Facebook a diffusé en mode public les conversations privées de 14 millions de ses membres

 |   |  267  mots
(Crédits : THOMAS WHITE)
Selon Facebook, le bogue de logiciel a duré 10 jours en mai, pendant lesquels tout un chacun pouvait consulter les messages privés de millions d'utilisateurs sans qu'à aucun moment ces derniers n'en soient avertis. Le problème viendrait d'un "blocage" du sélecteur d'audience.

Facebook vient d'avertir que 14 millions d'utilisateurs d'un bug logiciel qui faisait partager en public, avec tout le monde, les informations qu'ils croyaient avoir destiné à leurs seuls amis ou à des cercles restreints bien définis, a écrit le site Recode hier après-midi.

Erin Egan, la responsable de la vie privée du réseau social, explique ainsi la panne:

"Nous avons récemment trouvé un bug qui suggérait automatiquement l'affiche en mode public lorsque certaines personnes créaient leurs messages Facebook. Aujourd'hui, nous avons commencé à prévenir les 14 millions de personnes touchées - et à leur demander de revoir tous les messages qu'ils ont publiés pendant cette période. Pour être clair, ce bug n'avait pas d'impact sur ce que les gens avaient posté auparavant, et ils pouvaient toujours choisir leur public destinataire comme ils l'ont toujours fait."


Selon Facebook, ce bogue de logiciel qui a duré 10 jours en mai a permis à tout un chacun de consulter les messages privés de millions d'utilisateurs sans qu'à aucun moment ils n'en soient avertis.

Un "blocage" du sélecteur d'audience

Le problème vient du "sélecteur d'audience" que Facebook met à disposition de ses utilisateurs pour choisir ceux qui verront leurs messages ; Facebook explique que ce paramètre est "collant", ce qui signifie que le dernier choisi devient et reste la valeur par défaut jusqu'à ce qu'il soit mis à jour manuellement.

Facebook avoue être incapable à l'heure actuelle de dire combien de ces 14 millions de personnes ont pu envoyer des messages à des amis sans se rendre compte qu'ils partageaient cette information avec un public beaucoup plus large.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2018 à 12:51 :
Ne jamais oublier que sur Facebook, c'est vous et vos données "le produit."

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :