Twitter : les comptes suspendus seront peut-être de nouveau autorisés par Elon Musk

Elon Musk, le nouveau patron de Twitter a lancé un sondage mercredi pour autoriser ou non les comptes suspendus. Cette nouvelle proposition du milliardaire américain fait suite à une série de réformes entamées sur le réseau social pour qu’il devienne moins contrôlé et plus laxiste sur les règles imposées aux utilisateurs.
Elon Musk envisage de réintégrer les comptes twitter bannis
Elon Musk envisage de réintégrer les comptes twitter bannis (Crédits : DADO RUVIC)

Nouvel épisode dans la série Elon Musk à la tête de Twitter. Le milliardaire qui a pris le contrôle du réseau social le 27 octobre pour 44 milliards de dollars a demandé dans un tweet s'il devait autoriser à nouveau les comptes suspendus de la plateforme. « Est-ce que Twitter devrait offrir une amnistie générale aux comptes suspendus, tant qu'ils n'ont pas enfreint la loi ou envoyé des spams de façon scandaleuse ? Oui/Non », a-t-il écrit sur Twitter. Le nouveau patron aux 118 millions d'abonnés sur le réseau social a obtenu des réponses positives de plus d'un million de comptes en à peine deux heures.

Un nouveau patron très libertarien

Ce n'est pas le premier coup d'éclat d'Elon Musk. Samedi 19 novembre, le milliardaire a déjà ré-autoriser l'ancien Président Donald Trump à revenir sur le réseau social à l'oiseau bleu dont il avait été banni en janvier 2021 après l'assaut du Capitole à Washington.

Pour prendre cette décision, Elon Musk avait déjà sondé la twittosphère. 15 millions de comptes avaient répondu à son sondage dont 51,8% pour le oui. Le milliardaire avait alors déclaré : « Le peuple s'est exprimé. Trump va être rétabli ».

Le patron de Tesla et SpaceX, très grand producteur de tweets, avait justifié sa volonté de racheter Twitter par le fait qu'il voit ce réseau social comme la « place publique numérique » essentielle à la démocratie dans le monde. Pour Elon Musk, Twitter était trop restrictif à l'égard des contenus des utilisateurs. Ce dernier a alors décidé de renvoyer une grande partie des employés de la plateforme. Le 28 octobre, lors du premier jour d'Elon Musk à la tête de Twitter, le réseau social à l'oiseau bleu comptait dans ses effectifs 7.400 employés dans le monde et 5.500 contractuels (ces derniers s'occupant en grande partie de la modération). Lundi 21 novembre, il ne restait que 1.000 employés sur 7.400, et 1.100 contractuels sur 5.500. Soit une purge de 6.400 personnes du côté des employés (-86% des effectifs), et de 4.400 personnes du côté des contractuels (-80%). Le tout en seulement 23 jours.

Twitter en mauvaise posture

Cette nouvelle politique du réseau social ne plaît pas à tout le monde. De nombreuses marques comme Général Motors, United Airlines, Dyson ou encore Mazda ont annoncé la fin de leurs publicités sur Twitter. Problème, le réseau d'Elon Musk dépend à 90% des revenus publicitaires.

Pour éviter une fuite massive des annonceurs, l'entrepreneur leur a proposé de ne pas prendre de décision sur le rétablissement des comptes bannis de Twitter avant la création d'un « conseil de modération des contenus avec des points de vue très divers ».

Mais le milliardaire est finalement revenu sur son choix en twittant mardi qu'« une large coalition de militants sociaux et politiques était d'accord pour ne pas essayer de tuer Twitter en asséchant nos recettes publicitaires à cette condition (...) ils ont rompu l'accord ».

Les choix brusques et spectaculaires d'Elon Musk sont souvent pointés du doigt par les internautes et les médias. Mais le milliardaire préfère ironiser sur les critiques qui lui sont envoyées à coup de memes (images parodiques), d'émoticônes, de provocations, d'attaques personnelles et de pirouettes. « Avec le temps, à mesure que nous traçons notre chemin vers la vérité, Twitter va gagner la confiance des gens », a-t-il par exemple tweeté mercredi. Elon Musk est donc sûr de ses décisions, même si chaque nouveau changement dans les règles du réseau social risque de menacer la pérennité de la plateforme.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 25/11/2022 à 8:43
Signaler
Enfin je pense que nous sommes nombreux à nous demander comment et pourquoi surtout twitter arrive à tourner avec les 3/4 des salariés licenciés ? Ce serait vraiment interessant que vous vous penchiez sur ce phénomène. Parce qu'on se doute qu'il fonc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.