Avec sa "Freebox Delta", Free mise sur le haut-de-gamme

 |   |  296  mots
Free proposera sa Freebox Delta au prix revu à la hausse de 49,99 euros par mois, a annoncé le PDG Thomas Reynaud lors d'une conférence de presse au siège parisien du groupe. Un montant auquel il faut ajouter 10 euros par mois (pendant 48 mois) pour l’enceinte Devialet.
Free proposera sa Freebox "Delta" au prix revu à la hausse de 49,99 euros par mois, a annoncé le PDG Thomas Reynaud lors d'une conférence de presse au siège parisien du groupe. Un montant auquel il faut ajouter 10 euros par mois (pendant 48 mois) pour l’enceinte Devialet. (Crédits : Charles Platiau)
L'opérateur de Xavier Niel a dévoilé ce mardi sa nouvelle génération de Freebox, qu'il présente comme révolutionnaire car associant un ensemble inédit de technologies, de services et d'équipements avec l'espoir de repartir à la conquête de ses abonnés.

Il a enfin levé le voile sur ses nouveaux équipements. L'opérateur Free (Iliad ) a dévoilé ce mardi sa nouvelle génération de "Freebox" qu'il présente comme révolutionnaire car associant un ensemble inédit de technologies, de services et d'équipements avec l'espoir de repartir à la conquête de ses abonnés. La Freebox "Delta", dont le lancement avait été plusieurs fois retardé, inclut, sans surcoût, un abonnement au populaire service de contenus en streaming Netflix, un accès à un millier de titres de presse ainsi que l'assistant vocal Alexa d'Amazon.

L'appareil, dont la précédente version datait de 2010, proposera outre une vitesse de débit de 10 gigabits, une technologie associant la 4G et l'ADSL, afin d'offrir une rapidité accrue aux foyers qui ne sont pas encore équipés de la fibre.

Une box comprenant une enceinte Devialet

L'appareil, conçu par le designer Jasper Morrison, pourra faire office d'enceinte connectée grâce à la technologie du français Devialet tout en incluant un ensemble de capteurs pour assurer la sécurité de la maison.

Free proposera ce nouvel équipement au prix, revu à la hausse, de 49,99 euros par mois, a annoncé le PDG Thomas Reynaud lors d'une conférence de presse au siège parisien du groupe. Un montant auquel il faut ajouter 10 euros par mois (pendant 48 mois) pour l'enceinte Devialet.

"Chez Free, notre ADN c'est de rendre accessible à tout le monde des produits exceptionnels", a déclaré le fondateur Xavier Niel, lors de l'événement.

Une deuxième box, à un prix plus accessible, est également commercialisée. Il s'agit de la Freebox One, disponible à partir de 29,90 euros par mois pendant un an (puis 39,90 euros). Sachant que cette offre est réservée aux 100.000 premiers abonnés.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2018 à 11:41 :
Le haut de gamme n’est plus chez Orange, Free impose un nouveau standard de haut de gamme avec sa nouvelle box Delta, moins cher en +
a écrit le 04/12/2018 à 16:51 :
Très cher, voir trop cher.
a écrit le 04/12/2018 à 13:13 :
J'observe depuis un certain temps l'évolution des prix, tous fournisseurs confondus, tant dans l'offre de box que dans la téléphonie mobile, et je remarque une tentative généralisée de se sortir du piège qu'a tendu Free au départ lorsqu'il a mis le feu aux tarifs. Je remarque la fourberie des services marketing à placer des offres qui au bout d'un an explosent. Ça ressemble à une tentative de faire résilier les anciens abonnements. Personnellement je suis passé à B&You dès le départ et récemment j'ai supprimé ma box. L'économie est colossale et je ne pleure pas l'abandon de la box au profit d'un mobile qui partage la connexion avec l'ordi. Et bien sur, mon opérateur qui ne cesse de me harceler pour que je change d'abonnement. Et l'enceinte connectée et la maison intelligente, je m'en tape grave.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :