Le rachat de Motorola à Google fait plonger Lenovo en bourse

 |   |  327  mots
Lenovo a-t-il racheté trop cher Motorola à Google ?
Lenovo a-t-il racheté trop cher Motorola à Google ? (Crédits : reuters.com)
Les marchés ont sanctionné le Chinois Lenovo en bourse mardi, quelques jours après son rachat du fabricant de smartphones Motorola, toujours déficitaire.

Le rachat de Motorola était-il une bonne affaire ? L'action du groupe chinois Lenovo a terminé la séance de mardi en baisse de 16,4% à la Bourse de Hong Kong, quelques jours après l'annonce du rachat à Google du fabricant de smartphones pour 2,91 milliards de dollars.

Les investisseurs "doutent de la pertinence de dépenser autant d'argent" pour une marque en perte de vitesse depuis deux ans avec une part de marché tournant autour de 7%, explique Felix Kwok, analyste de Core Pacific Yamaichi, à l'AFP.

2,91 milliards de dollars

Le titre, qui avait déjà perdu 8% jeudi dernier avant le long week-end du Nouvel an chinois, est descendu à 8,41 HKD (0,80 euro) dans un marché en baisse de 2,89%, plombé par les inquiétudes sur la conjoncture aux Etats-Unis, en Chine, en Europe et dans les pays émergents.

Mu par l'espoir de rééditer sur le créneau des smartphones la formidable percée qu'il a enregistrée sur celui des PC grâce à IBM, Lenovo a déboursé 2,91 milliards de dollars pour les smartphones Motorola.

L'accord a une "bonne chance" d'être validé

Lundi, Eric Schmidt, président exécutif de Google, s'était déclaré confiant quant à un feu vert des autorités américaines de régulation au projet de rachat par Lenovo de sa division de combinés Motorola. L'accord, a-t-il dit, a "une bonne chance" d'être validé par la Commission des investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS), qui surveille les acquisitions effectuées par des entreprises étrangères.

Google s'était offert Motorola en 2012 pour 12,5 milliards de dollars. Le géant de l'internet a taillé dans les activités et les effectifs de sa filiale, et en a revendu des morceaux à des tiers notamment les décodeurs payés 2,35 milliards de dollars par Arris il y a un an, sans parvenir jusqu'ici à la faire revenir aux bénéfices. L'américain s'est donc débarrassé de cette activité déficitaire tout en conservant l'immense portefeuille de brevets de Motorola.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2014 à 14:06 :
Pas de quoi s'inquiéter, les chinois ont un métro d'avance sur les Coréens et Américains, ils ne vont pas tarder à habiller un de leurs supers smarphones octocores cartes graphiques mali 450 du logo motorola et tout le monde y trouvera son compte.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :