Foot : Al Jazira bien armé sur la Ligue 1 face à Canal Plus

 |   |  874  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe qatari proposera chaque semaine 8 matchs sur 10 dans un seul abonnement, contre deux sur Canal Plus. Le groupe de télé payante français, qui débourse presque 3 fois plus cher, pourra choisir les meilleures affiches, mais pas toutes.

Bertrand Meheut se tue à le répéter. Non seulement Canal Plus a revu à la baisse le prix des droits de la Ligue 1, mais en plus, il conserve le meilleur du championnat de football français. Cette réalité a été fortement nuancée par la Ligue de football professionnel, qui présentait mercredi la répartition des matchs et des magazines entre le groupe Canal Plus et Al Jazira à partir de la saison prochaine.

Huit matchs sur dix sur Al Jazira

Tout d'abord, Al Jazira, qui va lancer ses chaînes début juin BeInSport 1 et en août BeInSport 2, a obtenu les droits de diffusion de 8 matchs sur 10 chaque semaine, dont deux en "premium" : le vendredi soir en prime time et le dimanche à 14 heures. Cinq autres matchs seront diffusés à la fois en multiplexe et en simultané le samedi après-midi à 19 heures. Cette offre vient prendre la place de Foot+, le service de paiement à la séance de Canal Plus, qui donnait accès à 8 matchs le samedi. Contrairement à Canal Plus, qui commercialisait ce service quelque 9 euros par mois, en plus de l'abonnement classique, Al Jazira ne fera pas payer de supplément pour ces matchs et a inclus le tout dans un seul abonnement, qui devrait coûter 11 euros par mois.

L'avantage de la Ligue des Champions

Autre avantage pour Al Jazira, le groupe diffusera de facto le match du club qui a joué en Ligue des Champions le mardi précédent. En effet, la LFP a décidé d'accroître à trois jours la période de repos entre un match européen et un match national. Sur la dernière saison, Lille, Marseille et Lyon ont par exemple joué 9 mardis sur les 18 matchs de poule de Ligue des Champions. Au mieux, grâce à une subtilité de l'appel d'offres, Canal Plus a la possibilité de co-diffuser certains matchs le vendredi soir en même temps que BeInSport.

Canal Plus enrichit son offre... mais sur-communique auprès de ses abonnés

De son côté, Canal Plus, qui a déboursé 420 millions d'euros contre 150 millions d'euros pour Al Jazira, accroît quand même son offre sur ses chaînes, ajoutant au match du dimanche soir un autre match le samedi à 17 heures. « Nous allons accroître la visibilité de la Ligue 1 à partir de la prochaine saison », s'est félicité Stéphane Dor, le directeur marketing de la LFP. Le groupe de télévision payante a aussi plus souvent les meilleurs choix, les 10 plus belles affiches de l'année, comme PSG-OM, et l'exclusivité de 12 matchs de trois équipes de son choix par saison.

Fort de ces arguments, la filiale de Vivendi a commencé à communiquer auprès de ses abonnés, en leur assurant qu'il diffuserait deux des trois meilleures affiches par week-end. Ce qui a valu un rappel à l'ordre de la part de la LFP, qui a écrit à Rodolphe Belmer, le directeur général adjoint de Canal Plus, lui expliquant en substance que la communication du groupe ne correspondait pas au résultat de l'appel d'offres. Le groupe a légèrement modifié son message expliquant qu'il avait les « meilleurs choix » du week-end. Mais là aussi, le message est biaisé, selon la Ligue, dans la mesure où tout dépend de la Ligue des Champions et des multiples subtilités de l'appel d'offres.

La LFP au secours d'Al Jazira

En tout cas, la LFP, qui a tout intérêt à voir réussir Al Jazira, est venu porter secours au groupe qatari face aux attaques portées par voie de presse ou via un intense lobbying exercé auprès de François Hollande, qui a encore récemment répété que le groupe devrait avoir les mêmes obligations en matière de cinéma que Canal Plus, alors même qu'il n'en diffusera pas. La LFP a donc écrit aux patrons de clubs. Extrait de la lettre publiée par Al Jazira sur Facebook.

« Le groupe Canal + se livre à une intense campagne de lobbying qui décrit Al Jazeera comme un acteur irrationnel aux ressources illimitées. Al Jazeera qui n'aurait aucun objectif de rentabilité, déstabiliserait le marché par de folles surenchères. Les montants des droits seraient devenus inaccessibles aux autres acteurs du paysage audiovisuel français, aussi bien payants que gratuits...La survie de Canal + serait même en cause. La réalité est différente. Al Jazeera ne surpaie pas les droits du football. Canal + vise depuis longtemps à écarter toute concurrence sur le marché français afin de réduire durablement ses investissements dans le football et d'augmenter sa marge. C'est une stratégie d'étouffement de la concurrence nationale qui a laissé le champs libre à l'arrivée d'un investisseur étranger. L'investissement de Canal + dans le football est ainsi passé de 600 M? en 2004 à 465 M? en 2008 et 420 M? en 2012 soit une baisse de 30 %. Même constat du côté de l'autre opérateur français, Orange. Lors du dernier appel d'offres en 2011, Orange a renoncé à diffuser la Ligue 1. Son investissement dans le football a été divisé par dix (de 200 à 20 M?). L'arrivée d'Al Jazeera n'est ainsi que la conséquence du désinvestissement des opérateurs français. Ils sont donc mal fondés à s'en plaindre»
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2012 à 18:42 :
Après FREE pour le téléphone portable voici AL JEEZIRA pour le sport à la TV . Bravo . les orange ; SFR ; Bouigues , Canal + se sont bien gavés et bien maintenant il ne vous reste plus qu'a pleurer . A chacun sa mi - temps .
a écrit le 04/05/2012 à 12:52 :
Et quand est-ce qu'on pense au consommateur ? Aujourd'hui et depuis pas mal de temps deja si vous supportez un club et que vous voulez pouvoir voir tous les matchs de ligue 1 de ce club vous êtes obligés de prendre 2 abonnements. Enfin ca s'améliore avant il fallait carrémént prendre un abonnement internet chez Orange (si ca c'est pas de la vente forcée, l'acces internet et le match de foot n'ont rien a voir entre eux). Je ne comprends pas que la ligue tollère ca, les abonnements devraient être commercialisés par équipe.

A bon entendeur.

ELCHI
Réponse de le 23/07/2012 à 15:53 :
je suis d accord avec toi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :