Google : le père d'Android vient savourer son succès à Barcelone

 |   |  314  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Andy Rubin, le patron du mobile chez Google, est de passage au Mobile World Congress qui se tient dans la capitale catalane. Android, son système d'exploitation, équipe désormais la majorité des smartphones sur le marché.

C'était l'attraction incontournable de la dernière édition du Mobile World Congress, l'immense stand de Google consacré à son système d'exploitation Android, avec une forêt de robots verts rigolos (son logo), son bar à smoothies gratuit, son toboggan et sa machine à stickers personnalisés pour se faire « Androidifier. » Cette année, Android est tout simplement partout, ou presque, dans le salon : rares sont les constructeurs à ne pas l'avoir adopté, les irréductibles RIM (BlackBerry), Nokia et Apple bien sûr. Idem pour les développeurs d'applications, malgré le rendu souvent moins sophistiqué que sur iPhone. Venu visiter le MWC lundi, Andy Rubin, le fondateur de l'ex start-up Android, rachetée en 2005 par Google, dont il est devenu le directeur de l'activité mobile, n'a pas boudé son plaisir.

Plus de 850.000 appareils activés par jour


« Marcher dans les allées du Mobile World Congress et voir l'écosystème Android en action est très impressionnant » a-t-il confié lundi sur son compte Google+, le réseau social du géant de l'Internet. Il en a profité pour rappelle qu'il y avait plus de 450.000 applications sur la boutique en ligne Android Market, presque autant que sur celle...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2012 à 10:43 :
Pouquoi appelez vous ce type "LE père d'Android" ??? IL ne l'a pas programmé tout seul à ce que je sache ? Et j'imagine même qu'il n'a rien créé du tout, il a juste été patron, c'est tout !!!
a écrit le 28/02/2012 à 0:16 :
Comme quoi le mauvais goût ça se vend ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :