuls professionnels que Twitter s'autorise à faire travailler gratuitement??? Bref, je trouve leur manoeuvre de création d'un Centre de traduction pour exploiter des nouveaux diplômés universitaires ou n'importe qui se «débrouille» en traduction ou encore monsieur et madame tout le monde bilingues sans formation ou expérience pertinente du métier est inacceptable de la part d'une aussi riche entreprise!! C'est ce qu'on appelle un abus de «crowdsourcing» en chinois...
Sans parler du TORT QU'ILS FONT à notre profession - à la détériorisation de la qualité des langues (voir le Forum de leur Centre de traduction... les traductions passent au vote pour être acceptées (!!!?), le + de votes = approbation...) - à la baisse des tarifs des traducteurs engendrée par conséquent. Bref, à la dévalorisation et à la baisse de reconnaissance du difficile travail des traducteurs sérieux et professionnels!

Suggestion à l'auteur de l'article ou à La Tribune:
Un article sur le CHEAP LABOUR par de richissimes entreprises tel TWITTER, par exemple.

Une traductrice d'outre-mer
a écrit le 07/07/2011 à 11:53 :
Donc 5 miliards apres une semaine de cotation potentielle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :