Numericable se pose en leader et moteur de la fibre en France

 |   |  670  mots
Le PDG Eric Denoyer estime que l'ADSL commence à atteindre ses limites techniques... Copyright AFP
Le PDG Eric Denoyer estime que l'ADSL commence à atteindre ses limites techniques... Copyright AFP (Crédits : AFP)
Le câblo-opérateur revendique le titre de numéro un dans le très haut débit, en abonnés et en investissement. Une affirmation qui agace les autres fournisseurs d'accès à Internet.

La bagarre dans les télécoms n'a pas lieu que dans le mobile. Dans le haut débit aussi et le très haut débit surtout désormais. Numéricable, relativement épargné par la tornade Free Mobile, en profite donc pour accélérer dans la fibre optique, faisant valoir que ses concurrents doivent arbitrer avec les investissements dans la téléphonie mobile... "Nous sommes le leader et le moteur de la fibre optique en France" a lancé le PDG du câblo-opérateur, Eric Denoyer, mercredi lors de la présentation des résultats annuels : leader en abonnés, en foyers raccordables et investissement.

Une déclaration qui risque de faire bondir ses concurrents, qui ne se lassent pas de répéter que la fibre de Numericable ne va pas jusqu'à l'abonné mais s'arrête en bas de l'immeuble. Une subtilité qui échappe souvent au client mais a son importance pour les télécoms : le régulateur du secteur, l'Arcep, parle "d'accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial". Pour Numericable, l'important c'est le débit offert.

Bataille avec Free pour le titre de premier investisseur en fibre

Numericable affirme avoir franchi à la fin mars le cap des 500.000 abonnés à la fibre, en incluant les clients sous marque blanche (Darty Box, BBox et Auchan) accédant à un débit de plus de 100 mégabits par seconde. A fin décembre, il en avait 368.000, soit 39% de son parc de clients au triple-play, contre 95.000 chez Orange (soit 1% du parc) et, selon des chiffres du cabinet Idate, 51.000 chez SFR (1%) et 28.000 chez Free (0,6%). Iliad, la maison-mère de Free, ne confirme pas les 28.000 et réitère les "quelques dizaines de milliers" indiqués le 8 mars dernier, en dessous de l'objectif initial de 100.000.

Du côté des investissements aussi, Numericable veut se poser en numéro un : l'opérateur, qui se targue d'une situation financière assainie depuis le refinancement de sa lourde dette, affirme avoir investi "près de 200 millions d'euros dans la fibre" cette année, ce qui lui a permis d'atteindre 4,3 millions de foyers raccordables au premier trimestre 2012. «"Ce qui nous place en tête et de loin" selon Eric Denoyer - à comparer aux 866.000 ménages raccordables par France Télécom fin 2011. Or Xavier Niel avait déclaré le 8 mars qu'Iliad était "le premier investisseur en fibre optique en 2011, devant Orange, Bouygues et SFR", pour un montant de 156 millions d'euros, après 194 millions en 2010. Numericable est "l'opérateur qui a investi le plus dans le fibre optique historiquement" et vise désormais les 6 millions de foyers raccordables en 2014.

Pour mémoire, France Télécom a annoncé en février 2011 un plan d'investissement de 2 milliards d'euros sur la période 2010-2015 pour raccorder 10 millions de foyers et son PDG, Stéphane Richard, a précisé la semaine dernière qu'il fallait ajouter 1 milliard de co-investissement et qu'une enveloppe similaire de 3 milliards serait investie entre 2015 et 2020 (15 millions de ménages).

L'ADSL bientôt dépassé ?

Autre pique lancée gentiment au courant par le PDG de Numericable : "aujourd'hui, l'ADSL commence à atteindre ses limites techniques, mais la France ne l'a pas encore réellement pris en compte. Et le fait d'avoir un bon ADSL nous fait prendre du retard sur la fibre optique, comme le Minitel avec l'Internet..." Citant des mesures de vitesse établies par Net Index (Ookla), il observe que la France ne se situe qu'à la 34e place en termes de débit avec une moyenne de 12,08 mégabits par seconde en téléchargement et que Numerciable est premier en France, à 25,41 Mbps "devant Bouygues Telecom, SFR, Free, France Telecom" et que "sans Numéricable la France serait 50e au-dessous de 9 Mbps".

En revanche, sur le mobile il s'est montré beaucoup plus modeste: l'offre Ultra Mobile sans engagement à 19,99 euros, copiée sur celle de Free (appels et SMS illimités, 3Go), a séduit 50.000 clients et devrait atteindre les 150.000 en fin d'année car elle ne s'adresse qu'à ses abonnés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2012 à 16:07 :
@yvan ?? Vous téléchargez de façon illégale..?
Et voila des qu'on parle de haut débit on tombe dans les sous entendu de téléchargement illégale. Un tel argument fait pitié et non je ne fais aucun téléchargement illégale. Effectivement vous n'en avez pas besoin mais ce n'est pas une généralité et la télévision HD (et plus tard en 4k qui dans les années qui viennent demandera encore plus de débit) et les services associés (VOD, Replay) sont utilisés par de nombreux foyers, ainsi que de nombreux services du 'Cloud'. vous devriez revenir au RTC ;-)
a écrit le 13/04/2012 à 15:07 :
Pour iCitoyen : à propos de l'orthographe : à vouloir souligner la paille dans l'oeil du voisin, on en oublie la poutre qu'il y a dans le sien propre. En majuscules, celles que j'ai notées dans votre premier texte ... ;-)


iCitoyen a répondu le 13/04/2012 à 10:57:

1) Si vous voyez de l?excitation dans mes propos merci de consulter 2) Vos données sont très restrictives et ne prennent pas en compte les équipements répéteurs ou concentrateurs que l?on peut déployer. Cette technologie est faitE pour équiper toutes les lignes d?un fourreau : votre « à condition » n?a donc pas de sens. 3) La fibre n?étant justement déployEE en priorité QUE dans les grandes agglomérations le VDSL2 y est d?autant plus légitime. De plus le débit reste de 40Mb/s REEL jusqu?à 1 000m ce qui est largement suffisant pour la plupart des applications. Et les travaux en laboratoire ont encore augmentE le débit à 400m et donc la distance (la perturbation étant proportionnelLE à la distance). 4) Les personnes qui courent après le débit sont les mêmes qui courraient après les GHz pour les ordinateurs sans se poser la question du nombre d?instructions par cycles. Résultat des PC qui tournaient très vite? pour faire de la chaleur ! Ce genre de chose est caractéristique des personnes ne comprenant pas le modèle économique réel d?une technologie voir la technologie en elle-même.
a écrit le 13/04/2012 à 14:27 :
Deux remarques simples :
1- Numéricâble (comme les opérateurs complexés et/ou très ambitieux, suivez mon regard...) ne connaît qu'une seule argumentation : le bluff violent contre ses confrères et/ou leurs clients. Ce comportement est très tendance dans le microcosme des télécoms françaises.
2- Un peu de tolérance pour ce qui est de l'orthographe ; avec un peu de perspicacité, on peut deviner que Hichem est algérien et qu'il veut s'exprimer en français. Même s'il ne maîtrise pas parfaitement notre langue, au moins a-t-il le mérite de l'utiliser. Pardon Hichem, pour mes frères français si prompts à réagir...
a écrit le 13/04/2012 à 10:33 :
Super annonce de la part d'un opérateur qui appartient à des fonds de pension ou assimilés étrangers, qui ne paie pas sa TVA et qui ne tient pas les débits proposés.
Même si vous n'avez que le câble qui est censé atteindre les 30 mb/s, le débit reste aléatoire, irrégulier, plutôt vers les 10 mb/s et s'effondre complètement le soir quand les abonnés allument leur télévision....J'ai été abonné au câble Numericable, puis à Dartybox THD (réseau Numericable)....Et ceux qui sont en bout de cable, dans les villages de la périphérie, ils ont péniblement 1 mb/s quand il fait beau et Numericable ne fait rien du tout pour faire évoluer son réseau......
a écrit le 13/04/2012 à 10:01 :
Un article intéressant montre que Numéricable fait partie des derniers en ce qui concerne la qualité des connexion et des vitesses de téléchargement fibre optique.

http://www.01net.com/editorial/564034/adsl-et-fibre-free-et-orange-sont-les-plus-rapides/
a écrit le 13/04/2012 à 9:19 :
@La Tribune: pourriez-vous vous remettre à faire du journaliste et non de la dépêche plus longue?
En effet, un journaliste aurait donné des éléments de réponse sur l'affirmation totalement fausse du PDG de Numéricable (en plus de dire qu'il "fibre" jusqu'à l'appartement alors qu'ils sont en FTTB).
L'ADSL atteint désormais un débit réel de 100Mb/S par les nouvelles technologie d'annulation de bruit. Cela signifie que même une ligne perturbée en qualité peut quasiment atteindre le débit maximum.
L'intérêt est énorme pour les opérateurs puisqu'ils n'ont plus de déploiement à faire que dans leurs salles techniques, la partie couteuse "le dernier km") restant le même et donc une économie d'un tiers par rapport à la fibre en monétaire ... et que dire en temps!
De plus, il faut rester raisonnable: très peu de serveurs sont capables de pousser de tels débits vers des destinataires multiples. Donc, à part gagner quelques secondes dans un téléchargement.. cela n'apporte rien car il n'y a pas vraiment d'usage.
La fibre a été poussée par Mr Lombard à sont arrivée chez FT pour étouffer la concurrence sous des investissements très lourds et désormais par Numéricable qui ne trouve pas sa place... y compris en qualité de service et de relation client.
Réponse de le 13/04/2012 à 10:06 :
L'ADSL (ou plutôt le VDSL2) atteint en effet 100Mb/s... mais a 300m du DSLAM (c'est a dire pour 20% des clients), et a condition qu'une paire sur 10 utilise cette techno, sinon ca s'écroule très vite... Ensuite, l'article mentionne bien que la fibre de NC s?arrête au pied de l'immeuble et non a l'appartement... Enfin, si vous n'avez pas besoin de débit, pourquoi vous exciter tant que cela sur ce sujet ? ;-)
Réponse de le 13/04/2012 à 10:57 :
1) Si vous voyez de l?excitation dans mes propos merci de consulter
2) Vos données sont très restrictives et ne prennent pas en compte les équipements répéteurs ou concentrateurs que l?on peut déployer. Cette technologie est fait pour équiper toutes les lignes d?un fourreau : votre « à condition » n?a donc pas de sens.
3) La fibre n?étant justement déployer en priorité dans les grandes agglomérations le VDSL2 y est d?autant plus légitime. De plus le débit reste de 40Mb/s REEL jusqu?à 1 000m ce qui est largement suffisant pour la plupart des applications. Et les travaux en laboratoire ont encore augmenter le débit à 400m et donc la distance (la perturbation étant proportionnel à la distance).
4) Les personnes qui courent après le débit sont les mêmes qui courraient après les GHz pour les ordinateurs sans se poser la question du nombre d?instructions par cycles. Résultat des PC qui tournaient très vite? pour faire de la chaleur ! Ce genre de chose est caractéristique des personnes ne comprenant pas le modèle économique réel d?une technologie voir la technologie en elle-même.
Réponse de le 13/04/2012 à 11:52 :
C'est bien ce que je disais. D'un coté vous affirmez que l'on n'a pas besoin de ces débits, et de l'autre vous argumentez tout ce que vous pouvez pour dire que l'ADSL fait (fera peut-être.. un jour) des super débits.. Un peu de cohérence dans vos propos s'il vous plait. Et pour avoir déployé du VDSL2 dans d'autres contrées, je peux vous certifier que si tout un fourreau en est équipé, bonjour le débit chez l'abonné ;-) Mais bon... peut-être avez vous des expériences plus heureuses quelque part dans le monde... En attendant que cette modulation soit autorisée ici.
Réponse de le 13/04/2012 à 11:57 :
+1 iCitoyen, enfin quelqu'un qui parle clairement de ce qu'il connait et maitrise. Merci pour ces infos pertinentes.
Réponse de le 13/04/2012 à 12:16 :
@Ahem: vous avez fait cela il y a combien d'année??? Le VDSL2 a beaucoup évoluer et la technologie de vectoring a considérablement changer la donne. Pour mémoire le début de ces technologies date de 10 ans à ITU (G993).
Quant au débit, je suis parfaitement cohérent. Quitte à mettre du débit dont très peu sera réellement utilisé, autant le faire à moindre coût pour un débit plus qu'honnête (40Mb/s réel est plus que suffisant).
Alors s'il vous plait "Avant donc que d'écrire, apprenez à penser" et à comprendre ce que vous lisez. Merci.
Réponse de le 13/04/2012 à 12:24 :
-1 iCitoyen, vous oubliez les usages de la plupart des box actuelles qui combine (accès internet et télévision), et ou les débits nécessaires pour la HD sont très gourmands. La fibre optique est nécessaire pour garantir la pérennité des investissements et les évolutions futurs.
Réponse de le 13/04/2012 à 12:32 :
Je vais me faire petit dans votre débat de spécialistes car je n'y connais rien en réseau : mon job est la programmation et les basses de données. Mais ... ce qui me gène quelque part est : a-t'on besoin d'un débit de "fou"..?? Car mes bases sont, au contraire, optimisées pour utiliser le moins de débit possible. Et, pour le quidam lamba basiquement noob, hormis le jeu en ligne, pourquoi aurait-il besoin d'une fibre...?? (et d'ailleurs, les jeux sont aussi optimisés pour un débit raisonnable...)
Réponse de le 13/04/2012 à 14:03 :
Comme indiqué dans ma réponse précédente, oui nous avons besoin de plus de débit en générale : augmentation de la visualisation de vidéo sur le net en HD, acces à la télévision multi postes en HD, voir en 4k d'ici quelques années, etc). La même question se posait à l'époque sur l'augmentation du débit de l'ADSL et maintenant que nous utilisons l'adsl pour les flux tv c'est crucial.
Réponse de le 13/04/2012 à 14:51 :
Bon. Been, Ben, si c'est votre "crucial", je m'incline bassement en utilisant déjà la TNT plutôt que mes box TV, puis en bloquant les pubs avec adblock+, puis en utilisant pas le cloud, puis en ayant pas vraiment pas besoin de film HD, puis en gérant l'envoi de gros fichier par du torrent. Là où je m'interpelle est : POURQUOI avez-vous besoin de débit..?? Vous téléchargez de façon illégale..?
Réponse de le 13/04/2012 à 14:53 :
Moui, je précise aussi une chose annexe mais cruciale : hormis les entreprises, (et encore, pas toutes), QUI a vraiment besoin d'un débit énorme..?? Allez, répondez franchement.
Réponse de le 13/04/2012 à 14:57 :
@ iCitoyen : le déploiement VDSL2 est un déploiement de 2011. J'attends vos références contraires plus récentes s'il vous plait. Ensuite vous parlez de 40Mb/s comme LE DEBIT SUFFISANT. Amusant.. Pourquoi pas 27 ? ou 62 ? voir 217 ? a moins que 4,5 suffisent ? Vous racontez définitivement n'importe quoi, sauf si votre métier est de vendre du DSLAM VDSL2 :-)
Réponse de le 13/04/2012 à 15:13 :
@Yvan : lé débit d'un film en bluray est compris entre 25 et 40Mb/s. Aujourd'hui, les chaines HD sur Numéricable sont diffusées en 12Mb/s, et ceci hors de la bande passante Internet évoquée , contrairement aux autres accès DSL ou Fibre. On ne peut pas exclure que la qualité Bluray soit un jour proposée aux clients, et on ne peut pas exclure non plus que deux TV soient en route dans le logement. Donc on aurait besoin de 50 a 80Mb/s pour diffuser cela. Ensuite, la vidéo 4K suivra, et nécessite 144 a 500Mb/s de bande passante, clairement hors des fantasmes de tous les DSLboys. Donc il ne faut pas avoir peur de disposer de toute la bande passante que l'on veut. Après, la vraie question serait peut-être : quid de la qualité du contenu ? Mais ceci est un tout autre sujet :-)
Réponse de le 13/04/2012 à 15:43 :
@yvan : tous les particuliers qui utilisent leurs box pour regarder ont besoin de flux plus important et pour assurer une solution pérenne comme je l'avais indiqué dans mon message (augmentation de la visualisation de vidéo sur le net en HD, acces à la télévision multi postes en HD, voir en 4k d'ici quelques années).
Réponse de le 13/04/2012 à 15:54 :
La vidéo HD nécessite environ 5Mb/s. En laboratoire, des versions de compression tourne avec des images entre 2,5 et 3Mb/s.
Quand bien même on passerait à la 3D (ce qui est très discutable) et donc 2 flux d'images, il faudrait entre 5 et 10 Mb/s en FULL HD 3D.
La famille moyenne est autour de 2 parents et 2 enfants (et cela se réduit) doncsi tout le monde regarde un programme différent en même temps en full HD 3 D (i.e. il y a 4 écrans de belle facture... bonjour l'investissement!) cela nécessiterait de 20 à 40 Mb/s.
A bon entendeur
Réponse de le 13/04/2012 à 16:44 :
@iCitoyen. Vous devriez vraiment sortir de votre laboratoire et regarder ce qui EXISTE dans la vraie vie... ca vous fera tout drôle. Et pour finir ce débat stérile, ce n'est pas parce que vous n'aimez pas le chocolat qu'il vous faut convaincre les autres de ne pas en manger.
a écrit le 13/04/2012 à 8:33 :
"aujourd'hui, l'ADSL commence à atteindre ses limites techniques"
Oui tout comme le FTTLa qu'ils déploient. Cela aurait eu un intérêt il y a 5-6 ans si on avait eu globalement un ADSL moisi à l'image des USA...C'est pas pour rien que 3 des 4 principaux opérateur télécoms fixe de France déploient en FFTH qui permettra à terme beaucoup plus de débit que ne pourra le proposer que la technologie utilisé par Numéricable. Alors si on est mal placé au niveau débit moyen, c'est parce que c'est long à déployer du FTTH (en particulier le FTTH P2P), et la France, ce n'est pas le Japon ou la Corée où avec leur densité de population, il est facile de couvrir une grosse part de la population rapidement.
Mais qu'ils ne se vantent pas des mérites qui ne leur revient pas, beaucoup sont déçus de leur fibre, et pour cause la partie restant cuivré est mal entretenu, ce qui fait que les débits promis sont ultra théoriques, et certains préfère retourner en ADSL, quitte à avoir moins de débits, mais au moins ils payent moins cher.
Dès lors que les 3 opérateurs FTTH auront suffisamment déployé et que la demande sera là, Numéricable n'aura que des miettes...
a écrit le 13/04/2012 à 8:29 :
Salut.
Si vous etes pas satisfait avec le debit de 25,41 Mbps : N'hésitez pas à Contacter Algerie telecomme.! (djawab)

Nouvelle adsl .dz (2012) (10kbps max )
Nous avant depasser les 10 kbps en 2012 ?

Réponse de le 13/04/2012 à 9:11 :
Ce qui est sûr c'est que le débit de faute d'orthographe est record!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :