Free Mobile passe le cap des 10% de parts de marché

 |   |  382  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Sa maison mère Iliad a annoncé que le quatrième opérateur français a recruté 1,6 million d'abonnés depuis le début de l'année, atteignant ainsi plus de 10% du marché national avec un total de 6,8 millions de clients mobiles recrutés depuis son lancement début 2012.

Ancré sur des bases solides, Iliad poursuit sa montée en puissance sur le marché de la téléphonie mobile. L'opérateur téléphonique, maison mère de Free, a dévoilé vendredi des résultats semestriels encourageants, tant en terme de recrutement de nouveaux clients que de ventes et de bénéfice, qui l'incitent à confirmer son objectif de réaliser plus de 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2015. Free Mobile, quatrième opérateur français, a recruté 1,6 million d'abonnés depuis le début de l'année, atteignant ainsi plus de 10% du marché national avec un total de 6,8 millions de clients mobiles recrutés depuis son lancement début 2012. Malgré la maturité du marché, Iliad affiche toujours son objectif d'atteindre 15% de parts de marché à moyen terme et 25% à plus long terme.
Concernant l'activité Internet, le groupe revendique également un "excellent semestre" avec 154.000 nouveaux abonnés recrutés net de résiliations, et "une part de marché des recrutements de 41% sur la période". Iliad compte ainsi 5,5 millions d'abonnés haut débit.

Des profits en hausse de 78%

Au niveau financier, Iliad a vu son bénéfice net s'envoler de 78% au premier semestre 2013, à 142 millions d'euros, contre 80 millions l'année précédente. Le résultat du groupe a, il faut dire, bénéficié d'un effet de base positif lors des six premiers mois de l'année 2013. Les profits du premier semestre 2012 ayant été fortement touchés par les coûts de lancement de l'activité mobile. Le chiffre d'affaires du groupe a pour sa part augmenté de 26,7% à 1,8 milliard, de janvier à juin. Le revenu des activités mobiles progresse ainsi de 88% par rapport au premier semestre 2012, à 600,8 millions d'euros.

L'activité Internet est plus rentable

Parmi les deux activités phares du groupe, la plus rentable reste l'Internet, car le revenu moyen par abonné y frise les 36 euros. Il est même en légère augmentation par rapport au 1er semestre 2012 notamment grâce à "l'attractivité de la Freebox Revolution", indique le groupe.
Sur le mobile, la politique de prix agressive de prix menée par Iliad pour conquérir des parts de marché, avec notamment le lancement en 2012 du forfait mobile à 2 euros par mois, tire logiquement à la baisse le revenu moyen par abonné, que le groupe ne dévoile pas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2013 à 19:11 :
Enfin ce que j'avais prédit ,simplement par l'analyse de la stratégie et surtout de LA COMPETENCE des VRAIS opérateurs professionnels est en train de se réaliser...malgré les avantages totalement scandaleux accordés à Free, Free est sur le déclin, on ne peut pas avoir, le beurre, l'argent du beurre, en utilisant les vaches des autres et en n' achetant pas de nouvelles vaches !!! et Orange le vrai professionnel, avec un personnel extrêmement sérieux et qualifié , prêt à relever le défi français, européens et mondial des télécommunications....
il est temps d'éliminer les amateurs et laisser la place aux grands.....
comme je l'ai toujours dit, il y avait d'autres moyens bien plus intelligents de faire baisser les prix , sans faire intervenir des type comme XN uniquement intéressés par des revenus financiers et qui ont gravement endommagé la filière télécommunications...espérons qu'il n'est pas trop tard....
a écrit le 03/09/2013 à 16:03 :
Bien trop beau pour être vrai, comment justifier un revenu pour les mobiles ?? ( différent de bénéfice !!) de 600 millions alors que le chiffre d'affaire du groupe ( toutes activités) est de 1.8 Md d'euros et en notant par ailleurs que le cout de l'itinérance ( 7 euros par abonne) est donc de 300 millions pour le 1S2013 alors que les abonnements sont à 2euros ou gratuits !!!
Ca ne tient visiblement pas la route....et plus Free "vend des forfaits à 2 euros plus il perd de l'argent puisque l'itinérance lui coute 7 euros" et moins il investit....
C'est un modèle économique auto destructeur...
Continuez...
Que n'en déplaise Free c'est bientôt fini....
Au revoir les pro Free.

Réponse de le 03/09/2013 à 23:24 :
2 euros l'abo, mais il y a aussi les revenus annexes (internet, sms, num speciaux, ..)
Réponse de le 04/09/2013 à 9:54 :
Bien sûr, j'ai bien compris que cet abonnement était un prix d'appel...pour fourguer au gogo tout ce qu'il n'a pas besoin....mais pour devenir rentable et que le modèle fonctionne il faudrait que ce supplément soit supérieur au revenu moyen par abonné tout en permettant au groupe de continuer à investir....or ce chiffre curieusement le groupe refuse de le communiquer !!!!
Il ne faut pas être grand clerc pour deviner que la branche mobiles de Free n'a aucun avenir .
Ce 4èmé opérateur est une énorme erreur, laissez faire les vrais professionnels !
Tant du point de vue financier que technique....
Il y avait bien d'autres moyens plus intelligents de faire baisser les prix sans sinistrer un fleuron de l'industrie française qu'étaient les télécommunications.
Réponse de le 04/09/2013 à 11:48 :
En fait Xavier Niel est plus intelligent que je ne le pensais...il est en train de vider la caisse en vendant SES actions au prix fort avant qu'elles ne s'effondrent...d'ailleurs ses principaux placements il ne les fait dans Illiad !!
a écrit le 02/09/2013 à 17:04 :
J'adore l?intelligence suprême de pros Free.. Orange et SFR sont morts... Comment fera Free pour déployer l'ADSL sans le lignes de cuivre Orange. Puisque Free Stoppé le déploiement de la fibre, comment fera Free pour offrir la fibre a ses abonnés sans Orange..Si vous aimés autant Free que ça, allez travailler pour eux... allez travailler pour une boite dont la spécialité est de créer de sociétés de moins de 50 salariés....de plus, selon les derniers rapports et tests, Free ne joue pas dans al même catégorie, 14 Mbits chez Free en 4G et 42 Mbits chez Orange...je ne comprends pas les 10% de part de marche de Free, toutes les personnes que je connais sont allés chez Free et finalement on quitté Free pour revenir chez les opérateurs historiques..
a écrit le 02/09/2013 à 15:34 :
adieu sfr, orange, et les autres sauf FREE
a écrit le 01/09/2013 à 15:53 :
que tous ceux qui s'insurgent contre la baisse des prix à la suite de l'arrivée de FREE, appellent leur service client de l'autre marque et demande à payer plus cher!
vous soutiendrez les SFR et autres Orange qui continueraient encore à nous "plumer"
a écrit le 01/09/2013 à 12:13 :
... dès ce début de semaine...!
a écrit le 01/09/2013 à 10:11 :
Bizarre ces chiffres, 6,8 millions d'abonnés, ça fait beaucoup, surtout que ces 6,8 millions sont censés représenter 10% du marché français, soit 68 millions d'utilisateurs... plus que la population française?
a écrit le 01/09/2013 à 9:28 :
Merci Free :) Avoir divisé par 2 la facture téléphonique de tous les français (les clients Free et aussi les autres), c'est une prouesse et une bénédiction en ces temps de crise.
a écrit le 01/09/2013 à 9:10 :
Bienvenue dans la France Low Cost.
Peu de profit = peu d'investissement.
Peu d'investissement = Déclin.
a écrit le 01/09/2013 à 9:05 :
Encore une fois: MERCI FREE!!!! Mes amis américains hallucinent quand je leur annonce que pour seulement 20 euros par mois, on a appels illimités, SMS illimités et 3 Go pour internet; et que les appels vers les mobiles en 'Amerique du Nord sont compris, alors que c'est bien plus cher chez eux. ENORME!!
a écrit le 31/08/2013 à 16:26 :
EN tout cas Free a bien secoué le cocotier d'Orange et SFR. Quand on connait SFR, le succès de Free n'est pas étonnant!
a écrit le 31/08/2013 à 13:12 :
Free gagne de l'argent avec son forfait à 2? ( je sais de quoi je parle ), c'est dire les autres...
Réponse de le 31/08/2013 à 14:30 :
Free a une structure de cout moderne et cherche à innover. Les autres ont dormi sur leurs lauriers en s'imaginant que la manière de faire le business hier allait perdurer éternellement. Les autres n'arrivent pas à innover, soit l'innovation est déléguée à leurs sous-traitant, et donc atteint leurs concurrents en même temps qu'eux, soit ils essayent de faire de l'innovation en interne (ex: Orange) mais ils n'ont pas le "casting" qui leur permettrait de prendre de l'avance, au mieux ils arrivent à faire presque la même choses que les concurrents, mais 3 ans après. Ou alors ils dépensent des fortunes dans des projets qui n'auront aucun débouchés commerciaux. Le sens de l'innovation technique ou commerciale ne s'apprend pas à l'école, et quand on voit le parcours des dirigeants des concurrents de Free on comprend mieux pourquoi ils seront toujours en train de courir derrière Niel, quoi qu'on pense de ce dernier...
Réponse de le 01/09/2013 à 7:22 :
Free a seulement innové en séparant le financement du mobile du prix du service de téléphonie (fortfait SIM online) vite copié par B&You, Shosh ..., en dehors de cela il n'y a aucune innovation contrairement à Orange qui offre des services de Musique, de Paiement par Mobile (Orange Money) en Afrique et bientôt en Europe, ... et de nombreux autres services. N'oublier pas que Free bénéficie de la part du régulateur Français d'une "asymétrie" dans le coûts des appels entre opérateur ce qui fausse la concurrence, une fois cette asymétrie disparue ce sera une autre histoire, pour le moment les dés sont pipés.
a écrit le 31/08/2013 à 13:01 :
10% de part de marché avec majoritairement des forfait à 2 euros et même gratuit pour les possesseurs d'une box. Qu'est ce que cela veut il vraiment dire?
Réponse de le 31/08/2013 à 14:44 :
si tu à une freebox le forfait a 2 euros c'est gratuit
Réponse de le 31/08/2013 à 14:52 :
Cela veut dire que 1 le forfait à 2e est rentable vendu seul et 2 que la box est suffisamment rentable voir d'autant plus pour pouvoir offrir gratuitement le forfait à 2e aux clients de la box
Réponse de le 31/08/2013 à 15:35 :
la marge sur les abonnements box frise les 50%...!
Réponse de le 31/08/2013 à 18:45 :
@vince

C'est faux! Ce n'est pas gratuit mais COMPRIS ce qui signifie que c'est l'ensemble des abonnés Free qui subventionne le service. La brochure tarifaire est claire (suite aux différents procès pour publicité mensongère qu'a subi Free) le tarif de l'offre Free Mobile pour 2 heures de communication est de 0 euro pour les abonnés au forfait Freebox.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :