Les secrets des ambitions mondiales d’Amazon

 |   |  1635  mots
Jeff Bezos, le patron de la firme américaine, n'entend pas freiner ses conquêtes, ciblant ainsi les marchés indiens et chinois, et leur milliards de potentiels clients.
Jeff Bezos, le patron de la firme américaine, n'entend pas freiner ses conquêtes, ciblant ainsi les marchés indiens et chinois, et leur milliards de potentiels clients. (Crédits : Matt Winkelmeyer/Getty Images for wired25 / AFP)
Ces deux dernières années, le géant américain du commerce en ligne a poursuivi sa stratégie globale en multipliant les acquisitions dans des secteurs aussi variés que le cloud, la distribution bio ou la santé.

Pas moins de 17 milliards de dollars (14,9 milliards d'euros). Voici ce que le géant Amazon aurait dépensé en acquisitions ces deux dernières années, réparties sur 17 opérations majeures. De cette période d'achats en nombre se dégagent des tendances claires, révélatrices de la stratégie globale d'Amazon, entre conquête de nouveaux marchés (maison intelligente, santé, nouveaux pays comme l'Inde) et consolidation de sa position dominante dans l'e-commerce ou encore le cloud.

Razzia sur le «cloud» pour tenir à distance Microsoft et Google

Précurseur dans les services cloud pour les entreprises, le géant a rapidement placé sa filiale Amazon Web Services en pole position. En 2018, AWS a réalisé 25,6 milliards de dollars de chiffres d'affaires (22,7 milliards d'euros, soit plus de 10 % du chiffre d'affaires du groupe) et s'approprie près de la moitié du marché mondial, loin devant Microsoft Azure et Google Cloud Platform. Mieux encore, AWS est la poule aux oeufs d'or d'Amazon grâce à ses marges confortables (environ 25 % contre 3 % pour son activité principale d'e-commerce), ce qui dope les profits du groupe.

Précurseur dans les services cloud pour les entreprises, le géant a...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2019 à 16:05 :
Si ne je peux pas répondre au faire supprimer les trollages merci de supprimer mon commentaire, depuis le temps que je le dis j'aimerais bien à ne plus avoir à le dire c'est quand même moi qui fait de loin le plus de concession dans ce bordel, merci.
a écrit le 14/03/2019 à 13:35 :
Il est grand temps de démanteler ces entreprises tentaculaires qui possèdent des moyens colossaux pour étouffer toute concurrence en défiscalisant sans vergogne....
Pour ma part, j’achète sur internet à des entreprises dont le siège est en France et qui ne défiscalisent pas. Ou moins. A force, de concurrence sauvage, elles n'ont pas le choix, et on y perd tous...
a écrit le 14/03/2019 à 10:58 :
A démanteler d'urgence.
a écrit le 14/03/2019 à 8:44 :
Oui rien de bien extraordinaire donc, une société marchande en sommes, pourtant quand on écoute nos médias de masse on a l'impression que les GAFAM ont des plans diaboliques pour envahir le monde.
Réponse de le 14/03/2019 à 12:26 :
Solution simple : ne plus écouter ce que disent les médias de masse. Quand on connait un peu un sujet que les médias abordent, on se dit souvent que les journalistes n'y comprennent rien... Alors...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :