Publicité : Twitter lance en France son offre pour les PME et les TPE

 |   |  331  mots
Twitter indique qu'une entreprise utilisatrice n'est facturée que si des utilisateurs interagissent avec les contenus sponsorisés.  (Photo: Reuters)
Twitter indique qu'une entreprise utilisatrice "n'est facturée que si des utilisateurs interagissent avec les contenus sponsorisés". (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le réseau social propose désormais la création de comptes sponsorisés aux PME et TPE françaises. Jusqu'à présent, en France, la possibilité était réservée aux grandes entreprises.

En France, le service n'était jusqu'à présent ouvert qu'aux grandes entreprises. Mais mercredi, Twitter a annoncé vouloir étendre son offre publicitaire aux PME et aux TPE françaises, qui pourront désormais elles aussi créer des comptes sponsorisés sur le réseau social.

La plateforme publicitaire de Twitter était déjà accessible aux TPE et aux PME aux Etats-Unis depuis avril 2013 et au Royaume-Uni six mois plus tard.

Un outil pour élargir sa présence sur le réseau social

Dans un communiqué, le groupe américain souligne:

"Les solutions sponsorisées de Twitter permettent aux marques d'amplifier leur présence sur la plateforme, tout en maintenant le contrôle de leur message".

Une PME ou une TPE a la possibilité de créer un compte sponsorisé "pour construire une communauté active de followers qui sont influents dans leur secteur d'activité ou sont de potentiels ambassadeurs pour leur entreprise", vante Twitter.

Diverses techniques de ciblage

L'entreprise peut également recourir à des tweets sponsorisés permettant de diffuser son message au-delà de sa base d'abonnés, grâce à diverses techniques de ciblage, fait valoir le groupe.

Les comptes sponsorisés sont suggérés en fonction de la liste des abonnements de chaque utilisateur. Lorsqu'un annonceur sponsorise un compte, un algorithme analyse ses abonnés, pour trouver les autres comptes suivis par ces personnes et ainsi étendre son influence.

Un système de mots-clefs payants

Twitter indique néanmoins qu'une entreprise utilisatrice "n'est facturée que si des utilisateurs interagissent avec les contenus sponsorisés". Le réseau social promet:

"Chacun contrôle ses publicités, détermine son public-cible et, bien sûr, maîtrise son budget".

Pour se rendre plus visibles sur le réseau, les entreprises peuvent également recourir à un système de mots-clefs similaire à celui de Google. Un abonné tapant un mot-clef acheté par une entreprise verra ainsi apparaître le compte de celle-ci. Les termes les plus convoités coûtent le plus cher.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :