Blackberry : 12 millions de dollars de primes pour les ex-dirigeants de RIM

 |  | 326 mots
Lecture 2 min.
DR
DR (Crédits : Bloomberg)
Quelques mois après leur démission, Mike Lazaridis et Jim Baslilie, les deux dirigeants historiques du fabricant du Blackberry, bénéficieront de quelque 12 millions de dollars de primes et services.

Le fabricant canadien du BlackBerry, Research in Motion (RIM), qui devrait "probablement" être en perte opérationnelle au premier trimstre de son exercice fiscal, accordera près de 12 millions de dollars de parachutes dorés à ses deux co-dirigeants historiques, quelques mois après leur démission, selon un document remis au gendarme de la Bourse américaine, la SEC.

Mike Lazaridis, qui reste vice-président du Conseil d'administration de l'entreprise, va recevoir une prime de départ de 3,96 millions de dollars canadiens (3,07 millions d'euros). Cette somme comprend un bureau et un assistant personnel pendant une période de deux ans, la prise en charge de sa santé et de celle des membres de sa famille pendant les dix prochaines années (soit plus de 120.000 dollars) et plus de 3 millions de dollars de primes en actions. L'ancien dirigeant conserve également un véhicule de fonction avec chauffeur pendant deux ans.

Jim Balsillie, qui a en revanche complètement quitté le groupe, devrait bénéficier des mêmes avantages, à peu de choses près. il disposera de surcroît d'une indemnité de départ de 4,8 millions de dollars à compter de la date de sa démission.

Lazaridis et Balsilie ont "révolutionné l'industrie du sans-fil"

Des parachutes dorés justifiés selon l'entreprise, qui a fait valoir que Mike Lazaridis et Jim Balsillie ont "révolutionné l'industrie mondiale du sans-fil avec l'introduction du BlackBerry" et "changé à tout jamais la façon de communiquer dans le monde".

L'action de RIM, actuellement à ses niveaux les plus bas depuis 2003, a enregistré plusieurs journées de déclin, totalisant près de 15% de baisse depuis l'annonce, le 29 mai dernier, de pertes "probables" au premier trimestre de l'exercice 2012-2013 et des difficultés qui vont selon le groupe se poursuivre pendant les prochains trimestres. En même temps, le groupe a déclaré vouloir faire un milliard d'économies d'ici fin 2013 etannoncé des "baisses d'effectifs importantes" d'ici la fin de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2012 à 20:17 :
Le concept blackberry n'est pas forcément mort, terminal solide très rarement en panne ,facile d'accès ,d'utilisation très ergonomique ,finira surement par revenir à la mode ,contrairement à des smarphones gadjets ,au logiciel fouillis et à la fiabilité douteuse ,nul doute qu'après la perte de nombreuses données suite à plantage on revienne à plus sérieux.
a écrit le 15/06/2012 à 15:05 :
C'est ce qui s'appelle partir avec la caisse...
a écrit le 15/06/2012 à 14:20 :
des parachutes dorées pour deux individus alors que des milliers sont dans l'angoisse, ils sont ou nos thuriféraires libéraux pour applaudir des deux mains et des deux pieds ??? la aussi on récompense sans doute la réussite ! viré pour résultlats médiocres, mais récompensé avec des milions. mais à part cela le libéralisme c'est formidaaaaable, il y a pas mieux !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :